AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 Novembre ; when the cold winter will come, who will remember me ? (finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 28
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 16/04/2015
AVATAR ▲ : Echo de Pandora Hearts
DIT ▲ : l'Ange Bleu
ANECDOTE ▲ : Novembre parle d'elle à la troisième personne. ● Elle est très douée au combat corps à corps. ● Elle cache deux lames rétractables dans ses manches. ● Elle est adjudante à la Garde Impartiale.
FICHE RS ▲ : ● FROZEN HEART (rs) ●
● SNOWFLAKE (rps) ●
● POÉSIE D'HIVER (lettres) ●

MessageSujet: Novembre ; when the cold winter will come, who will remember me ? (finie)
Jeu 16 Avr - 12:18

Novembre
Lorsque le monde se teinte de blanc et de bleu, c'est alors que vient l'hiver.
Informations Générales
APPELLATION - Novembre.

ANCIENNE IDENTITE - Mikaëlla Mariskov

SURNOM - L'Ange Bleu.

ÂGE PHYSIQUE - Dix-neuf ans.

NATIONALITE - Russe.

METIER - Adjudante à la Garde Impartiale.

LIEU DE RESIDENCE - Libra.

GROUPE - Sauvés.

Description Physique
« when come the snow and the harsh winter, who still cares about beauty ? »

Elle si douce, si fragile, si précieuse. Novembre est une créature faite de délicatesse. Plutôt petite, la jeune femme, du haut de son mètre soixante ne fait pas très peur. Elle est en plus relativement chétive. En effet, elle ne pèse pas plus de quarante-cinq kilos. Sa démarche est gracieuse, légère, comme si à chacun de ses pas,  la Sauvée ne posait sur un nuage. Sa silhouette élancée lui confère une agilité et une rapidité de mouvement incomparable. Tel un chat, Novembre se faufile, court, saute, bondit, sans faire le moindre bruit.

L'Ange Bleu a des cheveux à la base très blonds décolorés en blanc avec un balayage bleu clair. Ses yeux, quant à eux sont d'un bleu très profond. Pour ce qui est du style vestimentaire de la demoiselle, du bleu et du blanc exclusivement. Rien d'autre. C'est d'ailleurs cela qui lui a valu son charmant surnom.
ANECDOTE
« i'm gonna keep my heart shut so nobody can come crush me inside »

►Novembre parle d'elle à la troisième personne.
► Novembre se sent bien plus à son aise dans les milieux froids que dans les milieux chauds.
► Elle aime beaucoup la solitude.
► Elle adore la neige (en partie parce que c'est son seul souvenir de sa vie d'avant).
► Elle a rejoint la Garde Impartiale car elle veut protéger les plus faibles.
► Malgré son air innocent, elle est d'une fermeté d'enfer et sait se faire respecter.
► Novembre est armée de deux lames rétractables cachées dans ses manches. Elle est très douée au combat corps à corps.
description morale
« just a silent little girl who has known too many hard times »

Premièrement, Novembre est taciturne. Elle est polie, très attentive, sait écouter, mais ne parle que très peu. Souvent lorsqu'on lui adresse la parole, elle se contente d'un regard et n'ajoute pas un mot. Ce qui peut parfois s'avérer très frustrant. Par ailleurs, l'Ange Bleu est très généreuse et compréhensive, elle n'hésite pas à partager le peu qu'elle a, bien qu'elle ne soit pas d'une nature solidaire. En effet, la jeune femme préfère la solitude à la compagnie et s'isole souvent pour réfléchir.

Novembre n'a pas vraiment le sens de l'humour. Elle a tendance à tout prendre au premier degré et rit donc très difficilement aux plaisanteries. Il est d'ailleurs très rare de la voir afficher une autre expression que son visage morne, à la limite de la tristesse.

Aussi, notre membre de la Garde Impériale est un exemple de sang-froid et de maîtrise de soi. Il est presque impossible de voir Novembre perdre les pédales ou péter les plombs. De plus, elle est posée et observatrice, élaborer des plans et des stratégies n'est donc pas un problème pour elle. De caractère docile, Novembre respecte les ordres qu'on lui donne, et il très rare qu'elle désobéisse.

Souvent dans la lune, la demoiselle peut-être qualifiée de bizarre car elle est mélancolique, absente, distante mais tellement attachante si on prend le temps de la connaître. Pour sûr, Novembre a un cœur gros comme le monde, elle est très loyale et bien qu'elle s'attache difficilement par peur d'être trahie ou blessée, une fois que vous vous êtes liée à elle, vous en avez pour la vie. Jamais cette fille-là n'abandonnera ses amis.

Ainsi, on peut reconnaître une certaine poésie dans les manières de Novembre. Elle est si douce, si calme, si minutieuse. Ses mots sont tout comme la neige, froids mais d'une infinie pureté. Novembre est pure, assurément. Son cœur de glace est remplie de bonne intention bien qu'elle ne soit pas tout le temps à même de les montrer. Avec la jeune femme, il faut savoir y faire, savoir prendre son temps, savoir patienter. On s'éprend bien vite de ce petit Ange Bleu, on veut lui donner sa protection, la chérir, l'aimer. Et un jour viendra où quelqu'un saura dégivrer ce cœur de glace...
histoire d'une vie
« wake me up when winter ends »

Il était une fois, dans une grande ville de Russie, un manoir magnifique aux superbes moulures que l'on appelait le manoir Berishka en raison du nom des habitants. Un jour, cette belle demeure reçut un nouveau pensionnaire. C'était un jour d'hiver comme il en existait des centaines en Russie : le ciel était bien trop gris, la neige était bien trop blanche et cette petite fille là, se débattant pour rester avec sa mère était bien trop triste. L'enfant avait été vendue aux propriétaires du manoir afin que ses parents puissent avoir un peu d'argent pour subsister jusqu'à l'été prochain. La maman avait promis à sa fille qu'elle reviendrait la chercher dès la fin de l'hiver et pourtant, cette dernière ne voulait pas y croire. Elle ne voulait surtout rester avec ces gens qu'elle ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam.
« — Ne vous inquiétez pas madame Mariskov, nous allons bien prendre soin de votre petite Mikaëlla. » promit Casimir, le maître de maison.
Mais tous, Mikaëlla, Casimir et madame Mariskov elle-même, savaient que c'était faux.

***

Dès lors, Mikaëlla commença son rôle de larbin au sein du manoir. Avec elle, il y avait deux autres personnes, plus jeunes : Sasha, un garçon très timide et Belinda, une enfant troublée. Aussitôt, la jeune femme, qui était alors, une petite fille décida de prendre sous son aile les deux enfants et de les protéger de son mieux de la tyrannie de Berishka.

Bien sûr, les trois serviteurs vivaient dans la misère. Leurs repas étaient maigres. En général composés des restes,  ils contenaient juste ce qu'il fallait pour que les enfants ne soient pas trop en mauvaise santé. Mikaëlla, au fil du temps, ayant appris à faire contre mauvaise fortune bon cœur, partageait souvent sa portion avec ses deux camarades. Les lieux où ils dormaient étaient peu confortables. Les trois larbins avaient été remisés au grenier, là où le vent froid du rude hiver venait refroidir les corps déjà frigorifiés. Ils étaient traités avec mépris et condescendance. Au yeux des tout puissants Berishka, ils n'étaient que des chiens que l'on remplace sans effort. Rien. Ils ne valaient plus rien.

Une nuit particulièrement froide, Belinda tomba malade. Gravement malade. Il va sans dire que les maîtres de la petite esclave refusèrent catégoriquement de payer des frais médicaux, bien qu'ils en eurent parfaitement les moyens. Et ce qui devait arriver, arriva. Dans l'année des douze ans de Mikaëlla, Belinda, qui n'en avait que dix, mourut d'un rhume qui avait muté en pneumonie. Après cette mort, la petite Mariskov ne fut plus jamais la même. Elle se referma encore plus sur elle-même. Elle ne devint plus que l'ombre de sa coquille vide.

Elle et Sasha continuèrent à vivre un vie de misère. Et pendant toutes ces années, il n'y avait pas un jour où Mikaëlla ne regardait pas à la fenêtre espérant voir sa mère revenir pour elle. Intérieurement, elle savait que ça n'arriverait pas, mais elle ne pouvait cesser d'y penser. Les hivers et les étés passaient et à chaque fois, tout espoir mourrait en la jeune femme pour renaître au matin suivant et ainsi de suite jusqu'à ce qu'elle en vienne à détester ces hivers qui n'en finissaient plus, à détester sa mère de ne jamais être revenue et à de détester elle, de ne jamais être partie.

Un matin, Mikaëlla refusa même de se lever, malgré les supplications de Sasha, qui avait peur qu'elle ne se fasse frapper. (Il avait alors douze ans et elle, seize). Mais la Mariskov n'en avait que faire. Elle ne voulait plus bouger, plus parler, plus rien faire. Elle voulait rester dans ce monde de rêve si parfait. « Réveille Mikaëlla quand l'hiver sera fini, Sasha » avait-elle prit pour habitude de dire. Elle avait commencé à parler d'elle à la troisième personne à cette époque, lorsqu'elle n'était plus elle-même mais spectateur de sa vie.

Et puis, un jour, un malheureux jour, Mikaëlla devint jolie. Diablement jolie, et ça, Casimir ne manqua pas de le remarquer. Et le jour où il le remarqua, l'homme commença à violer la jeune femme. Pourquoi, pourrait-on se demander. Pourquoi elle ? Pourquoi toutes ces horreurs ? Pourquoi cette mauvaise vie ? Il n'y avait pas de raison. La fatalité, sans doute. Le monde était injuste et Mikaëlla ne faisait que faire les frais de cette injustice.

Sa torture continua pendant longtemps, trop longtemps. Dans l'année de ses dix-neuf ans, la Mariskov se sentit trop à l'étroit dans ce manoir, elle avait besoin de sortir, de fuir, de se vider la tête, les poumons, de crier. Elle avait besoin de fuir cet insupportable hiver qui revenait chaque année. Pourquoi revenait-il chaque année ? Il fallait qu'elle quitte ces lieux, qu'elle respire. Si seulement, elle avait pu voler... La pauvre enfant, elle aurait tellement aimé voler.

Elle décida de mettre les voiles alors que Casimir s'apprêtait à l'outrager une fois encore. Il était vieux, sale et répugnant et il la déshabillait, elle, jeune, belle et en larmes. Mais cette fois-ci, la gamine ne se laissa pas faire. Cette fois-ci, la gamine se révolta. À moitié nue et pourchassée, Mikaëlla quitta ce maudit manoir Berishka et courut longtemps dans la neige. Elle courut jusqu'à ce que ses muscles la supplient d'arrêter, elle courut jusqu'à le froid paralyse son corps. Elle courut jusqu'à ce que ses larmes gèlent.

Quelque part, perdue au milieu de trente centimètres de poudreuse, la Mariskov se laissa tomber. Elle respirait tout doucement, son souffle ne formait presque plus de buée dans l'air froid. La neige recommença à tomber. Mikaëlla ne la sentait même pas sur son corps dénudé. Elle ne sentait plus rien, si ce n'était le manteau de la mort qui commençait à la recouvrir. Petit à petit, la vie la quittait. L'enfant mourait seule et abandonnée, ensevelie sous un linceul de neige.

***

Plus tard, à son arrivée dans l'eden, Novembre ne se souviendra que de très peu de choses. Elle se souviendra de ce jour. Oui, elle s'en souviendra dans les moindres détails. C'était un jour d'hiver comme il en existait des centaines en Russie : le ciel était bien trop gris, la neige était bien trop blanche et cette jeune femme là, étendue sur le sol était bien trop triste.

Et derrière l'écran ?
feat Echo 【Pandora Hearts】

PSEUDO - Deenasty ou PlumeRouge (de mon prénom Amély)

SEXE - Jusqu'à preuve du contraire, je suis une fille !

AGE - 15 ans ; née le 26 janvier 2000 (vous foulez pas, j'aime pas les muffins)

BLABLA PERSONNEL - Pourquoi n'y a-t-il pas de ballons sur le plateau de Question pour un champion ? Parce que Julien LEPERS ! Vous en voulez une autre ? Je suis au Zénith de Paris tous les samedis soirs à partir de 21h ! *clin d’œil méga sexy*

COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ BLINDFOLDED - Top-sites

QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM - J'aime beaucoup le design, il est franchement magnifique et bien foutu ! Bravo au staff, vous avez du vous casser le fessier à produire tout ça ! (La carte est incroyablement bien réalisée!)

DES RECLAMATIONS OU RECOMMANDATIONS ? - Je ne suis personne pour juger, et ce n'est pas une proposition, mais juste un avis, mais, je trouve cela un peu dommage que les vagabonds ne possèdent aucune capacité. Selon moi, cela aurait pu être intéressant s'ils avaient eu le don de répandre ce qu'ils sont, soit ce dont ils sont nés dans un diamètre de, disons, 5 mètres autour d'eux.

LE MOT DE LA FIN - Moi quand je drague ça donne quelque chose comme « En chantier, je m'appelle Teuse » (je vous laisse du temps pour celle-là). Et BIZARREMENT, je suis toujours célibataire !

codage par sahara sur blindfolded.forumactif.com


As I stand here all alone in the cold wondering where I'm going today,then a snowflake fell and it felt like a kiss, now I'm okay.
- Novembre -




Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Masculin

MESSAGES ▲ : 18
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 06/04/2015
DIT ▲ : Sasaki
ANECDOTE ▲ : C'est un ninja, qui porte constamment une grande écharpe.
MessageSujet: Re: Novembre ; when the cold winter will come, who will remember me ? (finie)
Jeu 16 Avr - 16:55

Bienvenue, petite toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


Féminin

MESSAGES ▲ : 49
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 07/03/2015
AVATAR ▲ : Asch - TotA
ANECDOTE ▲ : A peur des vagabonds
FICHE RS ▲ : II

MessageSujet: Re: Novembre ; when the cold winter will come, who will remember me ? (finie)
Jeu 16 Avr - 18:34

Bienvenue ! J'adore le pseudo ghost_regular


» indianred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


Féminin

MESSAGES ▲ : 534
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 16/05/2014
AVATAR ▲ : tyki mikk
DIT ▲ : luccio, ébénito
FICHE RS ▲ : due; tre

MessageSujet: Re: Novembre ; when the cold winter will come, who will remember me ? (finie)
Ven 17 Avr - 12:02

image de bienvenue
BIENVENUE SUR LIBRA ••

Ca y est, te voilà validé et prêt à parcourir les grandes plaines de Libra. Tu as désormais accès à l'ensemble du forum et est libre de rp avec le reste des âmes !

N'oublie cependant pas d'aller jeter un coup d'oeil aux bottins pour faire recenser ton personnage notamment.

Et surtout, amuse-toi bien et puisse ton voyage durer ! ♥


GENIAL ! Une nouvelle recrue pour la garde impartiale ! *^* (et ton pseudo me faire penser à November Rain, en lisant ta fiche la chanson m'est venue directement, autant dire que tu as su m'acheter) et ta technique de drague, je suis morte de rire, même si on est apparemment pas du même siècle (j'espère que je me trompe pas sur ce coup là, je vois d'ici les personnes qui vont rectifier les bêtises que j'aurais dit dans ce message) ! Pour ce qui est de l'histoire, (Mikaëlla est un joli prénom) j'apprécie vraiment ta manière d'écrire. Ton style est très littéraire et facile à lire, c'est comme ouvrir un livre, il n'est pas difficile de se plonger dedans. Mais bon dieu, pourquoi les histoires qui sé déroulent en Russie se terminent toujours aussi mal ? ;__; Ca donne pas du tout envie d'y aller, tout le monde s'est donné le mot ! Bref, j'ai hâte de voir comment Novembre va user de son statut pour défendre les faibles et latter les mécréants ! (: Je te valide donc, bon jeu à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celska.deviantart.com/

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Novembre ; when the cold winter will come, who will remember me ? (finie)

Revenir en haut Aller en bas
 

Novembre ; when the cold winter will come, who will remember me ? (finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: Identification :: Première Encre :: Arrivée à Libra-
Bouton UpBouton Down