AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 leviathan ✘ you don't know how sick you make me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
conscience vouée à l'errance
avatar
conscience vouée à l'errance


Féminin

MESSAGES ▲ : 16
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 22/02/2015
AVATAR ▲ : Ulith【WIXOSS】✘ avatar par luca ( eolia / rusalka ) ♥
DIT ▲ : Trash
ANECDOTE ▲ : Elle bouffe des ordures, parfois. Elle a un estomac à toute épreuve. ✘ Il paraît que les bandages sur sa tête, c'est du PQ.
FICHE RS ▲ :

MessageSujet: leviathan ✘ you don't know how sick you make me
Dim 22 Fév - 21:24



I may be trash, but i’m high quality trash.



Trop petite. Genre un mètre quarante six. Trop maigre, aussi. Une poitrine à peine naissante que tu exhibes avec amerture. Une peau fine et pâle qui te donne un teint de porcelaine, comme une poupée. C'en serait presque joli, si on ne voyait pas tes veines sous les tissus translucides. Des cheveux sans couleur, blancs, coupés court, irréguliers — résultat de toutes ces fois où, de rage ou d'ennui, tu attrapes les ciseaux pour en couper quelques mèches. Tu essaies de les teindre en noir, parfois, pour leur donner un peu plus de présence, te défaire de cette image de fantôme que tu projettes. Rien à faire, tu en profites à peine quelques jours avant qu'ils ne redeviennent blanc. Le style spectral te colle à la peau. Tes yeux aussi sont laids. Un genre de marron un peu rouge, ça dépend de la lumière. Parfois, dans le soleil, on dirait du sang. Un sang terne qui devient poussière quand on lui retire la magie de l'éclairage. Tu es une drôle de fille, avec ton justaucorps blanc et gris, et puis ces gants que tu ne retires jamais. Tu ne veux rien toucher de tes mains nues. Tu es déjà assez sale comme ça. Et puis il y a les bandages mal noués autour de ta tête et de tes bras, on ne sait pas trop pourquoi. Tu donnes une impression de rafistolé. T'es née toute cassée. Déchirée de l'intérieur, déjà écoeurée par ta propre existence de vagabonde.



Leviathan. C'est le nom avec lequel tu es née. Tu as appris plus tard qu'il était lié à la jalousie. Ça ne te va pas si mal que ça, en fin de compte, toi qui ne cesse d'envier tout ce que tu es trop pourrie pour jamais obtenir. Et pourtant, la simple mention de ce nom te donne la nausée. Mais qu'est-ce qui n'écoeurerait pas la fille du dégoût ? Et rien ne t'écoeure plus que toi-même. Trash, c'est comme ça qu'on te surnomme parfois. Tu ne trouveras probablement jamais de nom plus approprié que celui-là. On ne sait pas trop quel âge te donner. Tu as l'air d'une gamine de quatorze ans, mais ton language et tes attitudes détonnent. De toute façon, l'âge n'existe pas vraiment ici. Tu déambules dans les rues d'Ethernite depuis que tu a pris goût au grondement des machines. Tu t'es fait une place dans la cité maritime, et notamment dans les quartiers industriels, en tant qu'éboueuse. Tu ramasses et disposes des déchets du genre humain, parfois même tu t'en nourris littéralement. On ne sait pas trop de quoi est fait ton estomac, t'as du choper celui d'une chèvre à ta naissance. Les ordures t'imprègnent et t'écoeurent autant qu'elles te réconfortent — tu as toujours aimé le moche et le sale, les choses brisées, viciées, pourries de l'intérieur, comme toi. Elles te font te sentir moins seule. Parfois, même, tu te sens supérieure. Moins bête. Moins sale. Moins laide. Tu te loves dans la misère des autres et tu t'en flattes ; et tu hais les gens heureux, et l'insouciance, avec passion. Tout ce dont tu n'oserais pas rêver. Il n'y a pas de bonheur pour les êtres comme toi. Et même si tu le trouvais, c'est certain qu'il t'écoeurerait.



L'ennui, quand tout nous dégoûte, c'est qu'on ne sait plus à quoi aspirer. À l'instant où tu es née, le monde t'écoeurait déjà. Tu aimerais que ça change, mais tu es condamnée à être une éternelle insatisfaite. Tu trouveras toujours quelque chose pour gâcher la moindre de tes ambitions naissantes, le moindre embryon d'idée, la moindre étincelle de joie.

Tu as passé tes premiers jours terrée dans une ruelle, à t'isoler de tout, et à vomir sans cesse. À te vider l'estomac jusqu'à mourir de faim, à instinctivement manger ce qui te passait sous la main pour y remédier, et à vomir encore, répétant l'opération. Et puis on a fini par te trouver, par t'emmener à Libra. On t'a montré le grand hôtel avec son excès d'opulence. Trop de lumière, trop de bruit, trop de monde — tout ici te provoquait des haut-le-coeur. La mièvrerie, l'hypocrisie, les sourires. Trop d'éclat, ça te donnait mal à la tête. Alors, quand on t'a dit que tu devais travailler, tu n'as pas hésité. Tu voulais retourner dans ta ruelle sombre avec ses poubelles. Tu voulais retrouver l'agaçant grondement des moteurs d'Ethernite, tu voulais vivre avec les brigands, les pourris, les désespérés. Tu voulais la mer avec son odeur nauséabonde pour laver ta crasse et tes péchés. Et puis tu voulais, quand le sommeil te guetterait, te réfugier sous terre, sous le niveau de la mer, et dormir au chaud près des machines infernales. C'était ta place, ton dessein.

Tout s'est déroulé selon ton bon plaisir. Tu es retournée vivre à Ethernite la belle, Ethernite la sale. Tes journées, tu les passes à arpenter la ville en ramassant les ordures qui traînent par terre ou dans les poubelles, à observer les ordures qui se promènent sur deux jambes et qui, parfois même, te parlent. Tes nuits, tu les passes dans les sous-sols de la ville, le plus près possible des machines. C'est ta vision de l'enfer. Un petit enfer rien que pour toi, égaré au coeur de l'eden. Voilà une pensée bien naïve pour quelqu'un comme toi.

Tu as appris à réprimer tes nausées — la plupart du temps. Elles restent là, mais tu ne vomis plus à tout bout de champ. Tu t'es peu à peu habituée au dégoût constant dans lequel tu évolues. Tu es devenue cynique, amère et désabusée. Tu es toujours frustrée, mais tu as accepté ta condition. Tu maudis Themis de toutes les cellules de ton corps, mais sans jamais rien exiger d'elle. Tu sais que ça ne changera jamais. On ne choisit pas sa naissance. Que l'on soit humain ou vagabond, on naît toujours des autres. Tu es dégoût et tout te dégoûte, et il en sera toujours ainsi. Au fond, tu te détestes, et c'est le sens que tu as choisi de donner à ton existence. Un être infect, qui n'inspire que mépris et répulsion. Une créature aussi abjecte que toi ne mérite pas mieux, tu en es convaincue. C'est ton désir. Et puis c'est toujours mieux que ne rien être du tout. Et en même temps, ils te révulsent peut-être encore plus que ta propre existence. Tu vois toutes ces âmes qui se tiennent plus haut que toi, celles qui sont contentes d'être là, celles qui se croient bonnes, qui se sentent bien. Celles qui jouissent de l'existence, comme toi tu ne seras jamais capable de le faire. Oh tu leur voues une haine infâme. Tu ne rêves que de les briser, de les voir ramper à tes pieds. Après tout, ton auto-dérogation n'est rien de plus qu'une facette de ton complexe de supériorité, dans lequel tu t'épanouis enfin pleinement. Tu cherches à combler tes sentiments d'infériorité par une volonté de puissance que tu exprimes en dénigrant les autres. Au fond, tu aimerais que tout soit aussi pourri que toi.

Peut-être, alors, que tu te sentirais enfin « bien ».




alcyone • amaranthe (dc)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alcyonee.tumblr.com
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: leviathan ✘ you don't know how sick you make me
Dim 22 Fév - 21:27

punaise, je kiffe ta fiche, ton pseudo, ton perso, tout ♥

okay, j'suis newbie too, mais je viens quand même polluer ici.

tu pues la classe putain ** !
Revenir en haut Aller en bas
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 530
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 31/12/2014
FICHE RS ▲ : NE FAIS RIEN QUE TON ENNEMI PUISSE SAVOIR.

MessageSujet: Re: leviathan ✘ you don't know how sick you make me
Dim 22 Fév - 21:36

Rien que le codage est beau. J'en bave. Je ne devrais pas.
(rebienvenue au fait ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
conscience vouée à l'errance
avatar
conscience vouée à l'errance


Féminin

MESSAGES ▲ : 1135
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 30/12/2014
AVATAR ▲ : Kirishiki Sunako 【SHIKI】
DIT ▲ : La Désolation
ANECDOTE ▲ : ▬ dealeuse à la ville de libra ▬ observe les humains car c'est le seul moyen de comprendre pourquoi elle est née ▬ souffre pour l'éternité
FICHE RS ▲ : www

MessageSujet: Re: leviathan ✘ you don't know how sick you make me
Dim 22 Fév - 21:37

la naissance est juste ♥️
voilà, j'ai adoré lire ta fiche, j'aime ton personnage,
et rebienvenue parmi nous, amaranthe nawhon


_   opium's #62427c
merci pour les avatars ♥️
clique 8D♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
conscience vouée à l'errance
avatar
conscience vouée à l'errance


Féminin

MESSAGES ▲ : 16
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 22/02/2015
AVATAR ▲ : Ulith【WIXOSS】✘ avatar par luca ( eolia / rusalka ) ♥
DIT ▲ : Trash
ANECDOTE ▲ : Elle bouffe des ordures, parfois. Elle a un estomac à toute épreuve. ✘ Il paraît que les bandages sur sa tête, c'est du PQ.
FICHE RS ▲ :

MessageSujet: Re: leviathan ✘ you don't know how sick you make me
Dim 22 Fév - 21:44

aaaah merci les gens, j'en reviens toujours pas de comment leviathan s'est d'un coup pointée dans ma tête et *paf* moins de deux jours après la voilà ♥

(ce personnage est trop chelou help) (je suis pas censée l'aimer comme ça)

Et bienvenue Meitantei ! (MARY ghsjkgsh ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alcyonee.tumblr.com
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


Féminin

MESSAGES ▲ : 534
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 16/05/2014
AVATAR ▲ : tyki mikk
DIT ▲ : luccio, ébénito
FICHE RS ▲ : due; tre

MessageSujet: Re: leviathan ✘ you don't know how sick you make me
Lun 23 Fév - 14:49

image de bienvenue
BIENVENUE SUR LIBRA ••

Ca y est, te voilà validé et prêt à parcourir les grandes plaines de Libra. Tu as désormais accès à l'ensemble du forum et est libre de rp avec le reste des âmes !

N'oublie cependant pas d'aller jeter un coup d'oeil aux bottins pour faire recenser ton personnage notamment.

Et surtout, amuse-toi bien et puisse ton voyage durer ! ♥


quelle superbe fiche ! :) J'aime beaucoup son côté simple, c'est très confortable pour lire, mes compliments. Et moi qui commençais à me faire du soucis "tiens, en ce moment on voit plus trop Amaranthe, j'espère qu'elle n'a pas disparu !", tout s'expliquer ! 8) Léviathan risque de faire rapidement copain copain avec Fétide d'après sa description, voilà qui promet de donner un duo tout à fait repoussante ! Mais du coup, comme tu parlais de chèvre, est-ce que ton personnage a un bézoard ? *Q* Ce serait super impressionnant ça ! Bref, tu écris bien, c'est toujours agréable de te lire. Je ne vois aucune objection à ta validation, bon jeu ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celska.deviantart.com/
conscience vouée à l'errance
avatar
conscience vouée à l'errance


Féminin

MESSAGES ▲ : 16
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 22/02/2015
AVATAR ▲ : Ulith【WIXOSS】✘ avatar par luca ( eolia / rusalka ) ♥
DIT ▲ : Trash
ANECDOTE ▲ : Elle bouffe des ordures, parfois. Elle a un estomac à toute épreuve. ✘ Il paraît que les bandages sur sa tête, c'est du PQ.
FICHE RS ▲ :

MessageSujet: Re: leviathan ✘ you don't know how sick you make me
Lun 23 Fév - 18:14

(je sais pas à quel point on est censé poster après la validation mais je me permets de répondre, tapez moi sur les doigts si besoin)

Merci beaucoup, je suis ravie que Leviathan et sa fiche te plaisent ! Et c'était pas très clair maintenant que j'y pense (j'étais pas sûre que ça passerait) mais elle a effectivement un béozard dans le ventre 8D that's just how disgusting she is <3

Et pas d'inquiétude à avoir, je ne suis pas prête de déserter ce beau forum (ni d'abandonner Amaranthe au profit de Leviathan, d'ailleurs, je suis toujours autant motivée par Ama' !). J'ai tendance à mettre un peu de temps à vraiment m'impliquer dans le rp sur un nouveau forum, le temps de bien m'ancrer sur le forum et de définir l'entourage de mon personnage pour voir dans quelle direction j'ai envie d'aller avec lui ; et ça a pris tout particulièrement longtemps avec Ama', notamment parce que la vie réelle et la fac se sont un peu mises en travers de mon chemin en me pompant tout mon temps. Mais ça y est je suis lancée hehe.

Et merci pour cette validation rapide, l'efficacité du staff malgré la charge de travail croissante m'impressionne vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alcyonee.tumblr.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: leviathan ✘ you don't know how sick you make me

Revenir en haut Aller en bas
 

leviathan ✘ you don't know how sick you make me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: Identification :: Première Encre :: Arrivée à Libra-
Bouton UpBouton Down