AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 Devil is the new cute ∆ SASKIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
conscience vouée à l'errance
avatar
conscience vouée à l'errance


Féminin

MESSAGES ▲ : 22
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 07/05/2015
AVATAR ▲ : Original © Di (Purple Demon) ∆ SWKart
DIT ▲ : Gamine ∆ Kia' ∆ Sas'
ANECDOTE ▲ : Championne interspatiale de grimaces.
FICHE RS ▲ : Just kidding.

MessageSujet: Devil is the new cute ∆ SASKIA
Ven 8 Mai - 0:51

Saskia
Taken from the lunar dust
Born into the night
APPELLATION - Saskia

SURNOM - On la surnomme tous « Gamine » ; elle en est sans-contredit l’allégorie formelle. Mais on l’interpelle parfois Kia’ par apathie comme par amitié. En regard confidentiel on la baptise Purple.

ÂGE PHYSIQUE - Fraîchement éclose de son bourgeon illusoire, elle est née loin du visage à la fleur de l’âge. Un air de fillette tout juste muté sur le faciès de la maturité : une demoiselle à l’issue de l’adolescence, voire l’aube de sa majorité.  

METIER - L’assignation d’un métier qui fait son bonheur, engageant dynamisme, utilité et contact social : le rôle de factrice qu’elle pourvoit n’en réjouit pas l’entièreté des habitants à Libra, dont les courriers sont éventuellement échangés ou remplacés par des surprises aux goûts de la diablotine.

LIEU DE RESIDENCE - Ses journées s’éclipsent à la périphérie de Libra, où elle loge à l’abri d’une minuscule habitation, recueillie entre d’imposantes demeures.

GROUPE - Vagabonde imprégnée de malice.

NAISSANCE - La diablerie scellée dans une étincelle, celle-ci semble à jamais luire dans des prunelles taquines. Née d’un esprit ingénu, sans méchanceté aucune ; un rire mutin qui éclatait au loin engendra instantanément cet être atypique. La lune souriait, bancale. Amusée.
Et l’Espièglerie chavira du ciel pourpre de cette nuit.


Luminary face
« Reflection of impish weather »
Il y a dans ce sourire provocateur la jouissance de choquer, d’attirer l’œil. Le délectable sentiment d’illustrer l’inattendu. Le visage constamment illuminé par un éclat d’allégresse, rehaussé par le renflement d’une risette pleine d’entrain sur des pommettes  pimpantes. Pétillante jusqu’à sa manière de lacer une phrase. L’air téméraire d’une confiance qui n’existe pas ; juste l’illusion d’un pas sûr et d’une démarche légère presque survoltée par la malice, animée de milles idées flamboyantes, une excitation qui rayonne, exhalant de toute sa forme et ce malgré sa petite taille.

Les regards s’accrochent à cet épiderme d’une nuance que la nature ne fait pas naître ailleurs que sur les fleurs exotiques, un pourpre intense qui ne s’imite que dans de rares ciels nocturnes. L’éclair violet filant à travers la foule captive tout un chacun, tournoie avec l’aisance d’une plume dans le vent mais les pieds sur terre. Elle n’a rien de commun, c’est inscrit dans ses gènes abstraits nés du Rien. Sa raison est son essence ; elle en est la conséquence et son image.

Insolite anatomie, de la pointe de ses cornes jusqu’à l’extrémité fuselée de sa queue diablotine, en passant par ses oreilles de lutin, c’est un corps qui génère curiosité et fascination, spécialement la surprise. Elle déconcerte et renverse toute habitude, c’est la marche sur laquelle on trébuche, faisant naître un sursaut, quelques palpitations déroutantes. Si ce n’était pas suffisant pour retenir votre attention, ses goûts vestimentaires se chargeront d’achever toute personne accoutumées à des teintes sobres et habits décents ; rien de très orthodoxes ne recouvre le corps de cette vagabonde, entre breloques clinquantes et couleurs en discordes, ainsi que l’originalité de ses tenues délurées.

Maligne, son nez mutin, percé d’un anneau, se fronce d’une grimace comparable à la moue d’un gosse et, sans honte, elle tire la langue et passe par toutes les caricatures faciales possibles pour exprimer n’importe lequel des sentiments la traversant. Surgie comme un diable en boîte lorsqu’on ne s’y attend pas, cet air coquin imprimé sur ses traits, elle témoigne d’une constante pitrerie, rend chaque geste une comédie et emploie des termes superflus pour ne rien exprimer de passionnant ; tout est sur-joué, exclamé, exalté. Il faut la tenir en action avant qu’elle ne tombe malade d’ennui et menace le poissonnier de se suicider en mettant sa main dans le panier à crabes. Au cas où il en aurait quelque chose à foutre, qu’une fêlée se fasse pincer. Hors roublardises et plans destinés à son propre divertissement, elle vole en éclat de rire et questionnements incessants, tournant en orbite autour de son centre d’intérêt ou de la cible de sa future plaisanterie.

Bien entendu, il est rare de la voir inactive, à l’écart des autres et isolée. Toujours ses cheveux charbonneux filés aux vents d’acrobaties risquées, l’impertinence retroussant ses lèvres appétissantes, elle sautille ça et là en quête d’activité. Elle se rit de tout, d’elle comme de vous ; de votre peau lisse et douce comme de ses crocs taillés dans l’ivoire ou de ses ongles noirs. Rien n’a de sens ou ne devrait en avoir, tout est une attraction à ses yeux, couverts de sucre comme ceux d’un marmot. Elle vous fera tourner la tête, l’espièglerie dans la voix, le regard perçant et les gestes lestes. Petite diablesse.
Trick or treat ?
« Why so serious ? »
» L’Espièglerie dont elle est issue serait perçu selon une âme ingénue, autrement dit, il n’est pas question de fourberie ou de sournoiserie mais principalement de l’aspect cordiale du terme.

» Nouvelle création vagabonde, son existence est très récente : deux semaines approximativement.

» Son essence la prive entre autre de sérieux et préserve son cœur de la douleur des drames, dont elle ignore encore l’existence.

» Peur enfantine du tonnerre et des orages, ainsi que de la solitude. Tendance à bouder et s’extasier devant tout objet ludique.

» Cherche inconsciemment une figure de protection et d’assurance.

» S’est faite rafler en moins d’une heure et le surlendemain, on lui attribuait le rôle de factrice qu’elle prend très à cœur, même si elle en profite pour jouer des tours.

» Ne se méfie pas assez d’autrui et ne s’inquiètes donc pas du statut de damné, ne juge pas les sauvés différemment de ceux-ci, considère tout le monde de la même façon.
Dreams haunt my mind
« Moody spirit »

C’est une conscience régie par l’espièglerie où les décisions sont prises et entraînées dans le tumultueux cyclone de la malice. On dépose une responsabilité dans les mains de cette diablesse, qui ne tarde pas à dénaturer le commandement afin de le rendre plus ludique. Tout se doit d’être un divertissement constant car son existence n’est qu’une farce ; Saskia s’interroge rarement sur la morale à appliquer, le politiquement correct et les règles de bienséance. Si elle n’y trouve pas d’amusement, elle donnera un sens facétieux aux devoirs qui jonchent son chemin. Sa réalité n’est pas à l’ordre de la vôtre, ses mœurs non plus.

Postérité d’une âme juvénile, descendante d’une conscience étrangère à la tragédie : la fondation de son être repose sur la quintessence du plaisir farceur dans sa forme la plus méliorative. Son occupation favorite est de déshabiller l’ennui qu’elle accuse de toujours maquiller un loisir, dont personne ne prend la peine de soupçonner l’existence. Ainsi elle saura se jouer des situations les moins réjouissantes et changer son calvaire en un tour de malice. Sans préavis, on se retrouve victime de plaisanteries les plus extravagantes les unes que les autres, qui ont pour seule limite son imagination aussi vaste que celle d’un enfant. Une source d’inspiration vierge d’inquiétude, c’en est devenu sa définition.

L’espièglerie est une étendue de fantaisie, la récréation d’une vie et, celle-ci, engendre aux flux des veines liées à son cœur turbulent une multitude d’attraits qui découlent de cette vive personnalité. Déséquilibrée, rendue instable par un désir de dérision constant, la juste mesure est une valeur mal-maîtrisée par la maligne vagabonde. Se complaisant dans les plaisanteries dérisoires, il est évident pour elle qu’il s’agit aussi de votre cas, n’ayant qu’une faible idée de ce que le mot « sérieux » signifie. A l’entendre dire, elle n’en trouve même pas l’ombre d’un sourire et grimace de trois syllabes qui résonnent comme une invitation à la punition.  Un châtiment. Rien qui n’arrache à sa gorge le retentissement d’un rire, elle qui pourtant, s’amuse de tout ce qui puisse exister. Un enthousiasme irréfléchi qui nourrit la curiosité dont elle est victime ; ce qu’elle ignore suscite tant son admiration que son émerveillement, impliquant les nouvelles distractions que présument ces innovations. Alors Saskia fond d’euphorie et s’impatiente à découvrir tout ce qui compose Libra, persuadée d’y trouver un usage récréatif.

Il reste à préciser que le meilleur générateur de plaisir et proie à sa malice n’est autre que vous. Errante et désœuvrée depuis peu de semaines, c’est la présence de corps étrangers qui déclenchèrent la frénésie malicieuse qui ronge son esprit et alimente son cœur. Bien incapable de retenir une plaisanterie, sa spontanéité la pousse à faire de petites piques railleuses, rire de vos mimiques puis les imiter inlassablement, gentilles moqueries qu’elle n’imagine pas pouvoir vexer qui que ce soit. La susceptibilité ; qu’est-ce que c’est long comme mot, autant s’en débarrasser. Néanmoins, sans être une idiote dénuée de sagacité, tout est bien plus simple à coordonner lorsqu’elle laisse parler son essence diablotine pourtant inoffensive.
Stars whisper my tale
« Ripped from the purplish sky »

Il n’y avait que l’encre noire de l’univers qui inondait le ciel. Une mêlée scintillante d’étoiles parsemait les landes célestes et se promenait sur cette voûte de part et d’autre de la lune, formant une couronne de brillance. Creusée dans un croissant, l’astre nocturne accrochait un sourire au plafond de ténèbres, miroir de quiétude. La nuit est pleine de secrets. Par une concordance des matières invisibles et l’exacte juxtaposition des corps célestes –va-t-on dire–, peu à peu la nuit devint d’un bleu indigo, frôlant le profond violet qui transcende les âmes de sa splendeur rare.

Quelque part à ce moment, un caractère insondable vibra dans la pénombre et, invisible, remua des forces inertes perdues dans l’éther du néant ambiant. Un instant il n’y eut rien. Le suivant, ce fut comme si la chaire avait fendu l’air pour naître de son souffle brumeux, promptement la vie s’enquit de paraître sans plus de formalité, sans avertissement. L’état encore sulfureux de cet être abstrait remplissait lentement sa conscience d’un savoir congénital, basique. Sa peau fut colorée en reflet du ciel étendu, de ce mauve profondément mystérieux. Progressivement, le corps accroupi fut empli d’oxygène et chancela sous cette première inhalation. Fraiche. Le goût encore inconnu de l’air fit esquisser un sourire satisfait à ce visage féminin attendrissant encore dans sa torpeur. Lorsque les premier frissons amorcés par la main du vent la firent frémir, la nouvelle-née se releva pour déployer de sa petitesse un corps énergique quoiqu’un peu engourdit. Premier étirement. Un rire coquin au fond du cœur la réchauffa.

D’instinct, elle gambada où les lumières voulaient bien la guider.
I’m doing me
feat Di Purple Demon ©️ Original 【SWKart】

PSEUDO - Call me, maybe ?

AGE - 17 Hivers

BLABLA PERSONNEL - Je suis le reste de la cavalerie dont Staus’ aka. Strauss-Kahn-la-banane a parlé. Mais j’suis pas moche en vrai, euké ? choupi

COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ BLINDFOLDED - Tops-sites mais il est dans mes Favoris depuis un moment tehee

QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM - Bon maintenant que j’ai le temps de me perdre en compliment… Gâtdeym, ce design over-méga-trop-beau. Et en plus VIOLET, quoi. ‘Pouviez pas mieux faire pour m’attirer jusqu’aux confins de vos pixels. Sans parler du contexte (bah si, en fait), qui a le don d’être original et laisse une bonne place à l’imagination, c’est tout à votre honneur : l’idée est très stylée. Sérieusement c’est un régale visuel et spirituel – oui ça s’dit – .

DES RÉCLAMATIONS OU RECOMMANDATIONS ? - Je kiff vos smiley, je kiff le violet, je dirais qu’y’a rien à changer, selon ma sainte parole. Promis si j’ai une suggestion, je m’empresserais de la soumettre. ♥️

LE MOT DE LA FIN - Et si on faisait des beignets ?

codage par sahara sur blindfolded.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 188
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 01/03/2015
AVATAR ▲ : kirijo mitsuru (shin megami tensei : persona 3) / merci ébène ♥
DIT ▲ : scarlet.
FICHE RS ▲ : ici

MessageSujet: Re: Devil is the new cute ∆ SASKIA
Ven 8 Mai - 8:46

oh l'espièglerie c'est cool comme naissance **
puis j'ai lu rapidement mais le personnage semble génial !
bienvenue sur le forum et amuse toi bien parmi nous <3


#FF6666
(c) endlesslove

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
conscience vouée à l'errance
avatar
conscience vouée à l'errance


Féminin

MESSAGES ▲ : 1135
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 30/12/2014
AVATAR ▲ : Kirishiki Sunako 【SHIKI】
DIT ▲ : La Désolation
ANECDOTE ▲ : ▬ dealeuse à la ville de libra ▬ observe les humains car c'est le seul moyen de comprendre pourquoi elle est née ▬ souffre pour l'éternité
FICHE RS ▲ : www

MessageSujet: Re: Devil is the new cute ∆ SASKIA
Ven 8 Mai - 14:13

sois la bienvenue saskia ♥️
joli personnage, j'adore son cara et sa naissance,
bon rp parmi nous nawhon


_   opium's #62427c
merci pour les avatars ♥️
clique 8D♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
conscience vouée à l'errance
avatar
conscience vouée à l'errance


Masculin

MESSAGES ▲ : 31
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 05/05/2015
AVATAR ▲ : Original © RJ (Blue Demon) •• SWKart
DIT ▲ : Staus' •• Stauky •• Blue
ANECDOTE ▲ : Fan de baba au rhum, joue du djembé sur des cocotiers.
FICHE RS ▲ : Left Horn.

MessageSujet: Re: Devil is the new cute ∆ SASKIA
Ven 8 Mai - 14:38

asscream dans mon sac à dos. ♥️
Tralala c'est beau miss t'as fait un bon boulot yeayea. ghost_yes ghost_yes ghost_yes



T'en as mit du temps tout d'même, et si t'es moche Purple, t'es moche.
(et vazy prête ta DS ahwai)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 530
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 31/12/2014
FICHE RS ▲ : NE FAIS RIEN QUE TON ENNEMI PUISSE SAVOIR.

MessageSujet: Re: Devil is the new cute ∆ SASKIA
Sam 9 Mai - 0:30

image de bienvenue
BIENVENUE SUR LIBRA ••

Ca y est, te voilà validé et prêt à parcourir les grandes plaines de Libra. Tu as désormais accès à l'ensemble du forum et est libre de rp avec le reste des âmes !

N'oublie cependant pas d'aller jeter un coup d'oeil aux bottins pour faire recenser ton personnage notamment.

Et surtout, amuse-toi bien et puisse ton voyage durer ! ♥️

Oui, oui, tu ne rêves pas, il est minuit et demi, et c'est là que je viens te valider. /pan/ Mais ta fiche est superbe, franchement, un peu complexe mais bon dans le bon sens du terme, et cette naissance mon dieu. ♥️ Tu vas faire des ravages. Et j'aime le pseudo. Bref, bienvenue parmi nous. ghost_cool
(pour la couleur et le rang, il faudra attendre le passage d'un admin)


Autres comptes :

Sainteté Rupture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Devil is the new cute ∆ SASKIA

Revenir en haut Aller en bas
 

Devil is the new cute ∆ SASKIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: Identification :: Première Encre :: Arrivée à Libra-
Bouton UpBouton Down