AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 Then we should all burn together △ Urd (100%)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 14
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 15/01/2015
AVATAR ▲ : NILL『Dogs Bullets & Carnage』
DIT ▲ : Needle
ANECDOTE ▲ : Elle est sujette à l'antophobie.
FICHE RS ▲ : I see fire

MessageSujet: Then we should all burn together △ Urd (100%)
Dim 18 Jan - 17:30

Urd
I can’t promise i wont burn you
Informations Générales
APPELLATION - Urd. L’une des trois Nornes de la mythologie nordique. Son nom signifie « Ce qui est arrivé »

ANCIENNE IDENTITE - Urd répondait au doux nom de Sæný Ygnvisdóttir.

SURNOM -  Needle. « Aiguille » Parce qu’elle est petite, toute fine et qu’elle en utilise plein.

ÂGE PHYSIQUE - La jeune femme est morte l’année de ses seize ans. Un bien jeune âge pour rejoindre l’au-delà.

NATIONALITE - Islandaise.

METIER - Le réceptionniste lui a attribué le métier de tailleuse à domicile. Elle fait même des chapeaux. Parfois.

LIEU DE RESIDENCE - Ethernite

GROUPE - Sauvé. Bien qu’au vu de ses antécédents, elle aurait très bien pu finir chez les damnés.

Description Physique
« you have to look pretty in order to survive in this harsh world »

△ Urd a de long cheveux blond, qu’elle laisse généralement détaché.

△ Elle ne met que des robes. Tout le temps. A la limite, des jupes. Mais très rarement des shorts et encore moins des pantalons. Elle a un style très féminin et est toujours tiré à quatre épingles.

△ Elle fait un mètre soixante-trois. Sans talons. Urd est donc plus grande que son collègue Skuld. Ce qui l’amuse bien et ne manque pas de le lui rappeler de manière très peu subtile.

△ Elle a un tatouage en forme de briquet dans sa nuque, en dessous de son oreille.
ANECDOTE
« we need to discover what is hiding behind that soul »
△ Elle est sujette à antophobie. Soit : elle a une peur panique des fleurs. Urd tente généralement de convaincre les gens qu’elle n’a pas peur des fleurs mais qu’elle est simplement allergique. Sauf que ça fonctionne rarement. Elle est plus particulièrement effrayée des roses et des tournesols. Il ne faut donc pas s’étonner si elle s’enfuit en hurlant si on lui secoue une de ses fleurs devant la figure –pour les autres elle vous hurlera simplement dessus.

△ Elle est pyromane. Et contrairement à beaucoup de pyromane qui le sont à cause d’une histoire de domination, Urd considère juste les flammes comme un calmant.

△ Urd adore les chats, elle en a d’ailleurs un qu’elle a appelé Thor. Heureusement pour elle, Thor est du genre gros matou qui aime tout le monde et ne chasse donc pas les rats de la mercerie. (Elle n’avait aucune envie d’avoir des ennuis avec Verdandi. Même si elle aimerait bien qu’il y ait un peu moins de rats.)
description morale
« humanity is a curious thing, we're so similar but so different at the same time »

Vous fixez la jolie blonde et son sourire innocent. Elle et son air si candide et si naïf. Et d’un coup elle explose. Elle se transforme en tornade et vous vous étonnez qu’un si petit corps puisse faire autant de bruit et de ravage. C’est pourtant le cas. Et cette tornade, c’est Urd, dans toute sa grâce et sa délicatesse. Elle jure, elle crie, elle tape et elle rit, si fort, si fort que tout le monde sait qu’elle est là sans même la voir. On l’a tellement empêché de faire ce qu’elle voulait, on l’a tellement contrainte qu’elle ne s’impose plus de limite.

Elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense. Elle est franche, elle est honnête mais elle est blessante. Parce qu’elle ne sait pas se retenir. Elle lance ses phrases sans y penser sans se demander si ça peut faire du mal. Et quand elle remarque qu’elle a froissé quelqu’un, elle regrette. Mais elle n’arrive pas à s’excuser, les mots ne veulent pas sortir de sa gorge, alors elle trouve un autre moyen, détourner, pour faire comprendre aux concernés qu’elle cherche à se faire pardonner.

Urd n’aime pas la solitude. Elle a peur de l’abandon, du rejet. Mais il lui est impossible de savoir d’où lui vient cette terreur qui lui brûle les entrailles. Alors elle évite de s’attacher, ainsi, les gens ne pourront pas la laisser tomber. Et pour les personnes à qui elle s’est lié, elle s’accroche à eux comme à une bouée de sauvetage au milieu d’une mer déchaînée. Elle est envahissante. Elle est jalouse. Alors il lui arrive d’être désagréable avec ceux qui seraient susceptible de l’éloigner des gens qu’elle aime. Elle sort les griffes et elle devient encore plus tranchante et blessante. Son joli sourire et ses yeux rieurs disparaissent pour laisser place à un regard noir.

histoire d'une vie
« we're about to open a door which had been closed a long time ago »

Acte 1 △

On peut résumer la vie de Sæný simplement. Elle n’a jamais été désirée. Ce n’est qu’une épine dans un pied, un poids qu’on aurait voulu larguer mais qu’on se targue à garder, pour l’image. En fait, elle sert à ça, Sæný. Rendre l’image de cette famille encore un peu meilleure. Un père, une mère, un fils et celle que personne dans la famille ne considère comme la fille mais qui rend si bien. Elle a pourtant tout donné. S’est tuée au travail pour être première, pour être plus intelligente que son frère, plus polie que son frère. Mais son père ne considérait son travail que comme une preuve de faiblesse, elle n’était pas née forte, elle était née faible et elle mourrait faible. Mais Sæný n’a jamais abandonnée. Elle s’est battue, encore, plus fort, pour faire ses preuves pour lui montrer que sa vie valait autant que celle de son frère.

Acte 2 △

Elle observait, fascinée, hypnotisée, la flamme qui surgissait de son zippo. Qui disparaissait un moment avant de revenir dans un petit clic. Et pendant plusieurs minutes, elle restait là, impassible en répétant le même schéma. Elle imaginait les flammes dévorer le visage de son frère ou la maison familiale qui lui paraissait pourtant inconnue, se consumer et devenir cendre. L’image lui plaisait et elle sentait un certain réconfort, certes malsain, à s’imaginer tout ça. Et elle adorerait rester ici, dans ce terrain vague, toujours. Elle attrapa des journaux et les jeta à ses pieds où mourrait déjà de vieux bouts de bois. Le vent se leva, comme pour la pousser à passer à l’acte. Son regard se posa sur son briquet et l’instant d’après, les flammes rugissaient au milieu de ce feu de camp improvisé. Mais elle ne pouvait bientôt plus contrôler ce feu qui s’intensifiait dangereusement et la fumée finie par lui piquer les yeux et brûler la gorge. Elle sentait sa fin arriver, consumé par les flammes qu’elle aura elle-même invoqué et elle pensa que ce n’était finalement pas si mal, comme fin. Elle essaya de tousser et des larmes coulèrent sur ses joues.  

Tout ce qu’il se passa après était flou, et elle se retrouva à l’hôpital sans réellement savoir comment. Sæný savait juste que les deux garçons qui étaient à présent avec elle lui avaient sauvé la vie. Peut-être pour le mieux.

Ils s’appelaient Kristbjörn et Niels.

Acte 3 △

▬ Saeny ! Pour l’amour de dieu, je peux savoir ce que tu as sur la nuque ! Ne me dis pas que c’est un tatouage ?
▬ De quoi ? Oh, désolé, j’aimerais beaucoup parler avec vous mais je dois aller travailler. On se parle plus tard.

Elle sentait son père blanchir alors qu’il tentait en vain de garder son calme. Il se demandait qui lui avait refilé un tel fardeau, elle ne pouvait pas faire partie de la famille, ce n’était qu’une enfant ingrate, une insolente. Et Sæný jubilait intérieurement, elle se délectait de la colère de son père. C’était une petite vengeance, en soit. Elle s’apprêtait à monter les escaliers pour retourner dans sa chambre quand son frère arriva. Et elle le haïssait, lui et son sourire suffisant. Elle savait qu’il allait encore dire quelque chose pour l’enfoncer. Et elle aimerait tant qu’il disparaisse.

▬ Je pense que c’est bien un tatouage, Père. Je l’ai vu rentrer dans un salon de tatouage avec deux garçons. Il faudrait peut-être surveiller ses fréquentations.

Ses mains agrippaient avec force la rambarde de l’escalier et ses phalanges blanchissaient alors qu’elle cherchait à trouver une excuse, aussi stupide soit elle.

▬ Mais, ce ne sont que des camarades de classe ! Le père de l’un des deux travaille là-bas, alors… on est allé réviser chez lui. Je donne des cours de rattrapage avec l’aide de l’un d’eux. Tu sais, le grand a redoublé deux fois et le petit, justement, a sauté des classes. Du coup, on tente de l’aider. C’est tout. Mais je ne vois pas pourquoi j’aurais à me justifier pour ça, donc, si vous voulez bien, Père, je retourne dans ma chambre.

Elle n’attendit pas de réponse et gravit quatre à quatre les marches de l’escalier. Elle avait le souffle court, le cœur qui battait. Sa main cherchait dans sa poche, son petit briquet tandis qu’elle se laissait glisser contre la porte. Une fois en possession de l’objet convoité, elle jouait avec la flamme qui dansait devant ses yeux et la faible chaleur qui en sortait la calmait peu à peu.

Acte 4 △

Ils avaient passé du temps à chercher Niels et elle s’était inquiété. Un peu plus à chaque minute qui s’écoulait. Quand ils avaient fini par arriver chez ce dernier, ils n’obtinrent aucune réponse de sa part. Les deux jeunes gens avaient réussi à s’introduire dans la maison et trouvèrent leur ami dans la salle de bain. Elle s’était figée, ahurie, devant le corps de Niels baignant dans une eau devenue rouge. Elle avait perdu de ses couleurs et n’arrivait pas à détacher les yeux de ce qui ce passait devant elle. C’était à peine si elle entendait Kris tenter de parler à son ami avant de lui demander d’appeler les secours. Il lui avait fallu quelques minutes pour se ressaisir et avait fouillé machinalement dans sa poche pour allumer son briquet, comme elle le faisait toujours quand elle cherchait à se calmer. Mais cette fois-ci, les flammes prirent un chemin funeste, grandissant anormalement avant de tout dévorer devant elles. Elle, eux, la maison. Et tout ce termina dans une explosion assourdissante.

« Le corps, de cendre fait, doit retourner en cendre. »

.
Et derrière l'écran ?
feat NILL【DOGS BULLETS & CARNAGE】

PSEUDO - On m’appelle Iyagi ou Bibi. Ou Orangequiroulen’amassepasmousse, mais raccourci à Orange.

SEXE - Je suis un frouit.

AGE - Je suis majeure. Etj’aioubliémadatedenaissancedepuisletemps,olala.

BLABLA PERSONNEL - Biiih. J'airienenviededire,jesuistropvexéed'avoirétédécouverteavantmêmed'avoirpostémaficheè3é D'ailleurs. Désolé pour la qualité de la fiche et la pauvre longueur haha. jesuislevilainpetitcanarddutrio. Si y a besoin, je pourrais étoffer le caractère mais euh. Voilà. Sinon. Voilà.

COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ BLINDFOLDED - Par un partenaire ou un top-site. Je sais plus trop.

QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM - Il est trop cool ** Je souis fière de vous Sahara et Ebène, vous méritez un super forum comme ça *A*

DES RECLAMATIONS OU RECOMMANDATIONS ? - Non. Y a du orange dans le design alors cey parfait.

LE MOT DE LA FIN - Moi aussi j’ai une blague pourrie. C’est l’histoire d’un aveugle qui rentre dans un bar, puis dans une table, puis dans une chaise…

codage par sahara sur blindfolded.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 213
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 30/05/2014
AVATAR ▲ : Daenerys
DIT ▲ : Ad
ANECDOTE ▲ : - claustrophobe - bordélique - les transporteurs la rendent malade - elle boit et fume depuis son arrivée ici - elle dessine ou s'endort n'importe où
FICHE RS ▲ : et plonger au sommet
avec ombres et nuages (rps)

MessageSujet: Re: Then we should all burn together △ Urd (100%)
Dim 18 Jan - 19:14

L'ORAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANGE ELLE EST PARMI NOUS OWO ! Moi qui allait dire "ohoh Nill!" c'est pas étonnant :D
Bienvenue Iy c'est trop bien que tu sois là owo !
-Taktak



slurp slurp, j'ai le soif
...et boum ; © saha

pratiquante Ébènéïste ♥
♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


Féminin

MESSAGES ▲ : 534
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 16/05/2014
AVATAR ▲ : tyki mikk
DIT ▲ : luccio, ébénito
FICHE RS ▲ : due; tre

MessageSujet: Re: Then we should all burn together △ Urd (100%)
Lun 19 Jan - 16:44

image de bienvenue
BIENVENUE SUR LIBRA ••

Ca y est, te voilà validé et prêt à parcourir les grandes plaines de Libra. Tu as désormais accès à l'ensemble du forum et est libre de rp avec le reste des âmes !

N'oublie cependant pas d'aller jeter un coup d'oeil aux bottins pour faire recenser ton personnage notamment.

Et surtout, amuse-toi bien et puisse ton voyage durer ! ♥


J'aime déjà Urd, ne même temps c'est pas difficile quand on sait que c'est la jolie petite orange qui joue derrière ! :) Une présentation très fraîche (comme celle de Verdandi), ça annonce de beaux rps ! J'étais certaine en lisant la fiche de ton collègue, que ton perssonage était pyromane mouah ah ah ! La première pyromane du forum, ça va être épique ! Bref, j'adore ta manière d'écrire, je te valide, bon jeu à toi Iyagi ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celska.deviantart.com/

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Then we should all burn together △ Urd (100%)

Revenir en haut Aller en bas
 

Then we should all burn together △ Urd (100%)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: Identification :: Première Encre :: Arrivée à Libra-
Bouton UpBouton Down