AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 à la recherche du temps perdu | SKULD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 22
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 30/03/2015
AVATAR ▲ : Takagaki Kaede ; The Idolm@ster Cinderella Girls
FICHE RS ▲ : where can I buy happiness ?

MessageSujet: à la recherche du temps perdu | SKULD
Lun 15 Juin - 23:21



Une petite échoppe au détour d'une rue égarée aux allures pittoresques. Un chat se prélassant à l'ombre d'une bâtisse, à l'écart de toute agitation. Le bruissement des feuilles d'un arbre, secouées par une faible brise. Voilà ce qu'était venue chercher Pollux, inconsciemment. Et elle ne pouvait s'empêcher de s'extasier à chaque nouvelle découverte.

Au début, elle ne comprenait pas trop pourquoi elle était venue ici. C'était une idée, simple. Une envie d'aller voir" autre part" qui lui était apparue un jour, elle ne savait pas comment, et qui était restée ancrée en elle. Elle se prenait à rêver d'un ailleurs, de quitter ne serait-ce qu'une journée son petit monde. Et c'est ce qu'elle avait fait, sans vraiment le réaliser. Elle avait fini par échouer ici, à Eraclae. Pas de raisons particulières à ça; elle n'était pas vraiment intéressée par les "spécialités culinaires", et les descriptions qu'on lui en faisait ne lui donnait pas envie de visiter cette ville plus que les autres. Mais le fait est qu'elle y était allée, dans cette ville. Et pas une autre.

C'est ainsi qu'une jeune femme, munie d'un simple panama et à l'air un peu niaise avait commencé à déambuler complètement au hasard dans les rues d'Eraclae, faisant fi des regards circonspects des passants la voyant s'extasier devant un simple magasin. Sans raison, sans but. Elle ne cherchait qu'à s'imprégner de l'atmosphère rayonnante de la ville et se changer les idées.

Se changer les idées ? Elle allait être servie. Alors qu'elle poursuivait sa visite, elle aperçut soudainement une personne à l'allure légèrement familière devant elle. Elle s'approcha vivement et interpella ladite personne lui tournant le dos.

Oh ? Euh, excusez-moi...


C'est par cette simple phrase qu'elle condamna sa journée à devenir plus qu'une simple escapade touristique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


MESSAGES ▲ : 87
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 15/01/2015
AVATAR ▲ : Edward Elric 【FULLMETAL ALCHEMIST】
DIT ▲ : Twine
FICHE RS ▲ : www

MessageSujet: Re: à la recherche du temps perdu | SKULD
Mar 16 Juin - 18:26


» « opposition rests in hearts with no opportunity » «

.

Meurtre. Il avait des envies de meurtre. Il lui fallait du sang. Après tout, il avait fait tout ce chemin de l'autre côté de Libra... Entre Ethernite et Eraclae, ce n'était pas la porte à côté. Tout ça pour finalement se retrouver seul au point de rendez-vous qu'il s'était fixé avec ce client qui avait lui-même insisté pour qu'il se déplace. Seulement Skuld n'était pas au mieux de sa forme et le moindre pas de travers avait le don de l'irriter. Manquer une marche d'escalier, taper dans l'épaule d'un passant, se faire bousculer par des mômes turbulents, le brouhaha qui s'intensifiait à chacun de ses pas... Eraclae elle-même semblait s'être mise en tête cette idée tordue de pousser le jeune homme dans ses retranchements, en rassemblant en son sein tout ce qui pouvait être susceptible de rendre son séjour aussi désagréable que possible.

Sans oublier ces marchands qui n'arrangeaient absolument rien. Leur voix portante faisait bourdonner ses oreilles, souvent Skuld se surprenait à les maudire, eux et ces horribles acouphènes dont il se passerait bien.
Tant pis. Son client avait manqué à l'appel, ce n'était plus son problème. Il était plus que temps de rentrer, après tout, il n'avait aucune raison de s'attarder en ces lieux bien trop bruyants à son goût. Non pas qu'Ethernite s'avérait plus calme, loin de là... Une ville de pêcheurs ne dormait jamais. Mais il avait au moins un toit sous lequel se réfugier, un endroit où se terrer et retrouver cette solitude à laquelle il s'était habitué depuis il ne savait plus quand. Peut-être depuis toujours, aussi loin que ses souvenirs embrumés et incertains pouvaient le porter.

Devant une perspective aussi attrayante, Skuld se voyait tout de même hésitant quant au moyen de transport qu'il allait employer. Pesant le pour et le contre : les stations de dématérialisation assuraient un voyage rapide et éclair, mais elles pouvaient aussi bien être synonymes d'effets secondaires parfaitement indésirables -effets dont il n'avait guère besoin, son propre tribut en faisait déjà assez comme ça. Cracher sur le peu de santé physique dont il disposait encore, il fallait vraiment n'avoir aucun amour propre. D'un autre côté, il y avait les carrosses, un moyen de transport déjà plus anodin et sûr, mais diablement lent pour un voyage comme un aller simple entre Eraclae et sa chère ville maritime.

Un long soupir s'extirpa d'entre ses lèvres. Quelle plaie, vraiment. Peu désireux d'avoir à revenir une énième fois, Skuld préféra consulter son journal avant de se décider à partir. Ce cher compagnon de route qui l'avait épaulé lors de nombreuses fois déjà. Plus particulièrement lorsqu'il avait ces moments d'absences, ces étranges trous de mémoires qu'il ne pouvait guère s'expliquer logiquement. Une façon pour lui de ne pas oublier, un moyen de retrouver les bribes de ses actions les plus conséquentes et de ne laisser aucun détail lui échapper... Et pourtant, il n'avait rien vu, rien remarqué ni rien senti. Mais ce petit ouvrage, aussi important pouvait-il être, avait disparu. Confusion et surprise se mêlèrent à cette fatigue pesante qui se lisait sur le visage du jeune homme. Lui-même avait beau retourner toutes ses poches, ses efforts furent vains. Le regard furtif, un coup à droite, un autre à gauche, sur tous les degrés, il essayait tant bien que mal de balayer les environs en mettant tous ses sens en alerte.

Décidément, rien n'allait en s'arrangeant aujourd'hui. Au contraire, c'était de pire en pire. Qu'avait-il fait pour mériter une telle vie ? Dans son cas, il était plus qu'absurde de croire en l'existence d'une quelconque bonne étoile. Il n'en avait pas. Aucune. C'était l'évidence-même. Mais si son opposé subsistait bel et bien, alors il n'y avait qu'elle pour justifier une telle guigne.

Plongé dans ses pensées, l'air sûrement un peu perdu, Skuld redescendit subitement sur Terre lorsqu'une énième gamine le heurta de plein fouet, lui arrachant un grognement qui interpella la fillette.

Bon sang ! C'est trop difficile de regarder devant soi ?! cracha Skuld, dans un élan de colère qu'il mima d'un geste de la main.

Toutefois nullement intimidée ni penaude, l'enfant lui renvoya une grimace pleine d'audace et sans aucun respect, avant de reprendre sa course. Le genre de comportement qui attisait toujours plus cette aversion qu'éprouvait Skuld envers ces sales vermines. Mais cette pauvre indisciplinée était le cadet de ses soucis, pour l'heure il se devait de retrouver son journal et vite. Portant une main à son menton, histoire de prendre naturellement une pose de réflexion, il tentait visuellement de revenir sur ses pas en faisant travailler sa mémoire. Où ? Où avait-il pu le laisser tomber ?

"Souviens-toi, souviens-toi. Allez. Fais un effort." s'encourageait-il, tout en se massant les tempes. Et alors même qu'il semblait bien parti, Skuld sentit sa concentration flancher lorsqu'une voix l'interpella. Une voix légèrement familière, mais qui ne suffit guère à estomper cette mauvaise humeur qui reprit à nouveau le dessus.

Quoi encore ?! lâcha-t-il en faisant volte-face.

Ce n'est que lorsqu'il aperçut le visage de son interlocutrice qu'il se figea pendant un temps, quelque peu interloqué par ce personnage qui se dressait devant lui. Oui, elle lui était étrangement familière, mais non, il n'arrivait malheureusement pas à mettre le doigt sur un quelconque nom. Silencieux, Skuld jaugeait la jeune femme de la tête aux pieds, partagé entre la curiosité, l'envie de savoir pourquoi elle ne s'affichait pas en parfaite étrangère, et celle de tourner les talons pour retrouver son bien et mettre les voiles. Mais le léger silence qui s'installa furtivement entre les deux individus eut tôt fait de le pousser à reprendre la parole.

Pardon, je suis désolé... Je sais pas ce qui m'a pris, je... J'ai besoin de me calmer un peu... avoua-t-il confus, avant de soupirer de nouveau, comme pour prendre un grand bol d'air.

Des excuses. Il n'était pas réellement dans sa nature d'être désagréable par plaisir. Il avait juste énormément de mal à contrôler ses émotions, d'où la raison pour laquelle il s'était efforcé de ne pas ignorer la demoiselle -qui soit dit en passant, n'avait pas l'air trop ennuyeuse, à l'instar de beaucoup d'autres gens dans les environs.

En pleine réflexion sur les motivations qui avaient poussé la jeune femme à l'aborder, Skuld sentit alors comme un éclair lui traverser l'esprit. Et même s'il était très peu probable que cette illumination porte les fruits attendus, il devait tout de même essayer. Peut-être que sa bonne étoile finirait par se découvrir, du moins il l'espérait.

Dites-moi... Vous n'auriez pas aperçu un petit ouvrage abandonné par le plus grand des hasards ? Quelque chose qui ressemble un peu à une sorte de calepin, bien que légèrement plus épais, avec une protection en cuir noir. Ça ne vous dit rien ? demanda Skuld sur un ton plus amical, plein d'espoir.




« Life has died, yet we're still alive and down below...
A sea of damned crashing like a tidal wave. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 22
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 30/03/2015
AVATAR ▲ : Takagaki Kaede ; The Idolm@ster Cinderella Girls
FICHE RS ▲ : where can I buy happiness ?

MessageSujet: Re: à la recherche du temps perdu | SKULD
Ven 19 Juin - 23:00




Quoi encore ?!

Pollux, surprise par le ton de son interlocuteur, recula d'un pas sans réfléchir. Mais elle ne s'était pas trompée, c'était bien le jeune assistant de la tailleuse à qui elle avait fait appel, il y a quelques temps. Son visage marqué par la fatigue avait retenu son attention - et sa curiosité. Elle n'avait pas osé lui adresser la parole plus que nécessaire, cependant elle s'était toujours demandé quels genre de problèmes pouvaient le hanter. En conséquence, elle se souvenait relativement bien de lui.

A défaut de retenir qu'au passage de ces mêmes personnes, des objets - sans grande importance à ses yeux, heureusement - avaient mystérieusement disparu de chez elle.

Et encore aujourd'hui, le jeune homme ne semblait décidément pas en forme. Mais pourquoi l'avait-elle abordé ? Elle ne le connaissait pratiquement pas. Encore une fois, elle s'était mise en tête d'aller au secours un presque parfait inconnu. Elle s'en voudrait de ne pas pouvoir aider quelqu'un alors qu'elle en avait la capacité. Ou alors était-ce juste sa curiosité. Quoiqu'il en soit, il était trop tard pour faire demi-tour.

Elle accepta ses excuses d'un signe de tête accompagné d'un regard compatissant.

Dites-moi... Vous n'auriez pas aperçu un petit ouvrage abandonné par le plus grand des hasards ? Quelque chose qui ressemble un peu à une sorte de calepin, bien que légèrement plus épais, avec une protection en cuir noir. Ça ne vous dit rien ?

Elle répondit spontanément :

Je crois que j'ai vu une fillette se balader avec quelque chose comme ça à la main...  elle est passée devant moi en courant il n'y a pas longtemps.

Pour une fois que prêter attention à ce genre de détails se révélait utile. Pour une fois qu'elle observait bien son environnement, plutôt. Jouer la touriste qui s'impressionne un peu trop facilement avait des bons côtés... Mais encore fallait-il que ce soit ça. Elle se souvenait bel et bien qu'une petite fille tenant un cahier l'avait dépassée, cependant l'apparence du cahier en lui-même lui avait complètement échappé.

Je ne suis pas certaine qu'il s'agissait bien d'un calepin, par contre... ajouta-t-elle d'un air hésitant.

Elle ne voulait pas lui donner de faux espoirs.

Ce calepin est vraiment important pour vous, pas vrai ? Je vais vous aider !

Pollux la bienveillante. Ou Pollux qui ne réfléchit jamais lorsqu'il s'agissait d'apporter son aide. Peut-être voulait-il se débrouiller seul ? Quoiqu'il en soit, son interlocuteur allait avoir du mal à se débarrasser d'elle. Elle et son regard plein de compassion et de détermination. C'est comme si c'était elle qui venait de le perdre, le calepin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: à la recherche du temps perdu | SKULD

Revenir en haut Aller en bas
 

à la recherche du temps perdu | SKULD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: A l'Est :: Eraclae-
Bouton UpBouton Down