AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 can you handle the fab ─ terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: can you handle the fab ─ terminée
Dim 1 Fév - 0:13





glamor  
marc wallace . le dépareillé . 27 ans  
américain . libra . damné  
le sens de la mode

toi, fier et grand de ton mètre quatre-vingt, avec tes épaules larges jamais voûtées toujours droites : oui toi, qui ne t'a jamais vu passer dans les rues de libra habillé d'une immonde façon? le choix des vêtements n'est pas en lui même à critiquer - pantalon toujours propre aux bords implacablement fait, chemises tirées à quatre épingles et cravate bien centrée - mais les motifs et tes agencements de couleurs s'impriment avec force sur la rétine des gens qui posent le regard sur toi. tu leurs donne envie de se couvrir les yeux et tous se demandent comment tu peux te comporter avec tant de sérieux dans des accoutrements aussi épouvantables. leurs œillades moqueuses ne t'atteignent pas et leurs critiques ne te font que tenir ta tête plus haut. ils sont simplement jaloux de ta prestance et de ton sublime, tu te dis. parce que tu es un être d'élégance et de goût, le plus chic en ville. tes cheveux bleus-violet - comme tes yeux - ne font que rehausser les couleurs que tu portes si bien et ta peau d'albâtre n'est que le tableau où se peignent toutes ces formes fantasques. tu es un être bariolé et peinturluré, mais tu considère être d'une grande classe.

◣◥

tu es une anecdote à toi seul
tu ne catégorise pas vraiment les gens selon leur groupe
ta phobie est le rejet
On pense souvent que tu es une personne imbue de toi-même : tout ça parce que tu ne te gêne pas pour dire que oui oui, tu es bien habillé et que oui oui, tu es tendance. Tu traites de jaloux ceux qui rient de tes vêtements et de tes airs excentriques : tu ignores ceux qui te pointent du doigt en gloussant. Le fait étant que tu as la certitude d’être bien habillé, d’avoir du goût. Le pire c’est que tu passes des heures et des heures à décider de ce que tu vas porter, tu repasses tes chemises avec amour et tu remets tes vestons sur leur support respectifs lorsque tu les ranges.  Mais les gens n’ont pas l’air de comprendre ton art – parce que oui t’habiller est un art, quelle question – et ils te réduisent à un homme qui ne sait pas s’habiller. Pourtant, tu es bien plus, tellement plus! Les gens oublient parfois que l’habit ne fait pas le moine et ils préfèrent rester loin de toi en s’esclaffant. Tout ça alors que toi, ce que tu recherches, c’est d’être prisé et apprécié. Oh, combien de fois as-tu rêvé qu’on complimente tes goûts, combien de fois as-tu souhaité te promener en ville avec des gens qui n’auraient pas honte de marcher à tes côtés?  Mais toi, tu ne comprends pas ce qu’ils ont de si bizarres, tes choix vestimentaires et ça te blesse un peu d’être isolé à cause de ça. Mais ah! Tu relèves la tête fièrement et tu ne te laisse pas démonter : ces rats ne méritent pas de voir ton beau visage peiné. Tu leur fait un majestueux doigt d’honneur et tu retournes faire ton frais ailleurs.  Parce que oui, tu es ce genre d’homme maniéré qui va ici et là pour se pavaner et faire la cour aux filles – ou aux garçons, ah les vestiges de ton ancienne vie – en leur faisant des baises mains et en complimentant leur peau de pêche. T’es chiant, mais pas méchant : c’est ce qu’il faut retenir.  Tu veux juste de la reconnaissance et de l’affection : des gens avec qui parler chiffons aussi. Parce que t’es vraiment un passionné et tu en connais un rayon en matière de tissu et de motifs, si si, malgré tout ce qu’on peut penser. Mais bon, ton heure de gloire n’est pas encore arrivée.

◣◥

Tu lui dis de recommencer, encore. Que ce qu’elle vient de faire n’est pas beau et qu’elle a bien mal choisit son type de tissu. Tu te détourne avant qu’elle te mette de mauvaise humeur : les larmes aux coins de ses yeux t’exaspèrent et tu t’en vas en faisant claquer la semelle de tes souliers dispendieux au sol. Ce n’est pas ta faute si elle n’est pas douée : tu ne fais que lui dire la vérité! Dans un domaine comme la mode, vous ne pouvez pas vous permettre de faux pas. Depuis que tu as commencé à faire travailler d’autres gens pour toi, tu n’arrêtes pas d’être déçu. Ça ne fait pas très longtemps que tu as terminé tes études de couture mais tu sais déjà que tu es promis à de grandes choses : mais ce n’est pas en t’encombrant d’inutiles collègue que tu iras très long. Demain, tu lui diras que tu n’as plus besoin d’elle et que tu ne veux que des gens compétant. C’est comme ça, c’est une dure réalité. C’est mieux qu’elle sache tout de suite qu’elle n’est bonne à rien, non? Ils t’exaspèrent, tous : mais tu ne peux pas exiger de tout le monde qu’ils soient aussi doués que toi. Le pire, c’est que c’est vrai que tu es doué : tes projets se faisaient toujours remarquer et tu étais parmi les meilleurs à l’école.

C’est un domaine de compétition et il n’est pas question que tu te laisses dominer par les autres : tu dois t’entourer dès maintenant des meilleurs pour monter le plus rapidement possible dans les hautes sphères. Mais les perles rares comme toi son bien difficile à trouver, c’est connu, même que ta maman te l'as toujours répété en te tapotant la tête affectueusement. Mais bon tu cherches toujours des gens d'exception : tu retournes à ton l’école pour recruter des gens plein de rêves et d'espoirs, tu regardes en ligne les nouveaux talents, les nouvelles boutiques qui viennent tout juste d’ouvrir. C’est comme ça que tu vends pour le moment, toi aussi. Tu n’as pas de boutique rien qu’à toi, mais tu loues un loft pour que toi et deux trois collègues puissiez coudre et créer des vêtements que vous pourrez vendre en ligne. Les filles aiment beaucoup les motifs d’animaux et de fleurs que tu utilises, les tons pastel que tu utilises sont toujours tellement harmonieux. C’est reconnu que tu as du goût : pour te remonter le moral tu lis les commentaires qu’on te laisse après achat et ça te mets toujours de bonne humeur lorsque ce que tu as fait te plait. Les gens savent apprécier ta créativité, tes idées innovantes et mélanges parfaits. Ils te gonflent la tête, un peu : mais c’est ce dont tu as besoin. Si tu n’es pas certain d’être le meilleur, tu ne le seras pas.

Tu as confiance en toi et les autres aussi, souvent, alors qu’est ce qui peut t’arrêter si ce n’est l’incompétence des autres. Il n’y a qu’en toi-même que tu peux avoir confiance, finalement. Si tu n’avais pas besoin de main-d’œuvre tu opérerais tout seul bien évidemment. Mais le temps te manque et les commandes s’ajoutent une après l’autre. Tu es persuadé d’être sur la bonne voie, bientôt tu pourras même vendre certains produits en boutique!

Si tu n’étais pas mort, c’est peut-être ce qui serait arrivé. En mettant de l’argent de côté tu avais réussi à ramasser une somme assez conséquente pour aller te faire dorer la pilule sous le soleil des tropiques. La couleur de l’eau dans les Antilles était la même que celle du ciel que tu avais essayé de rejoindre en te débattant sous l’eau. Une noyade, une crampe toute bête : voilà ce qui avait t’avait achevé. Tu t’étais étouffé sous l’eau en allant nager dans la mer, elle ne paraissait pourtant pas bien loin la bouée que tu tentais d’atteindre. Mais tes jambes s’étaient engourdies et la douleur avait été si vive que l’eau en avait profité pour te submerger. Tellement stupide. C’était bien trop indigne de toi comme mort, c’était bête et stupide : tu méritais quelque chose de plus extravagant.

Mais la Balance t’avait servie l’extravagance que tu n’avais pas eue dans la mort.

dc d'auxine ♥
et sinon j'ai toujours pas eu mes catcoins
Revenir en haut Aller en bas
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 174
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 30/12/2014
MessageSujet: Re: can you handle the fab ─ terminée
Dim 1 Fév - 0:51

Auxine tu fais battre mon coeur avec tes personnages parfaits ♥
re-bienvenue bella



dialogue en #FFB6B8theme • avatar par Castor ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etro.co.vu
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 530
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 31/12/2014
FICHE RS ▲ : NE FAIS RIEN QUE TON ENNEMI PUISSE SAVOIR.

MessageSujet: Re: can you handle the fab ─ terminée
Dim 1 Fév - 0:56

MON DIEU TON TRIBUT. J'ai ri. Beaucoup ri. Je pense que je vais aduler ce personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: can you handle the fab ─ terminée
Dim 1 Fév - 2:23

Eeeeh merci les chatons, vous êtes fab ♥♥
Et voilà bim bam boum c'est terminé!
Revenir en haut Aller en bas
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 530
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 31/12/2014
FICHE RS ▲ : NE FAIS RIEN QUE TON ENNEMI PUISSE SAVOIR.

MessageSujet: Re: can you handle the fab ─ terminée
Dim 1 Fév - 11:00

image de bienvenue
BIENVENUE SUR LIBRA ••

Ca y est, te voilà validé et prêt à parcourir les grandes plaines de Libra. Tu as désormais accès à l'ensemble du forum et est libre de rp avec le reste des âmes !

N'oublie cependant pas d'aller jeter un coup d'oeil aux bottins pour faire recenser ton personnage notamment.

Et surtout, amuse-toi bien et puisse ton voyage durer ! ♥️

SFKSNZAWLENS. drooling
J'en perds mes mots tellement ce personnage est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: can you handle the fab ─ terminée

Revenir en haut Aller en bas
 

can you handle the fab ─ terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: Identification :: Première Encre :: Arrivée à Libra-
Bouton UpBouton Down