AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


MESSAGES ▲ : 15
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 01/03/2015
MessageSujet: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Dim 1 Mar - 16:48

FLEDRIC
Peut-on vraiment être humain sans rire?
Informations Générales
APPELLATION - Fledric

ANCIENNE IDENTITE - Charles Walter

SURNOM - Pince-sans-rire

ÂGE PHYSIQUE - 27 ans

NATIONALITE - Angleterre

METIER - Homme à tout faire - (ou plutôt, il fait tout les petits jobs qu'on lui offre, sans poser de question. Après tout, le client est roi.)

LIEU DE RESIDENCE - Libra

GROUPE - damné

TRIBUT - Il a offert son rire.


Description Physique
« you have to look pretty in order to survive in this harsh world »
Un frisson vous parcoure l'échine lorsque son regard se pose sur vous. Trop sérieux, trop froid, pourtant, le bleu électrique de ses yeux a tendance à attirer, voir même, à blesser. Rares sont les gens qui apprécient qu'on les dévisage comme il le fait, plongeant ses prunelles dans les votre comme pour lire votre âme. Ne lui arrive-t-il donc jamais de se détendre ? De rire à gorge déployer une bonne fois pour tout et d'aborder autre chose ce que visage sérieux, fermé, à la limite de l'agacement. « Arrête de tirer la tronche comme ça ! Tu vas finir ridé à force ! » lui avait sorti une fois une de ses connaissances, et autant vous dire que Fledric n'avait pas tellement apprécier. C'est qu'il fait peur parfois, à démarrer au quart de tour sans prévenir, ou à balancer de son ton ferme ce qu'il pense sincèrement de quelqu'un, lorsque se n'est pas son poing. Heureusement pour, son corps n'a rien de celui d'un gringalet maigrichon que l'on pourrait briser comme une brindille, bien au contraire. Son cette peau claire caucasienne se dessine une musculature sèche qui n'a rien a envier à certains canon de beauté, non pas que son apparence l’obsède particulièrement, mais il lui semble tout de même assez nécessaire de ne pas trop se laisser ankyloser par l'inactivité. Sa taille s’accommode tout aussi bien avec cette idée. Son mètre quatre-vingt deux est dans la moyenne des jeunes gens de son âge, ne le faisait pas paraître trop géant, sans pour autant que tout le monde ne le dépasse d'une tête.

Fledric semble être un homme qui prend assez soin de lui, ou du moins, c'est plus dans le ressenti que l'on en a sur son apparence globale que l'on peut le remarquer, en particulier lorsque l'on s'attarde sur ses mains. Comme disent certains, pour voir si quelqu'un est soigné, il suffit de regarder ses mains, et ses chaussures avant tout le reste, et ce qui en ressort et tout de même une certaine affection pour l'hygiène. Vous ne trouverez généralement pas de saleté sous ses ongles, de tâches inconnues et datant sur ses vêtements comme sur ses chaussures. Ce ne sont que des petits détails, mais cela lui offre tout de même sans que l'on ne s'en rende vraiment compte, quelques airs de noblesses qui aident à forger le côté charismatique que certains retrouvent en lui.

Sur sa tête à l'ossature angulaire se dresse une touffe de poils lisse et hirsutes de couleur ébène. Sur la continuité du reste de son apparence, ses cheveux semble s'efforcer à être le plus impeccable possible, d'une propreté irréprochable, comme si ils savaient que leur propriétaire serait de mauvais poils si ils avaient un aspect dégueulasse (ou tout bonnement parce que le dit propriétaire de ces derniers les shampouine dès qu'il en a l'occasion pour éviter ça) mais... jamais ils ne sont parfaitement coiffé. Non pas que Fledric aie une allergie aux brosses, mais perdre son temps chaque matin a tenter de leur donner une forme acceptable ne semble pas particulièrement nécessaire pour lui, et la texture du gel étant franchement repoussante, il préfère tout bonnement s'en abstenir.
ANECDOTE
« we need to discover what is hiding behind that soul »
Fledric a le mal de hauteur, ou du moins, il a des frissons et se sent mal à l'aise lorsqu'il s'y trouve, sans vraiment savoir pourquoi. C'est aussi un homme qui ne tient pas vraiment l'alcool et qui se retrouve à faire n'importe quoi en se noyant au fond d'un verre, et même si il se souvient ensuite de ce qu'il a fait, il le niera en bloc.

description morale
« humanity is a curious thing, we're so similar but so different at the same time »

La clope aux bords des lèvres, Fledric semble quelqu'un de si lointain. Les gens n'osent pas tellement l'approcher, peut-être de peur de se faire refouler, ou de se prendre un coup comme des paroles acerbes. C'est vrai que Fledric n'a pas vraiment l'air d'être quelqu'un de tendre. Personne ne l'a jamais entendu rire, personne. Ah... Si il savaient. Le rire est tellement humain qu'une personne en étant privé ne semble plus l'être. Pourtant, en soit, Fledric n'est pas aussi antipathique et asocial qu'on pourrait le croire, bien au contraire, il préfère juste éviter ceux qui aiment bien tourner son handicape ou ses manies en ridicule, mais cela ne veut pas dire qu'il est incapable d'apprécier qui que se soit. L'une des qualité que l'on apprécie particulièrement chez lui (et qui a aussi fait fuir le plus de monde accessoirement) est sa franchise. Cet homme a un don pour dire aux gens ce qu'il pense, sans forcément prendre de pincette. Certains se vexent, d'autre, voient au contraire en lui les avantages d'un véritable ami, bien loin de l'hypocrisie bien pensante de la plupart des gens. Et, comme si cela ne suffisait pas, c'est aussi un homme de parole. Ainsi, lorsqu'il dit ou promet quelque chose, il le fait, et ne retournera pas sa veste pour les beaux yeux ne la première catin venue ou pour le chèque alignant le plus grand nombre de zéro. L'amitié, quoi qu'on en dise, est une valeur qui a de l'importance à ses yeux, et les gens qu'il apprécie gagne là quelqu'un à qui ils peuvent faire confiance, sur qui ils peuvent compter dans la plupart des situations.

Cependant, Fledric a des manies qu'il tente au possible de cacher, non pas qu'il en ai honte, mais il sait très bien que ceux qui sont au courant aiment bien l'embêter avec ça. Chaque chose a une place bien déterminée, et lorsque le tout n'est pas en place, le pauvre bougre a tendance à stresser comme pas possible. Généralement, il prend sur lui lorsqu'il est en public, histoire d'éviter de trop attirer l'attention. Il se force à serrer les mains qui se présentent à lui, avant de s'éclipser dès que possible pour aller les récurer et s'émanciper de l'inconfort du contact trop moite. Pas un grain de poussière, pas un seul déchet qui traîne dans son bureau ou son appartement, et vous avez intérêt à retirer vos chaussures qui pullulent de saletés en tout genre avant de mettre les pieds chez lui si vous ne voulez pas le voir avec l'air encore plus de mauvais poils qu'à son habitude, et hyper tendu. On ne salit pas ses affaires. On ne touche pas à ses affaires. On ne lui pique pas ses affaires. Sinon, il ne faut pas vous plaindre que l'homme en face de vous soit encore moins aimable qu'une pierre tombale, et risque de s'emporter si vous allez trop loin. Car oui, Fledric a le sang chaud, et même s'il ne vous déteste pas, le poing est une réponse à laquelle il faut s'attendre.

Son organisation ne déteint d'ailleurs pas seulement sur l'hygiène, ou sur les objets, mais aussi sur son travail. Fledric ne laisse rien au hasard. Le moindre détail peut avoir son importance, autant dans le travail que l'on lui demande de réaliser (qui consiste d'ailleurs à faire n'importe quoi de ce que vous lui demandez dans la mesure de ses capacités, et sans jamais poser la moindre question, ça ne se fait pas.) que dans la façon qu'il a de jauger les gens. Cet homme se basse toujours sur la première impression. Si il ne vous aime pas, il sera difficile de lui faire changer d'avis, car il est tout bonnement têtu comme une mule, et refuse d'entendre raison lorsque quelque chose ne lui convient pas. Il restera fixé sur ses positions jusqu'à ce que lui, est lui seul, ai décidé de changer d'avis sur quelque chose ou quelqu'un. L'oeuf est arrivé avant la poule, point final.

Pour ce qui est des attirances physiques, le jeune homme ne fait pas vraiment de différence entre les hommes et les femmes, à condition bien-sûr que dans le cas d'un rapport avec un homme, se soit lui qui soit au dessus, et non l'inverse. Il ressent, même dans ce genre de moment, un besoin viscéral de contrôle. Il n'aime pas vraiment que l'on lui dise ce qu'il doit faire, et comment il doit le faire, ce qui a du mal à coller avec une potentielle vie de couple (il n'aurait de toute façon pas le temps de l'entretenir, et à long terme, la personne en face finirait forcément par le trouver invivable.) L'argent résout alors le problème car les hommes et femmes de joies savent difficilement dire non lorsque l'on les emplois, bien qu'il n'en arrive à de tels extrêmes que lorsqu'il est vraiment à bout.
histoire d'une vie
« we're about to open a door which had been closed a long time ago »

La justice est un concept illusoire. On croit faire le bien, mais la vie nous prouve que nous n'avons rien sans rien. Les idéaux que l'on défend nous coûte cher. C'était ce qui avait poussé le jeune Charles Walter, un jeune homme anglais de 27 ans, à faire le grand saut. La vie lui avait enlever ce qu'il avait de plus précieux, avait remercier tout ses bons et loyaux services du plus horrible des cadeaux. Il souhaita alors ne jamais naître, ne jamais l'avoir connu, ne jamais l'avoir aimer. Tout oublier, jusqu'à cette souffrance qui lui rongeait les tripes et lui bouffait l'âme. Quelques dernières paroles, un regard en arrière, et il plongea dans un sommeil sans rêve.

Papa et maman étaient avocats, et épousaient une vision de la justice dans laquelle Charles et ses deux grands frères baignèrent. Il leur arriver parfois de parler des affaires qu'ils traitaient devant leurs enfants, ce qui fit rapidement naître un amour pour ce genre de chose chez le brun qui décida rapidement le chemin qu'il suivrait.

« Quand je serais grand, je serais policier ! » clamait il a qui voulait entendre. Les policiers étaient les gentils, ceux qui arrêtaient les méchants pour qu'ils ne commettent plus de crimes. Ils étaient ceux qui préservaient le monde, c'était des héros. Charles désirait être un de ses héros, et, dès sa sortie d'étude, il entra à l'école de police. Ce fut là qu'il la rencontra pour la première fois, cette femme qui le faisait rougir sans qu'il ne s'en rende vraiment compte et qui attirait son regard bien plus qu'il ne l'aurait souhaité. Il avait sans cesse peur de l'aborder puis, finalement, il fit le premier pas lorsqu'il furent mis en équipe, et elle l'accepta.

Cette femme représentait tout pour lui, il l'aimait, à en perdre la tête. Chaque jour, il se réveillait à ses côtés, la regardait dans les yeux, l'embrassait. Chaque jour, il lui arrivait se sentir l'alliance accroché à son doigt qui lui rappelait sa présence, et qui lui faisait donner le meilleur de lui même. Il était le plus heureux des hommes, et rien dans ce monde ne pouvait empêcher ça.
Rien, à part peut-être, un simple petit accident due aux risques du métier.

« Vous la reconnaissez ? »

Le corps de sa femme était allongé sur la table d'autopsie. Charles hocha doucement la tête, incapable de détourner ses yeux du cadavre étendu devant lui. Elle était morte. Partie. Et rien de ce qu'il pouvait faire ne pourrait la remplacer.

« Signez là s'il vous plaît. »

Le stylo lui échappa des mains, et il due s'y reprendre à deux fois avant de pouvoir écrire correctement les informations qu'on lui demandait sans tout bonnement s'effondrer.

Tout lui semblait creux, tout lui semblait vide. La nourriture avait le goût du sable dans sa gorge, et il ne trouvait rien, rien qui ne puisse apaiser ce manque qu'il ressentait en lui. Elle était partie, emportant avec elle toute l'idée qu'il se faisait de la vie, toute l'idée qu'il se faisait de la justice. La simple idée que les criminels puisse exister le mettait hors de lui. Ils n'avaient pas le droit de vivre, pas après ce qu'ils lui avaient pris, pas après l'avoir tuer. Il ne pouvait pas retenir ses coups, brisant des côtés, défigurant des visages à grand coup de pieds, il fut rapidement suspendu de ses fonctions. Lui même étant à présent devenu un de ces criminels qu'il détestait tant.

Où était la justice là dedans ? C'était donc tout ce que ce monde avait à lui offrir ?
Charles avait tout perdu.
Tout perdu...
Tout..

Il ne lui restait plus qu'à la rejoindre.
Et derrière l'écran ?
feat Kougami Shinya  【PSYCHO-PASS】

PSEUDO - Mangeur de Panda.

SEXE - Je suis du troisième sexe

AGE - 28 octobre, et j'ai 18 ans. (je veux mon muffin!!)

BLABLA PERSONNEL - Sauvez un bambou, mangez un Panda.

COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ BLINDFOLDED - Bouche à oreille

QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM - Juste superbe.

DES RECLAMATIONS OU RECOMMANDATIONS ? - euh... rien pour le moment OwO

LE MOT DE LA FIN - J'ai vu qu'un compte avait déjà était fait pour ce prédef mais comme il ne s'était pas connecté depuis plus d'une semaine, et que le forum autorise de tenter malgré tout... je me suis dit que je pouvais, mais si jamais, je changerais hein.. mais bon, je personnage me plait beaucoup XD

codage par sahara sur blindfolded.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 146
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 16/02/2015
MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Dim 1 Mar - 16:52

Bienvenue !

Ton personnage semble très intéressant, j'ai hâte de lire la suite ! **
Bonne chance pour ta fiche ♥



Je vous bénie en #9d0cnb5
Merci à ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


MESSAGES ▲ : 15
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 01/03/2015
MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Dim 1 Mar - 17:01

Ah bah merci ♥
Le personnage en soit est un prédéf, donc c'est majoritairement grâce à son créateur si il est intéressant XD je n'ai fait que mettre en forme la plupart de ses propos.. après si je parviendrais à le jouer de façon intéressante ça, c'est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Dim 1 Mar - 17:04

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche ~~ ! :3
Revenir en haut Aller en bas
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 146
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 16/02/2015
MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Dim 1 Mar - 17:19

Je le sens, tu vas le jouer très bien ! èwé

JE TE PARI TOUT CE QUE TU VEUX QUE INFINITY PEUT LE FAIRE RIRE 8'D



Je vous bénie en #9d0cnb5
Merci à ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


MESSAGES ▲ : 15
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 01/03/2015
MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Dim 1 Mar - 17:23

Séphiria> Merci >w<
Infinity> T'as déjà tué le joueur xDD mais lui, c'est biologiquement impossible /PAF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 146
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 16/02/2015
MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Dim 1 Mar - 17:26

On va dire que j'ai réussi mon pari 8'D



Je vous bénie en #9d0cnb5
Merci à ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
conscience vouée à l'errance
avatar
conscience vouée à l'errance


Féminin

MESSAGES ▲ : 142
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 10/02/2015
AVATAR ▲ : izayoi sakuya - touhou
DIT ▲ : dolly. La poupée de chiffon qui subit en silence.
ANECDOTE ▲ : acrophobie, peur des hauteurs. athazagoraphobie, peur d'être oublié ou ignoré. nyctophobie, peur du noir. angoissée de la vie.
FICHE RS ▲ : sweet connection

MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Dim 1 Mar - 18:04

C'est Comewil qui va être content \o/
Bienvenue à toi jeune padawan /PAN/
(Kougami ohohoh)
Tant de classe, bref, en espérant que tu te plaises ici ♥



morphine vous prend la tête en #FA3E4A
Avatar made by Sahara amour de ma vie omg ♥️♥️♥️ (merci)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheshire-cat-is-dead.tumblr.com
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


MESSAGES ▲ : 15
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 01/03/2015
MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Dim 1 Mar - 18:06

Infinity: Non t'as rien gagné! D:
Morphine: Merci à toi x3

J'ai fini au passage xDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 146
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 16/02/2015
MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Dim 1 Mar - 18:25

Méchant, j'ai tout gagné... D:



Je vous bénie en #9d0cnb5
Merci à ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Dim 1 Mar - 20:38

Tu ne peux plus rire, je ne peux plus sourire... Il nous faut un lien de tirage de gueule. c:
Revenir en haut Aller en bas
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


MESSAGES ▲ : 367
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 07/02/2015
MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Dim 1 Mar - 20:54

Coucou et bienvenue. ♥ Très bon choix de PV en effet. =)
Effectivement, l'autre Fledric ne s'est pas connecté depuis une semaine. Du coup je pense que cela dépendra de Comewil, si ta fiche lui convient, mais je n'en suis pas sûre non plus, le cas ne s'est pas encore présenté. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


MESSAGES ▲ : 15
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 01/03/2015
MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Dim 1 Mar - 23:08

Anarchy > Volontiers x3 Faudra que l'on voit ça une fois que l'on sera validé xD

Sainteté > J'avoue je me sens un peu coupable... j'ai l'impression d'avoir volé un pv mais comme l'autre personne n'avait pas encore d'avatar ni terminé sa fiche j'ai décidé de faire mon égoiste vu qu'apparemment c'était autorisé >w< j'espère juste que si jamais ma fiche convient au créateur, que l'autre personne ne m'en voudra pas trop pour ça ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Lun 2 Mar - 1:11

J'ai ri, beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Lun 2 Mar - 3:21

(moi qui avait l'habitude de voir mes prédefs finirent dans les archives de forum, j'ai le droit à deux personnes qui veulent fledric, je suis comblée)

C'est parfait, c'est tout à fait Fledric, c'est celui que je voulais et comme l'autre personne ne s'est pas connectée depuis une semaine (et que sa fiche n'est pas remplie à moitié), j'appose mon sceau de validation en tant que créatrice du prédef (je me sens puissante). Et merci pour les compliments, j'avais peur que Fledric soit trop sérieux, chiant et peu intéressant, mais ça me fait plaisir de voir que non au final et htrestdfhtdrknetsjrndf je vais aller fangirler ailleurs. Je t'aime déjà, dans mes bras ♥
Revenir en haut Aller en bas
conscience vouée à l'errance
avatar
conscience vouée à l'errance


Féminin

MESSAGES ▲ : 1135
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 30/12/2014
AVATAR ▲ : Kirishiki Sunako 【SHIKI】
DIT ▲ : La Désolation
ANECDOTE ▲ : ▬ dealeuse à la ville de libra ▬ observe les humains car c'est le seul moyen de comprendre pourquoi elle est née ▬ souffre pour l'éternité
FICHE RS ▲ : www

MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Lun 2 Mar - 16:55

sois le bienvenu fledric,
joli fiche ♥


_   opium's #62427c
merci pour les avatars ♥️
clique 8D♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Lun 2 Mar - 17:00

Aller fais toi valider qu'on puisse bâtire un lien solide. ébène
c:
Revenir en haut Aller en bas
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


MESSAGES ▲ : 15
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 01/03/2015
MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Lun 2 Mar - 18:19

Ménétios> heureux pour toi xD

Comewil> Tu aurais tout le temps de fangirler quand on lancera un rp XDD C'est beau de recevoir tant d'amour ♥

Opium> Merci x3

Anarchy > ça vaut de même pour toi j'ai envie de dire xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 530
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 31/12/2014
FICHE RS ▲ : NE FAIS RIEN QUE TON ENNEMI PUISSE SAVOIR.

MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Lun 2 Mar - 19:04

image de bienvenue
BIENVENUE SUR LIBRA ••

Ca y est, te voilà validé et prêt à parcourir les grandes plaines de Libra. Tu as désormais accès à l'ensemble du forum et est libre de rp avec le reste des âmes !

N'oublie cependant pas d'aller jeter un coup d'oeil aux bottins pour faire recenser ton personnage notamment.

Et surtout, amuse-toi bien et puisse ton voyage durer ! ♥

Du coup si tout va pour Come, je ne peux que m'exécuter. ♥ Et ne te sens pas coupable du tout car tu avais parfaitement le droit de tenter le prédéfini. =) Je suis contente de voir Fledric enfin pris et fais bien fangirler Come en rp. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]
Lun 2 Mar - 19:16

Jle suis déjà mouahahah. Juste pas ma couleur. 8D
GG pour la validation ! <3
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]

Revenir en haut Aller en bas
 

Le rire nous rend-t-il humain? [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: Identification :: Première Encre :: Arrivée à Libra-
Bouton UpBouton Down