AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 40
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 13/01/2015
AVATAR ▲ : Izaya Orihara | Durarara !!
DIT ▲ : Le sans-gêne
ANECDOTE ▲ : Une certaine malchance et une tendance à se déshabiller pour le fun
MessageSujet: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Mar 14 Juil - 15:25

Cette journée allait certainement ressembler aux autres fut ce que se disait Spring. Comme d'habitude, il prenait soin de sa boutique et de ses fleurs, mais à chaque fois, il manquait quelque chose... Ouais, un peu d'action ne ferait pas de mal dans cette ville paisible qu'est Canaan ! Heureusement, la dernière fois, il avait aidé un jeune blond de sa mauvaise situation dû au téléporteur, mais depuis ceci, rien ne s'était produit et Spring ne pouvait pas laisser sa boutique sans surveillance pour s'aventurer vers l'inconnu. L'inconnu ne lui faisait nullement peur, bien au contraire, c'était mieux de changer d'air, de découvrir de nouveaux paysages et de voir de nouvelles têtes, or cette possibilité ne pouvait pas se présenter pour le moment. Quoique s'il faisait l'effort et qu'il ne se faisait pas autant de soucis pour son chez lui, il pourrait aller où il voudrait... Mais comment ferait-il si tout était détruit à son retour ? C'était impossible, il n'avait pas d'ennemis pour le moment donc personne ne viendrait s'en prendre à lui sans raison, il fallait arrêter d'être paranoïaque !

Regardant tranquillement ses clés, le sauvé joua un peu avec en pesant le pour et le contre. Finalement, le pour gagna et il décida de fermer sa boutique afin de se diriger vers le téléporteur de Canaan. Une fois arrivé à celui-ci, il irait à Libra ! C'était un passage inévitable et avec un peu de chance, il pourrait embêter Summer s'il le croisait. Cependant, les chances de le voir sont aussi minimes que Vegeta pouvant surpasser Goku. Enfin, ça, c'est une autre histoire, on va revenir à la nôtre. Une fois que ses pieds touchèrent le sol de cette belle Citadelle, le fleuriste la regarda avec des yeux brillants, comme un enfant se trouvant devant une vitrine de sucrerie. Evidemment, il perdit sa joie dès qu'il se souvint que dans peu de temps, les effets du téléporteur allaient se manifester et c'était l'unique chose pouvant l'inquiéter... Comment ferait-il si ça le montrait aussi faible que Summer ? Il aurait tellement honte et il y avait trop de témoins ! Il fallait prier la Déesse Thémis pour que ça n'arrive pas... Ou qu'elle lui donne quelque chose de moins grave, c'était un bon garçon après tout, non ?

Enfin, le brun n'allait pas trop penser à ça et faire comme si de rien n'était, l'heure étant plus à l'exploration qu'à autre chose ! Pendant sa balade, il remarqua que les rues de Libra étaient bien différents de ceux de Canaan. Dans sa petite ville, il y avait plus de fleurs que de verdure, ici, c'était l'inverse, mais ça ne le dérangeait pas pour autant, ça restait beau à voir et il était un fanatique de la nature avant tout ! Mais quelque chose finit par le surprendre... Cet endroit était bien tranquille pour une ville... Les gens semblaient souriants et plutôt sociables, il n'y avait pas de trafic mafieux ou autre chose dans ce style. Pourtant, pour une raison qui lui échappa, il avait toujours pensé que les grandes villes étaient une mine à problèmes... Peut-être qu'il serait temps de cesser de faire des amalgames. Toutefois, un fin sourire apparut sur ses lèvres, le jeune homme vint de se souvenir du métier de Summer et se dit que lui et ses collègues devaient bien se débrouiller pour réussir à maintenir la paix dans un lieu si vaste.

Secouant rapidement sa tête de gauche à droite, Spring ne comprit pas pourquoi depuis un bon moment, ses pensées ne tournaient qu'autour de cet homme... Lui faisait-il autant d'effet que ça ? Mais non ! Il devait sûrement être heureux parce qu'il s'agissait de sa première rencontre et qu'il s'était bien amusé en sa compagnie ! Peut-être que le blond ne pensait pas la même chose que lui, mais le brun le voyait déjà comme un bon ami... C'était un peu niais et ça le fit soupirer sauf que c'était la vérité... Aussi étonnante que réelle... Puis, sans que le fleuriste ne s'y attende, sa vue commença à devenir de plus en plus floue jusqu'à ce qu'il ait réellement du mal à discerner les formes ou les personnes.

« Les effets sont déjà là... Merde... » Pensa-t-il tout en continuant de marcher comme il le put. Mais le fait de ne pas être habitué à mal voir rendait la tâche plus difficile ! Avec le temps, il s'y ferait, mais pour l'instant, il avait plus l'air d'être un homme saoul qu'autre chose.


Merci à Silas pour cet avatar qui gère trop *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 34
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 17/01/2015
AVATAR ▲ : Shizuo Heiwajima | Durarara !!
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Sam 18 Juil - 18:40

Cela faisait déjà plusieurs semaines depuis sa petite aventure, ou mésaventure, à Canaan avec ce fleuriste un peu trop bizarre au goût de Summer. Enfin depuis ce jour sa vie était redevenue tout à fait normale, il n’avait plus eu à quitter Libra, à son plus grand bonheur et avait dû régler quelques petits problèmes dans la capitale, mais rien de vraiment important. Aujourd’hui n’était pas un jour différent pour le jeune homme. Comme d’habitude, la première chose qu’il avait faite en se levant, ce fut d’allumer une cigarette avant d’aller s’installer à la fenêtre de sa petite chambre pour observer la rue qui passait en bas de chez lui. Une fois sa cigarette terminée, il alla se doucher et s’habilla avant de partir de chez lui, se remettant à fumer presque tout de suite.

Aujourd’hui, sa seule mission était de patrouiller. Apparemment il y avait un petit groupe qui faisait du grabuge dans Libra en ce moment apparemment ses supérieurs suspectaient qu’il s’agisse de damnés et le jeune soldat devait donc patrouiller tout en faisant en sorte de trouver ces hommes. Rien de bien compliquer en apparence, même si la ville était relativement grande et que donc trouver ses hommes seraient comme chercher une aiguille dans une meute de foin, et ce, sans avoir d’aimant pour aider. Au bas de son immeuble, il s’arrêta et leva les yeux au ciel avant de recracher la fumée de sa cigarette, il avait l’impression que la journée ne serait pas aussi calme que ce qu’il espérait. Pourquoi est-ce que le nom de Spring lui vint en tête à ce moment ? Il n’en avait aucune idée, il n’y avait pourtant pas de raison pour qu’il pense au printemps, ni aucune raison qu’il se trouve à Libra en ce moment, il avait sa boutique à gérer.

Il termina sa cigarette sur le pas de son immeuble avant d’en allumer une autre et de se mettre enfin en route, ses mains dans les poches de son smoking alors que la cigarette était entre ses lèvres. Régulièrement une de ses mains sortait de sa poche pour attraper la cigarette et recracher la fumée. Il patrouillait un peu partout en ville, déambulant aussi bien dans les rues fréquentées que dans les quartiers moins fréquentés. C’est là qu’il eut quelques ennuis avec des personnes qu’il soupçonna d’être des damnés, mais il n’en était pas sûr. Il réussit à en battre quelques-uns, faisant alors fuir celui qui était toujours en état. Malheureusement, il ne put pas le poursuivre puisqu’il devait attendre que des collègues viennent chercher ceux qu’il avait réussi à mettre K.O. Par contre maintenant il était de mauvaise humeur. À cause de ce combat, son haut était déchiré sur la manche et il était plutôt du genre à prendre soin de ses affaires donc ça le mettait de mauvaises humeurs. Mais il s’était défoulé sur les prétendus damnés sans se retenir.

Une fois ses collègues arrivés, il était reparti marcher dans les rues pour sa ronde, mais en râlant intérieurement pour sa manche déchirée. Durant sa ronde, il passa devant un fleuriste et s’arrêta quelques instants. Ça lui rappela lorsqu’il était allé à Canaan et qu’il avait rencontré Spring. Les fleurs du fleuriste qui était devant lui étaient moins belles que celles du fleuriste de Canaan. À cette simple pensée, il eut envie de se frapper, ce n’était pas son genre. Il se remit donc en marche. Quelques minutes et quelques rues plus tard, il aperçut de dos un homme qui titubait. Un mec qui était bourré ? Sûrement, mais si tôt le matin le mec exagérait vraiment ! Il s’approcha donc et plus il s’approchait plus il avait l’impression de le connaitre. Ce manteau, il l’avait déjà vu quelque part, il en était sûr. Lorsqu’il fut à peine deux mètres d’ailleurs l’homme, il sut où il l’avait vu. C’était celui qu’il avait rencontré à Canaan : Spring. Mais qu’est-ce qu’il venait faire ici ? En tout cas tout s’expliquait, il devait se comporter ainsi à cause des téléporteurs. Il avait envie de rire, alors il n’était pas le seul à ne pas les supporter.

Il accéléra un peu et tendit la main pour attraper le col du brun pour l’empêcher d’avancer plus. Il le retint comme ça quelques instants avant de le tirer pour que le brun se rapproche de lui.

« Je ne dois vraiment pas avoir de chance pour tomber sur toi dans une si grande ville ! »

Il chercha alors du regard jusqu’à apercevoir un banc. Il prit alors le brun sur son épaule, le mettant comme un sac à patates avant de se diriger vers le dit banc. Une fois au niveau de celui-ci, il fit descendre Spring de son épaule et l’assit sur le banc, restant debout devant lui, allumant une énième cigarette. Ils étaient dehors, le brun n’avait le droit de rien dire sur ça.

« Qu’est-ce que tu viens faire si loin de Canaan ? »


Merci à Springounet pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 40
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 13/01/2015
AVATAR ▲ : Izaya Orihara | Durarara !!
DIT ▲ : Le sans-gêne
ANECDOTE ▲ : Une certaine malchance et une tendance à se déshabiller pour le fun
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Lun 27 Juil - 15:23

L'ennui avait poussé Spring à abandonner son magasin le temps de sortir pour découvrir un peu plus ce Monde. A l'intérieur du téléporteur, il choisit Libra, la Capitale, c'était sûrement l'endroit inévitable... S'il n'y allait pas, il ne serait qu'un ignorant et serait digne d'un touriste qui va en France sans visiter Paris et sa Tour Eiffel, quel blasphème ! Cependant, le jeune homme commençait à s'inquiéter pour les effets que lui donnerait ce dernier... Est-ce que ça le rabaisserait devant les nombreux habitants ? Ou encore devant Summer ? Après tout, il travaillait dans cette grande ville, il y avait des chances pour qu'il le revoie ! D'un côté, il avait très envie pour l'embêter, mais une autre partie de lui lui disait de ne pas le chercher... Il aurait honte autrement. Finalement, il haussa les épaules et laissait le hasard faire les choses.

Voilà que les deux pieds du brun se posèrent sur le sol de Libra et celui-ci ne perdit pas de temps, il débuta son exploration. Ses yeux rubis se posèrent sur tout ce qu'ils pouvaient et dans sa tête, le fleuriste faisait des petites comparaisons avec Canaan, bien que les deux villes étaient certainement incomparables, c'était loin d'être la même chose, mais ça l'occupait. Quelquefois, ses pensées furent tournées vers le blond qu'il avait rencontré une fois, mais il lui suffisait de secouer rapidement sa tête de gauche à droite pour l'oublier un certain temps... Ce n'était pas normal que ça lui arrive à plusieurs reprises, sauf que Spring tenta de ne pas se prendre la tête pour ça, ça finirait par se calmer au bout d'un moment.

Néanmoins, ce qui devait arriver, arriva : les effets néfastes du téléporteur commencèrent à se montrer et firent grimacer le jeune homme. La vue de ce dernier se brouillait de plus en plus jusqu'à l'empêcher de faire la différence entre un mur, des bancs, des personnes et beaucoup d'autres choses ! Tandis qu'il peinait à marcher, qu'il dut s'appuyer contre ce qui semblait être un mur pour éviter de marcher comme une personne saoule, il finit par sentir le bout et dut se mélanger à la foule tout en marchant comme il le put, il ne fallait pas être suspicieux. Ceci ne marcha pas, quelqu'un le saisit par le col de sa veste pour l'arrêter et le tira vers lui.

« Cette voix... » Il ne fallut pas plus de temps que ça pour que Spring la reconnaisse et se mette à rire fortement, attirant, par la même occasion, tous les regards surpris des passants proches d'eux. « Bah tiens, ça alors ! J'étais justement en train de me demander si j'allais te revoir en allant ici ! »

Ensuite, Summer le souleva et le posa sur son épaule, comme un sac à patates. Cette position... Le sauvé ne l'appréciait pas du tout, mais ne put pas faire de remarque, il ne fallait pas dégrader sa position de faiblesse plus que ça. Se contentant de gonfler ses joues comme le ferait un enfant qui boude, il baissa ses yeux rouges en direction d'un certain endroit... Oui, il voulait les voir... Pourquoi les effets du téléporteur l'empêchaient de les voir ? C'était si frustrant ! Tant pis, il ferait à moitié cause de rien.

« On dirait pas comme ça, mais tu as un très beau cul ! » Il attendit quelque temps, juste pour avoir la réaction du blond. Puis, il se mit à ricaner avant d'ajouter : « Enfin, c'est ce que j'aurais dit si le Destin n'était pas contre moi. »

C'était sa façon de dire que, pour l'instant, sa vue était trop floue pour discerner quoi que ce soit. Toutefois, il était hors de question de se montrer faible face à lui et il ferait tout pour faire comme si de rien n'était, même si ça commençait très mal. Après tout, le ton de sa dernière phrase montrait à quel point il était déçu par ce qui lui arrivait à cause de ce téléporteur. Plus tard, il sentit ses fesses se poser durement sur un banc ? Oui, c'était sûrement ça ! Le brun étouffa un aie avant de regarder le blond qui était face à lui... Il ne voyait que le blond de ses cheveux et les couleurs de sa tenue se mélanger au reste. Par contre, ce qui ne lui échappait pas était l'odeur de sa cigarette et il dut lutter de toutes ses forces pour ne pas se boucher le nez, il ne fallait pas paraître impoli.

« C'est comme ça que vous recevez des touristes à Libra ? Je suis simplement en visite, je ne comprends pas pourquoi tu es si dur envers moi, je n'ai rien fait de mal ! »

Or, sa tête était en pleine réflexion... Si Summer était de sortie, c'était sûrement pour patrouiller dans la ville donc il y avait souvent des embrouilles ici... Peut-être qu'il aurait l'occasion d'en « voir » une ? Il ne le lâcherait pas d'une semelle tant qu'il ne l'aura pas embêté dans son propre travail ! Pendant plusieurs minutes, un sourire des plus idiots étirait ses lèvres tandis que son regard brillait comme deux étoiles... Son choix était fait et il comptait en faire part à l'homme en face de lui :

« Je suis sûr que tu es en pleine patrouille alors je vais te suivre jusqu'à ce que je voie en quoi consiste ton travail. Mais je te préviens : ça ne sert à rien de me dire non, je te suivrais quand même et je te gênerais bien plus que tu ne le crois ! »


Merci à Silas pour cet avatar qui gère trop *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 34
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 17/01/2015
AVATAR ▲ : Shizuo Heiwajima | Durarara !!
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Ven 31 Juil - 12:44

Summer aimait son travail, surtout quand il restait patrouiller à Libra et qu’il n’avait donc pas à utiliser les téléporteurs. Il avait donc quitté son lieu de résidence pour patrouiller en ville, recherchant ces hommes qui semaient le trouble tout en aidant les citoyens lorsqu’il le pouvait. Et finalement, il avait fini par tomber sur un groupe plus que suspect. Il s’était donc occupé de ceux qu’il pouvait, mais certains étaient partis. Et le temps que ses collègues arrivent pour récupérer ceux qui n’étaient plus en état de fuir, ceux qui étaient pari étaient déjà loin, il n’y avait donc aucune chance qu’il puisse les rattraper. Ça l’avait énervé d’en laisser fuir, mais il en était encore à un niveau d’énervement qu’il pouvait gérer.

Enfin, après cet évènement, il s’était remis à patrouiller dans les nombreuses rues et ruelles de la capitale. Ceci jusqu’à ce qu’il tombe sur un homme visiblement ivre. Il soupira en se disant que certains étaient vraiment des cas pour être bourrés aussi tôt dans la journée. Le blond se dirigea alors vers la personne, mais alors qu’il s’approchait, il se rendit compte qu’il avait l’impression d’avoir déjà vu l’homme devant lui. Peut-être qu’il l’avait déjà arrêté avant. Mais en fait non, ça lui revint rapidement, il se souvint tout de suite d’où il avait rencontré ce gars lorsqu’il fut assez près pour distinguer les traits de son visage qu’il apercevait avant que le brun ne baisse la tête.

Mais qu’est-ce que Spring faisait ici ? Et dire que le blond avait pensé à lui au début de la journée, ça devait être un signe. En tout cas, Spring ou non, il n’allait pas le laisser se promener comme ça en ville. Il attrapa donc le col de sa veste et le tira dans sa direction tout en lui disant qu’il ne devait pas avoir de chance pour tomber sur lui dans une ville aussi grande que Libra. La première réaction du brun fut de rire, pourquoi cela ne surprenait pas le blond ? Sûrement parce qu’avec le peu de temps qu’il avait passé avec le brun, il s’était rendu compte que ce dernier semblait s’amuser de tout et de rien. Il finit par lui expliquer qu’il était justement en train de se demander si ils se verraient ici. L’été préféra ne pas répondre à ce que venait de dire le printemps et se contenta de l’attraper pour le mettre sur son épaule, tel un sac à patates.

Il se moquait de savoir si ça ne plaisait pas au brun, ce dernier n’avait pas le choix, le blond comptait l’emmener dans un endroit plus calme et il ne comptait pas le tenir d’une autre manière. Summer n’avait même pas pensé au fait que Spring pourrait regarder allégrement ses fesses dans cette position. Il ne s’en redit compte que lorsque le brun prit la parole pour lui dire que le blond avait de très belles fesses. À cet instant, le blond eut une furieuse envie de lâcher le brun pour que celui-ci tombe, la tête la première. Mais il y avait trop de témoins malheureusement. Il ne fit donc rien, même si Spring aurait bien mérité une fessée. C’est d’ailleurs ce qu’il fit, de sa main libre, il mit une tape sur les fesses du brun comme il l’aurait fait avec un enfant qui venait de faire une bêtise. Même si ce n’était pas une tape dans le but de faire mal, mais plutôt de le faire taire.

« Arrête de dire des conneries de ce style. »

Il avait dit ceci, calmement en regardant avant que le brun finisse par reprendre la parole pour expliquer de manière implicite qu’en fait, il n’arrivait pas à les voir. Tant mieux, cette situation aurait été vraiment trop gênante autrement. Déjà que lui donner une fessée devant tout le monde était gênant. Surtout que s’étant rendu compte du niveau de bizarrerie de Spring, le blond était prêt à parier que ça lui avait fait plaisir et que le printemps n’allait pas se gêner pour l’embêter avec ça.

Peu de temps après, le blond trouva un banc un peu à l’écart et il assit Spring dessus avant d’allumer une cigarette en lui demandant ce qu’il était venu faire ici, à Libra. Le brun lui demanda alors si c’était comme ça qu’ils accueillaient les touristes à Libra et lui expliqua qu’il était simplement venu visiter. Qu’il n’avait rien fait de mal. Un nouveau soupir franchi, les lèvres du jeune homme, relâchant ainsi la fumée de sa cigarette avant qu’il décide de répondre au brun.

« C’est seulement pour les touristes les plus étranges. »

Peu de temps après le brun se mit à sourire de manière idiote et tout de suite, le blond se douta qu’il avait trouvé quelque chose pour l’embêter et étrangement, ça ne lui disait rien de bon. Quelle bêtise le brun allait-il faire cette fois-ci pour embêter Summer. Parce que sans être égocentrique, le blond savait déjà que si le brun programmait quelque chose en particulier, ce serait quelque chose pour l’embêter, le faire râler et l’emmener à ses limites, voir, lui faire franchir ses limites. Il ne tarda pas à connaître la pensée du brun qui lui expliqua qu’il allait le suivre partout durant sa patrouille pour voir en quoi ça consistait et que si le blond refusait, il le ferait quand même, mais qu’il lui poserait aussi plus de problèmes que ce que pouvait croire Summer. Le blond serra alors un peu la mâchoire. Il n’avait pas spécialement envie d’avoir Spring dans les pattes. Enfin un autre jour, ça ne l’aurait pas dérangé, mais là, c’était plus dangereux. Qu’est-ce qu’il devrait faire si ils tombaient sur les hommes que Summer avait laissé fuir plus tôt ? Le brun serait en danger. Une légère coloration rosée apparue sur les joues de Summer lorsqu’il se rendit compte qu’il s’inquiétait pour le brun. Et il fut heureux que ce dernier ne puisse rien voir à cause des effets secondaires du téléporteur. Il n’était pas normal qu’il s’inquiète pour le brun au contraire si cela arrivait, il devrait plutôt le laisser se débrouiller, il serait débarrassé comme ça. Mais il savait qu’il ne pourrait pas le faire, peut-être parce qu’il devait protéger les citoyens… Ou peut-être que c’était autre chose.

« Comment tu veux me suivre alors que tu vois même pas à trente centimètres ? Si je ne veux pas que tu me suives, il me suffit de partir maintenant. » Il posa sa main sur la tête de Spring « Profite plutôt pour visiter. » Il retira ensuite sa main et la leva en l’air avant de tourner les talons. « À une prochaine fois. »

Le blond n’y avait pas pensé, mais peut-être que le brun pouvait de nouveau voir correctement. Si c’était le cas, il espérait qu’il n’ait pas vu au moment où il rougissait. Et qu’il abandonnerait l’idée de le suivre. De toute façon si le brun avait retrouvé une vue normale, il ne tarderait pas à le savoir, il n’allait certainement pas tarder à le rattraper pour l’embêter.


Merci à Springounet pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 40
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 13/01/2015
AVATAR ▲ : Izaya Orihara | Durarara !!
DIT ▲ : Le sans-gêne
ANECDOTE ▲ : Une certaine malchance et une tendance à se déshabiller pour le fun
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Lun 10 Aoû - 17:03

La malchance suivait Spring partout, même dans la capitale Libra. Les effets du téléporteur ne prirent pas trop de temps pour se manifester et voilà que le voyageur eut du mal à faire la différence entre des murs et des bancs, par exemple. Ce fut comme il le put qu'il marchait dans les grandes rues de cette ville qu'il ne pouvait pas qualifier de jolie ou autre puisqu'il ne voyait rien... Même pas le bout de ses pieds ! Cependant, sa façon de marcher ressemblait énormément à un homme ivre et ceci donna, à un certain membre de la garde, une bonne raison pour l'arrêter. En premier temps, le brun fut heureux de reconnaître la voix de cette personne, tout comme le fait de le croiser en ce lieu alors qu'il pensait justement à lui, et l'embêta directement, comme si c'était un réflexe maintenant. En second temps, il sentit que le blond le souleva afin de le porter comme un sac à patates... Encore une fois, il trouva un nouveau truc pour l'embêter, mais il avait insinué que, pour l'instant, il ne pouvait pas voir correctement, ce qui n'avait peut-être pas échappé à Summer. Mais qui aurait cru que cette « plaisanterie » énerverait l'autre homme au point qu'il frappa Spring sur ses fesses. Directement, ses yeux furent écarquillés à cause de la surprise et il avait levé sa tête d'un coup. Puis, il tenta au mieux de se tourner vers son porteur.

« Eh ! Pourquoi t'as fait ça ? » Demanda-t-il, légèrement énervé et ses sourcils étaient froncés.

Summer lui répondit qu'il devait arrêter les conneries comme celle-ci, mais ça ne faisait qu'amuser l'autre jeune homme... Si ça ne plaisait pas au blond, il allait forcément continuer ! Son sourire malsain disparut de ses lèvres lorsqu'il sentit ses fesses se poser durement sur un banc. Un petit aie parvint à s'échapper de sa bouche tandis qu'il regarda le gardien en lui demandant si c'était comme ça qu'il recevait tous les touristes innocents souhaitant visiter la capitale. La réponse fut claire et nette : ça ne concernait que les touristes étranges. Le printemps regarda l'été d'un air perplexe et légèrement vexé... Qu'est-ce qu'il avait de bizarre ? Il était comme tout le monde, d'abord ! Bon d'accord, à cause du téléporteur, il ne voyait pas si bien que ça, mais ce n'était pas de sa faute! Il voulut répliquer, mais finalement, il se résigna, une idée bien plus intéressante traversa sa petite tête.

Evidemment, le fleuriste n'était pas si bête que ça et avait deviné que la présence de Summer était due au fait qu'il était en pleine patrouille. Le fait qu'il l'arrête confirma cette pensée donc pour avoir sa petite dose d'action et d'aventure, il allait le suivre dans son travail ! Non seulement ça lui permettrait de lui rendre la monnaie de sa pièce, il ne fallait pas oublier qu'il avait cassé l'un de ses meubles, mais en plus, il aurait plus de temps pour l'embêter. Bien sûr, le jeune homme lui expliqua rapidement ceci tout en ajoutant que s'il disait non, il le suivrait quand même en faisant pire que ce qu'il avait déjà prévu. Néanmoins, il ne s'attendait pas à ce que Summer lui demande comment il comptait le suivre alors qu'il ne pouvait pas voir à 30 centimètres. A cela, le sauvé grimaça un court instant, car l'homme en face de lui posa l'une de ses mains sur le haut de sa tête et ce geste surprit une nouvelle fois Spring. « Profite pour visiter » ? Ce n'était pas lui qui venait de dire que ça servait à rien vu qu'il ne voyait pas assez loin pour ça ? Il ne le comprenait plus...

« Comment veux-tu que je visite alors que je ne vois même pas à 30 centimètres ? »

Un grand sourire apparut, avec ça, il avait largement cloué le bec de cet homme plutôt prétentieux quand il le voulait. Du moins, c'était ce qu'il croyait, car il voyait le blond s'éloigner petit à petit. Croisant ses bras contre son torse et gonflant légèrement ses joues, n'importe qui pouvait deviner qu'il boudait comme le ferait un véritable gamin. Seulement, ça servait à rien puisque le gardien n'était pas là pour le voir. Deux choix s'offraient à lui maintenant : devait-il suivre Summer comme il le voulait ou devait-il visiter de son côté ? Pour suivre celui-ci, c'était trop tard maintenant donc il dut marcher de son côté, en ignorant que depuis un certain temps, le duo avait été espionné par les hommes que l'été avait laissé fuir. Ces derniers suivaient discrètement le fleuriste jusqu'à ce qu'il se perde dans un coin à part de tout et sombre. Pendant tout ce temps, il ne remarquait rien, il était plus occupé à râler contre tout ce qui lui arrivait pour finalement se cogner contre un mur qu'il n'avait pas aperçu... Saleté de vision ! Mais ce fut, justement, lorsqu'il râla contre elle que celle-ci décida de s'améliorer petit à petit, mais il était trop tard. En se retournant, le Japonais d'origine se retrouva face à ces hommes étranges et menaçants.

« Hey mon gars ! T'as pas l'air d'être d'ici, tu peux qu'on te file des trucs pour que t'échappes aux effets du téléporteur? »

Dommage pour eux, c'était trop tard à présent, sachant que ça s'améliorait doucement, mais sûrement. Pour une raison qui échappa au fan de fleurs, il sentit que ces personnes n'avaient que de mauvaises intentions ; heureusement qu'il avait tout le temps un petit couteau sur lui. Or, se battre en voyant très peu, en n'ayant pas cette habitude et contre des personnes probablement habituées, ce n'était la meilleure situation qui soit... Il allait se faire avoir, c'était certain, mais pourquoi fallait-il que ce soit par derrière, comme un certain moment oublié ? La malchance était réellement sa pire ennemie. Avant de sombrer dans l'inconscience, le brun put entendre :

« Il a trop traîné avec ce mec qui a essayé de s'en prendre à notre bande, je pense que cette merde doit être importante pour lui... Il est temps de faire tourner des rumeurs. »
Hors RP:
 


Merci à Silas pour cet avatar qui gère trop *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 34
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 17/01/2015
AVATAR ▲ : Shizuo Heiwajima | Durarara !!
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Jeu 13 Aoû - 11:25

Le blond se disait également qu’il était poursuivi par la malchance. En tout cas, c’est ce qu’il se dit lorsqu’il laissa s’échapper quelques hommes d’un groupe qu’il devait arrêter. Et bien-sûr, il n’avait pas pu les poursuivre, car sinon, c’était ceux qu’il venait d’arrêter qui se seraient enfuis. Cette petite histoire l’avait mis de plutôt mauvaises humeurs, mais ne l’avait pas empêché de reprendre sa ronde lorsque ses collègues furent arrivés pour récupérer ceux qu’il avait arrêtés. Alors qu’il marchait dans les rues de la capitale, il aperçut un jeune homme qui semblait ivre. Et alors qu’il se rapprochait de lui pour le faire s’arrêter, il se rendit compte qu’il connaissait cette personne. En effet, il s’agissait du printemps qu’il avait rencontré à Canaan. Il avait alors attrapé le jeune brun par le col de sa veste avant de le prendre sur son épaule comme un sac à patates.

Alors qu’il l’emmenait vers un banc pour que le brun n’ait plus à déambuler tel un homme bourré dans la rue, ce dernier lui fit remarquer qu’il avait de jolies fesses. Blague à laquelle le blond répondit en lui donnant une tape sur les fesses. Cela énerva le brun qui lui demanda pourquoi il avait fait ça. Le blond lui répondit donc simplement qu’il devait arrêter ses conneries. Peu de temps après, le blond déposa le fleuriste sur un banc et ce dernier lui demanda si c’était ainsi qu’ils accueillaient les touristes dans la capitale. Le soldat lui répondit alors que cet accueilli n’était réservé qu’aux plus étranges. Ils ne s’attardèrent pas longtemps sur ce sujet puisque le brun dut avoir de nouveau envie d’embêter le blond.

En effet, il se mit en tête d’accompagner Summer dans sa patrouille, puisqu’il en avait déduit que Summer était en patrouille, et il le menaça même de faire pire que ce que pouvait imaginer le blond si jamais il disait non. Mais Summer avait beau être plus physique qu’intellectuel, il n’était pas bête pour autant et si le brun ne voyait pas ses fesses alors qu’il était à quelques centimètres d’elles, alors il était totalement impossible que Spring puisse suivre le soldat. Il devait avouer aussi que s'il ne voulait pas que Spring le suive, c’était, car il s’était inquiétait de ce qui pourrait arriver au petit brun, c’était un peu dangereux quand même. Mais, il ne lui dirait pas sous peine que le brun se moque de lui avec ça. Enfin, donc il avait posa sa main sur le dessus de la tête du fleuriste avant de lui dire de plutôt en profiter pour visiter la ville. Bien entendu, il pensait à quand le brun pourrait de nouveau voir correctement et pensait que c’était logique. Il était donc ensuite parti en le prévenant qu’il partait.

Le blond s’était alors remis à patrouiller en ville, aidant une petite vieille de temps en temps à attraper quelque chose ou à traverser, mais il n’avait toujours pas trouvé les hommes qu’il cherchait et ça ne lui plaisait pas. Ils pouvaient être n’importe où et faire n’importe quoi, qu’il ne serait pas au courant et il n’aimait absolument pas ça. Il devait les retrouver le plus vite possible pour empêcher qu’ils causent plus de troubles en ville. Un grognement échappa au blond alors qu’il allumait une énième cigarette, ou plutôt qu’il tentait d’allumer une énième cigarette. Mais bien-sûr, ce fut le moment que choisi son briquet pour être à sec. Alors qu’il était déjà sur les nerfs, il ne pouvait pas se détendre avec une cigarette. Il balança alors le briquet par terre. Ce dernier se brisant au moment de l’impact. Il n’avait plus qu’à trouver un endroit où il pourrait en acheter un nouveau, et vite. Il finit par en trouver dans un magasin à une centaine de mètres de là où il était. Il put donc enfin s’allumer une cigarette.

Il reprit ensuite sa tournée en ville et après peut-être quelques heures, un de ses collègues vint le chercher pour le prévenir qu’ils avaient reçu une lettre pour lui au quartier général. Il haussa alors un sourcil surpris avant de suivre son collègue puisque apparemment ça ne pouvait pas attendre qu’il finisse sa tournée en ville. En arrivant, il comprit pourquoi c’était urgent. Il s’agissait d’une lettre de ceux qui avaient réussi à s’enfuir un peu plus tôt dans la journée. Apparemment, ils avaient un otage et pas n’importe qui puisse qu’il s’agissait du fleuriste de Canaan. Comment est-ce qu’ils avaient su que le blond et le brun se connaissaient, Summer n’en avait aucune idée. Mais une chose était sûre, Spring était en danger. Et dire que Summer avait refusé qu’il l’accompagne pour ne pas le mettre en danger et pour ne pas être dérangé. Il froissa le papier avant de le jeter. Il était vraiment en colère là et il n’avait qu’une envie, éclater les mecs qui avaient pris en otage le brun. Apparemment, ils voulaient que ceux qui avaient été arrêtés le matin soient relâchés et que le blond soit celui qui les emmène à un lieu de rendez-vous. Sauf que bien-sûr, aucun de ses supérieurs n’étaient d’accord pour que cet échange ait lieu. Mais le blond lui n’était pas dans l’optique de laisser le brun se faire tuer parce qu’ils refuseraient.

Il quitta alors le QG. Il allait trouver ces mecs et il allait les massacrer. Ces hommes allaient regretter d’avoir enlevé le brun et d’avoir mis en colère le blond. Il se remit alors à chercher, mais cette fois-ci, il alla uniquement dans les rues moins fréquentées ou en tout cas fréquentée uniquement par des gens peu fréquentables. Il usa un peu des poings, il voulait trouver le brun rapidement, avant qu’il ait de vrai ennuie.


Merci à Springounet pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 40
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 13/01/2015
AVATAR ▲ : Izaya Orihara | Durarara !!
DIT ▲ : Le sans-gêne
ANECDOTE ▲ : Une certaine malchance et une tendance à se déshabiller pour le fun
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Mer 26 Aoû - 14:50

Ayant perdu de vue Summer, Spring décida de faire une visite improvisée. Bien sûr, avec sa vue aussi mauvaise que celle d'une taupe, il était compliqué de retenir les détails importants de la Capitale ou même d'en avoir un quelconque souvenir. Le brun soupira, se disant que c'était peut-être inutile et que tout ce qu'il allait gagner était : qu'il finirait perdu. S'il n'avait pas perdu son temps à bouder le blond, qui n'avait plus prêté attention à lui, ce ne serait jamais arrivé. Ses pas finirent par le mener à l’intérieur d'une ruelle sombre et à part de tout, ce genre de ruelle fréquentée par des malfaiteurs en liberté. Le fleuriste put comprendre sa situation délicate une fois que sa vision s'améliora doucement pour lui faire voir une impasse ; malheureusement, ça arrivait bien tard, car des personnes se trouvaient derrière lui et commencèrent à discuter avec lui. Le jeune homme comprit une seule chose : ces personnes ne voulaient certainement pas l'aider, bien au contraire. Cependant, ça ne servait à rien de se défendre contre eux, ils étaient plus nombreux et sa vue n'était pas au meilleur de sa forme donc Spring finit par recevoir un coup à l'arrière de sa tête, le rendant inconscient.

Au bout de quelques minutes, voire même heures vu que le brun avait perdu la notion du temps depuis cet incident, il se réveilla et fit plusieurs remarques. La première étant que l'effet du téléporteur était complètement terminé, tant mieux ! La deuxième fut qu'il était ligoté donc il était impossible pour lui de bouger pour s'échapper. La dernière fut l'intention de ces criminels... Ils voulaient se servir de lui pour attirer Summer ? C'était inutile et il devait lutter pour ne pas rire devant eux, le blond en avait rien à faire de lui, pourquoi il viendrait le sauver ? Ils avaient utilisé plusieurs moyens dans l'espoir qu'il vienne à eux comme les rumeurs et une lettre... Ils n'étaient vraiment pas futés ! S'ils les espionnaient depuis tout ce temps, pourquoi ils n'avaient pas directement suivi le gardien, qui avait été seul à un moment, au lieu de s'en prendre à plus faible ? Ah... En fait, il venait de répondre tout seul à sa question.

Les malfaiteurs finirent par remarquer que Spring était réveillé et commencèrent à lui dire que son ami n'allait pas tarder à arriver pour le sortir de là. Ils ajoutèrent que ce sauvetage ne servirait à rien, ils étaient persuadés qu'il allait venir et qu'ils allaient gagner contre lui. Le fan de fleurs fit un fin sourire, qui déplut pas mal à ce qui semblait être la personne importante de cette bande, et dit :

« Vous attendez pour rien, dans ce cas. Ce gardien et moi ne sommes pas des amis de longue date... En vérité, on se connait depuis peu et on ne se supporte pas. Enfin, je l'aime bien moi et je lui fais comprendre en l'embêtant ! Ses réactions sont tellement amusantes, en plus ! »

Doucement, le printemps se mit à rire et se calma aussitôt dès qu'il aperçut le mauvais regard que lui lançait un des hommes. Ce dernier s'approcha de lui et lui donna un coup de poing sur la joue, la force de ce coup parvint à faire tomber le brun en arrière. Ensuite, un couteau fut pointé au niveau de sa bouche tandis que l'homme, qui lui fit ça, répondit :

« Ne te fous pas de notre gueule ! Peut-être que je devrais couper ta langue pour que t'arrêtes ? »

Cette menace eut le don de calmer le venant de Canaan. Néanmoins, l'inconnu n'allait pas plus loin depuis que l'un de ses compagnons lui avait chuchoté quelque chose à son oreille.

« Tiens, il semblerait que tu te sois trompé, mon cher. D'après mes potes, ce n'est plus qu'une question de minutes avant qu'il ne tombe ici. » Déclara-t-il, un sourire victorieux étirant ses lèvres tandis que le prisonnier semblait être plus que surpris.


Merci à Silas pour cet avatar qui gère trop *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 34
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 17/01/2015
AVATAR ▲ : Shizuo Heiwajima | Durarara !!
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Dim 30 Aoû - 14:57

Ce n’était plus un mystère pour le blond, sa journée était une journée pourrie. Il avait d’abord laissé s’enfuir des gars d’un groupe qu’il devait arrêter, puis le printemps était arrivé en ville. Bon, ça en soit ce n’était pas pourri, il ne l’avouerait peut-être pas, mais ça lui avait fait plaisir de voir qu’il allait bien, enfin si l’on excluait les effets du téléporteurs. Mais maintenant, il apprenait dans une lettre que le brun s’était fait enlever par ceux qui avaient réussi à fuir le matin même. Et dire qu’il avait refusé que le brun l’accompagne pour qu’il ne soit pas en danger, eh bien ça avait raté et maintenant, le blond était en colère. Et ce n’était jamais bon quand il était énervé. Ses supérieurs ne voulaient apparemment pas agir tout de suite, sauf que le blond n’était pas capable d’attendre, il avait donc quitté le QG en décidant qu’il retrouverait le brun lui-même.

Il s’était donc remis à patrouiller, mais cette fois-ci, il restait dans les parties les oins accueillantes de la ville. Et son but était de trouver le repaire de ces mecs de manière moins légale que jusque-là. Tant pis si il avait des problèmes après, il n’allait pas laisser ce stupide fleuriste crever. Le point positif tait que comme il ne portait pas d’uniforme, les gens ne pouvaient se douter qu’il était soldat, même si lorsque l’on voit un barman casser la figure d’un autre gars en le questionnant, on peut se poser des questions. Bien-sûr, il ne cassait pas la figure à n’importe qui, il se défoulait sur ceux dont il savait déjà qu’ils n’étaient pas tout à fait clean. Et donc ceux qui avaient le plus de chance d’être en contact avec les types qui avaient enlevé Spring. Après un long moment de recherche, il finit par obtenir la localisation des kidnappeurs. Pourquoi est-ce qu’il n’avait pas utilisé cette technique plus tôt pour les trouver avant qu’ils enlèvent Spring ? Il ne le savait pas lui-même. Peut-être parce qu’il aurait peut-être eut des problèmes avec sa hiérarchie.

Enfin, ce n’était pas très grave, maintenant, il savait où il devait se rendre pour trouver l’idiot qui s’était fait enlever. Et il était toujours en colère malgré le fait qu’il ait déjà commencé à se défouler sur ceux qu’il avait interrogés. Les commanditaires du kidnapping, allaient vraiment souffrir. Il finit par arriver devant l’endroit où était gardé le printemps. Mais bien-sûr un comité d’accueille l’attendait. Le blond se fit donc attaquer, mais il réussit plutôt facilement à les mettre K.O, c’est ce qu’il pensait, mais l’un d‘entre eux devait être plus résistant puisqu’il attaqua le soldat qui évita l’attaque au dernier moment, se faisant donc simplement blesser au bras. Sa chemise blanche se teinta donc de rouge au niveau de la blessure alors qu’il s’occupa de celui qui venait de le blesser.

Il entra ensuite dans le bâtiment se rallumant alors une cigarette avant de se mettre à la recherche du brun. Il était forcément quelque part à l’intérieur. Il se fit encore attaquer par quelques gars une fois qu’il fut à l’intérieur du bâtiment, mais il réussit à les battre également. Il gardait toute sa colère à déverser pour celui qui avait donné l’ordre de kidnapper le fleuriste. Il finit d’ailleurs par trouver ce gars, qui était avec celui qui s’était fait enlever. Le regard du blond se fit alors beaucoup plus dur alors qu’il jetait sa cigarette par terre et l’écrasait. Il s’approcha alors de ceux présents dans la pièce en faisant craquer ses doigts. Il mit K.O en un coup un gars qui s’approchait de lui pour protéger le chef. Et tourna son regard quelques instants vers le brun pour voir comment il allait avant de retourner son regard vers le chef. Une lueur de rage éclairant son regard quelques secondes avant qu’il lui envoie un premier coup.

« Je suis le seul autorisé à tuer cet imbécile ! »

L’imbécile était, bien sûr, Spring. Il se rapprocha ensuite de l’endroit où était désormais le chef et attendit que ce dernier se relève avant de se remettre à le frapper. Mais alors qu’il s’approchait du chef pour le frapper de nouveau, ce dernier se jeta sur le blond qui n’eut pas le temps de voir venir le coup. L’homme ne resta pas longtemps à proximité du blond qui sentit une douleur foudroyante un peu au-dessus de sa hanche droite. Il posa alors sa main et sentit un liquide chaud, en regardant, il vit que sa main était couverte de sang.

« Putain… »

Il serra les dents et fusilla du regard celui qui venait de le poignarder avant de se mettre à marcher vers lui, boitant légèrement à cause de la douleur qui le parcourait dès qu’il bougeait. Mais il tenta de laisser la douleur de côté pour frapper celui qui avait enlevé son fleuriste. Il le frappa jusqu’à ce que le mec perde connaissance. Il se releva ensuite et posa une main sur sa blessure qui ne cessait de saigner avant de se diriger vers le brun. Pour le détacher.

« T’es doué pour t’attirer des ennuis. »


Merci à Springounet pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 40
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 13/01/2015
AVATAR ▲ : Izaya Orihara | Durarara !!
DIT ▲ : Le sans-gêne
ANECDOTE ▲ : Une certaine malchance et une tendance à se déshabiller pour le fun
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Mar 1 Sep - 14:18

Spring venait de reprendre connaissance et remarqua assez rapidement qu'il était ligoté dans la même ruelle où il avait perdu conscience. Il fit d'autres remarques, comme les effets du téléporteur qui étaient entièrement terminés à sa plus grande joie, mais ne s'en préoccupa pas longtemps. Cette bande finit par voir que leur victime était enfin réveillée et s'amusa avec lui, lui disant qu'ils avaient tenté de nombreuses choses pour que son ami vienne à sa rescousse en vitesse. Le brun comprit qu'ils parlaient de Summer et dut faire beaucoup d'efforts pour ne pas rire devant eux ! Ils se trompaient sur tellement de détails que plus il y pensait et plus il avait du mal à se retenir. Pour commencer, lui et Summer étaient loin d'être des amis, ils ne se connaissaient que depuis peu et passaient la majorité de leur temps à se chercher. Puis, s'ils voulaient s'en prendre à lui parce qu'il avait attaqué une bonne partie de leur bande, il fallait le suivre au lieu d'y mêler un innocent ! Le printemps soupira, se disant que ce serait la première et la dernière fois qu'il irait dans cette Capitale.

Au bout d'un certain temps, Spring ne pouvait plus faire semblant et décida de dire que tout ce qu'ils faisaient pour attirer Summer servirait à rien ! Cependant, il ne s'attendait pas du tout à ce qu'un nouvel individu arrive pour chuchoter quelque chose dans l'oreille de celui qui semblait être la nouvelle personne la plus importante de ce groupe. Ce dernier s'était, auparavant, approché de lui pour passer ses nerfs dessus, mais depuis que son partenaire lui avait susurré quelque chose, un sourire victorieux étirait ses lèvres. Il lui avoua que ce n'était plus qu'une question de petites minutes pour que le gardien arrive. Evidemment, le fleuriste en fut plus que surpris, mais n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit. L'homme fit un signe avec sa main et deux autres hommes le soulevèrent pour entrer dans un bâtiment.

A l'intérieur de celui-ci, le sauvé fut jeté dans un coin et vit que les malfaiteurs sortaient leurs armes tout en se mettant sur leur garde et en attendant l'arrivée de leur cible. Pendant ce temps, le jeune homme tentait de comprendre pourquoi ils étaient ici maintenant... Pour empêcher de mettre tout Libra au courant ? Parce qu'il s'agissait de leur quartier général donc ce serait un terrain qui leur permettrait une victoire facile ? Ou peut-être qu'ils espéraient trouver des soins faciles lorsqu'ils seraient en train de perdre ? Spring hocha la tête, faisant un léger sourire moqueur que personne ne pouvait voir, étant occupé par autre chose, mais pour lui, c'était sûrement ça, Summer était trop fort pour eux et il l'avait senti dès leur première rencontre.

En parlant du loup, il finit par arriver et ne perdit pas de temps pour s'occuper des sbires facilement. Le brun remarqua la blessure au niveau du bras de Summer et baissa son regard, commençant à culpabiliser pour lui et se disant qu'il était vraiment faible en fin de compte. Néanmoins, une phrase finit par le sortir de ça et le fit rire doucement. Summer venait d'annoncer que le seul qui avait le droit de tuer cet imbécile était lui.

« L'imbécile, c'est toi... » Répondit-il doucement.

Après tout, il venait d'être blessé à cause de lui, mais il continuait de le sauver encore et encore tandis qu'après, le fleuriste passerait la majorité de son temps à l'embêter, comme avant, et le venant de Libra finirait par regretter tout ça. Mais le jeune homme ne pouvait plus rester les bras croisés, surtout lorsque le blond se fit de nouveau toucher. Il tenta de défaire ses liens, de se relever, mais ça ne servait à rien ! C'était trop serré ou compliqué et puis, tout passait très vite, il suffisait de quelques coups pour que le dernier debout perde, à son tour connaissance... Ça y est, c'était terminé.

Summer s'approcha comme il put de l'ancienne victime, qui n'osait plus le regarder en face ni lui dire un merci par fierté, et défit ses liens. A cet instant, il entendit qu'il était doué pour s'attirer des ennuis et ça le fit sourire légèrement.

« Je sais ! » Commença-t-il, levant innocemment ses bras. « Mais j'ai toujours eu cette impression que la malchance est ma meilleure amie. »

Bref, ce n'était pas le moment de jouer sa victime jusqu'au bout ! Le fleuriste finit par faire le tour de la pièce, fouillant de partout pour trouver quelques matériaux qui permettront de bien soigner le blond. Il trouva du coton, un désinfectant, mais pas de bandages... Pourquoi il manquait ça ? C'était important ! Tant pis, la solution se présenta assez vite devant lui, notamment lorsqu'il regardait son pull. Il s'approcha du gardien, posa son matériel par terre et le força à s’asseoir. Restant tout le temps silencieux, le printemps commença à déboutonner la chemise de l'été et une fois terminé, il retira sa propre veste et son pull. Une étrange pensée arriva dans sa tête et il dut se pincer les lèvres pour ne pas rire. Toutefois, il mit rapidement le désinfectant sur le coton pour le passer sur la blessure que son sauveur avait sur le bras.

« Je ne sais pas à quoi tu pensais, mais tu t'es trompé. » Annonça-t-il d'une façon moqueuse.

Et s'il était le seul à avoir pensé à « ça » ? Comment ferait-il ? Voilà que des rougeurs prirent place au niveau de ses joues, il était affreusement gêné donc pour penser à autre chose, il accéléra les soins sans faire attention à s'il faisait vraiment mal ou pas. Ensuite, il coupa son pull en plusieurs parties et les accrocha pour que ça devienne des bandages improvisés. Enfin, il se releva et se tourna pour ne plus croiser le regard de Summer.

« Merci. » Dit-il doucement à cause de la gêne.


Merci à Silas pour cet avatar qui gère trop *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 34
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 17/01/2015
AVATAR ▲ : Shizuo Heiwajima | Durarara !!
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Lun 7 Sep - 15:53

D’accord, le blond ne connaissait pas le brun depuis longtemps et d’accord, ils passaient beaucoup, beaucoup de temps à se "disputer" lorsqu’ils étaient tous les deux. Ceci pour ne pas dire qu’ils ne faisaient que ça. En même temps, leurs caractères étaient assez à l’opposé l’un de l’autre. Le blond s’énervait rapidement et le brun adorait le taquiner. Mais bon, tout ceci n’empêchait pas le blond de vouloir protéger le brun et là, il avait failli à sa tâche puisque Spring avait été enlevé. Et par sa faute en plus puisqu’il avait été enlevé parce qu’il avait parlé à Summer et que le gang que le soldat poursuivait avait pensé qu’ils étaient proches. Et dire que le blond avait refusé que le brun l’accompagne, en partie pour ne pas le mettre en danger, eh bien c’était raté.

Et en plus pour énerver un peu plus Summer, il fallait que ses supérieurs refusent de partir à la recherche du brun, car ce serait selon eux trop dangereux et qu’ils ne pouvaient pas relâcher ceux qu’ils avaient déjà. Le soldat en tenue de Barman avait donc décidé qu’il irait seul la recherche du fleuriste et qu’il le sauverait seul puisqu’il ne pouvait pas avoir de soutien. Il était donc parti dans les quartiers peu fréquentables de la ville pour trouver des informations. Et étant donné qu’il était énervé, il avait recours à des manières plus musclées pour obtenir les informations qu’il voulait. Et cela se montra payant puisqu’il sut rapidement où se cachaient ceux qui avaient enlevé son fleuriste.

Il se rendit donc sur place où il se débarrassa plus ou moins facilement du service d’accueil, se faisant blessé au bras au passage. Il entra ensuite dans le bâtiment où il vit celui qu’il cherchait. Il déclara alors qu’il était le seul qui avait le droit de tuer cet imbécile. L’imbécile étant, bien entendu, Spring. Il n’entendit pas que le brun lui répondait, il était trop occupé à s’occuper des quelques sbires présents dans la pièce avant de frapper celui qui était très certainement le chef, l’envoyant voler quelques mètres.

Il lui laissa le temps de se redresser, mais il n’aurait peut-être pas du puisque l’homme en profita pour le poignarder au niveau de la taille. Summer ne comprit ce qu’il venait de se passer et se rendit compte lorsqu’il vit son sang sur ses mains. C’est à ce moment qu’il sentit la douleur se propager dans tout son corps, le faisant serrer les dents. Il avança tout de même vers l’homme, en boitant à cause de la douleur, mais ça ne l’empêcha pas de frapper l’homme jusqu’à ce que ce dernier tombe inconscient. Le blond alla alors délivrer la princesse qui avait été enlevée. Il détacha alors Spring et lui dit qu’il était vraiment doué pour s’attirer des ennuis. Le fleuriste commença alors à répondre en disant qu’il savait avant de déclarer qu’il avait l’impression que la malchance était sa meilleure amie. Le blond se redressa alors en grimaçant un peu, à cause de la douleur qui s’était fait un peu plus forte quand il avait bougé et il répondit ensuite.

« La malchance n’a pas de chance alors. »

Elle n’avait pas de chance d’être la meilleure amie de Spring. Il avait dit ça pour embêter le brun, mais il était rassuré. Après tout, si Spring plaisantait ainsi, s’était qu’il n’était pas traumatisé et qu’il allait bien, ce qui suffisait à rassurer le blond. Lorsque le printemps parti faire le tour de la pièce, l’été le regarda faire en se demandant ce qu’il était en train de faire, la main toujours posée sur sa blessure. Il sentait le sang qui continuait de s’en écouler, mais il ne pensait pas qu’il pouvait faire une hémorragie ou autre, comme si la mort était impossible. Le brun ne tarda pas à revenir vers lui et le força à s’asseoir, e qui arracha une nouvelle grimace au blond qui serra les dents à cause de la douleur. Il n’avait pas le temps. Il devait aller chercher ses collègues pour arrêter tout ce petit monde inconscient pour le moment.

Lorsque le printemps se mit à déboutonner sa chemise, de légères taches rouges apparurent sur les joues de l’été qui attrapa le poignet du printemps.

« Qu’est-ce q…. »

Il se stoppa en réalisant ce que faisait le brun. Il lâcha alors son poignet et le laissa faire en tourna la tête sur le côté pour ne pas le regarder. Se faire déshabiller par un homme pour être soigné, c’était aussi gênant que si ça avait été une femme. Mais, il ne le dirait pas au brun, il commençait à trop bien le cerner. Il se raidit un peu en sentant le côté imbibé de désinfectant sur son bras, mais il ne dit rien jusqu’à entendre les paroles du brun qui le firent rougir un peu plus. Il ferma alors les yeux un instant avant de le regarder.

« Je ne pensais à rien ! T’es bien le seul à avoir ce genre de pensée ! »

Mais il ne put en dire plus puisque le brun s’était remis à le soigner et que cette fois-ci, il était passé à la blessure la plus importante et la plus douloureuse. Le blond serra alors les dents et les poings pour tenter de supporter la douleur provoquée par le désinfectant sur la blessure déjà affreusement douloureuse. Cela ne dura pas longtemps, mais ça lui parut durer une éternité. Ensuite, le brun fit des bandages avec son pull et le blond le laissa faire en silence, le regardant simplement. Un léger sourire apparut sur ses lèvres en le regardant. Il n’était pas obligé de le soigner comme ça. Si Summer avait été blessé, il ne pouvait s’en prendre qu’à lui pour ne pas avoir fait plus attention. Il observa ensuite le brun se relever et le laissa faire en remettant sa chemise, se stoppant en entendant le remerciement du brun.

Il se leva alors en gardant son air habituel, sa chemise étant toujours ouverte. À l’intérieur, il était content, même si le fait d’avoir inquiété Spring ne lui plaisait pas trop. En tout cas, en se levant, il avait attrapé le manteau du brun qui mit sur la tête de ce dernier avant de se mettre à attacher les boutons de sa chemise.

« Enfile ça où je t’arrête pour exhibitionnisme. »

Bien-sûr, il ne le ferait pas le brun n’était pas assez dénudé pour ça. Mais c’était sa manière de lui faire comprendre qu’ils devaient passer à autre chose et oublier, même si la dernière partie serait difficile pour tous les deux. Une fois sa chemise reboutonnée, le blond attrapa son paquet de cigarettes et en alluma une avant de tourner son regard vers le brun. Maintenant qu’il avait attrapé le groupe qu’il recherchait, il pouvait bien faire plaisir au brun en l’accompagnant un peu en ville.

« T’as vraiment eu ce que tu voulais, maintenant, j’ai plus d’excuses pour ne pas te faire visiter. »

Il avait dit ceci en haussant les épaules comme si c’était une force contre laquelle, il ne pouvait pas lutter avant de marcher vers la sortie. Il espérait que le brun aurait compris que le blond allait lui faire visiter un peu la ville. Après tout, il ne fallait pas que cette ville et cette visite devienne un traumatisme pour le brun.


Merci à Springounet pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 40
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 13/01/2015
AVATAR ▲ : Izaya Orihara | Durarara !!
DIT ▲ : Le sans-gêne
ANECDOTE ▲ : Une certaine malchance et une tendance à se déshabiller pour le fun
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Mer 16 Sep - 22:59

Dès que Summer arriva pour le délivrer, tout se passa très vite pour Spring, qui comprit une seule chose : il était là pour le sauver. Evidemment, ses liens étaient trop serrés pour qu'il puisse aider le blond et le regarder faire sans pouvoir agir n'était pas quelque chose qu'il appréciait particulièrement. Et comme pour ne pas arranger la situation, quelques hommes parvinrent à blesser le sauveur au niveau du bras. Bien que la culpabilité rongea petit à petit le brun, il ne put s'empêcher de rire face à une remarque venant de l'autre homme... Les deux se traitèrent d'imbéciles même si le plus jeune l'avait dit plus discrètement. Puis, peu de temps après, tout cessa, le dernier homme venait de perdre connaissance après avoir reçu plusieurs coups.

Summer ne perdit pas de temps et s'approcha comme il put afin de pouvoir retirer les liens de Spring. Celui-ci ne remercia pas directement l'autre homme, préférant sortir une plaisanterie que lui seul comprendrait... Du moins, c'était ce qu'il croyait, car le blond sortit quelque chose qui le faisait plus rire : la malchance n'avait pas de chance d'être son amie, bien évidemment. A cet instant précis, le printemps ne put pas s'empêcher de se dire que l'été était plus marrant que lui. Mais il ne se focalisa pas longtemps sur cette blague, il fit rapidement le tour de la pièce pour trouver de quoi soigner les blessures du gardien. Une fois qu'il obtint plus ou moins ce qu'il souhaitait, il retourna auprès de ce qu'il pourrait considérer d'ami pour commencer les soins. Au début, le brun faisait tout correctement, sans arrière pensée et en faisant très attention aux réactions du blond. Malheureusement, ceci ne dura pas, notamment lorsqu'il retira son pull pour qu'il serve de bandage. Directement, ses idées mal placées reprirent le dessus et forcèrent Spring à dire qu'il ne devait pas se faire de fausses idées... Or, comment ferait-il s'il était le seul à les avoir ? Il aurait l'air con, c'était certain... Enfin, il fallait penser à autre chose et pour se faire, il accéléra les soins comme pour s'en débarrasser vite fait bien fait.

Se relevant et se tournant afin que Summer ne voie pas sa gêne, le fleuriste en profita pour le remercier comme le ferait une personne timide. Rien ne fut ajouté à ça, pas même une moquerie et c'était quelque peu étonnant... Certes, ils ne se connaissaient pas tant que ça, mais ça pouvait facilement se deviner que Spring n'était pas le genre de personne pouvant dire merci comme ça, surtout à quelqu'un qu'il aime bien embêter. D'un autre côté, il n'allait pas s'en plaindre, pour une fois que l'emmerdeur ne serait pas emmerdé ! Sans qu'il ne s'y attende, il sentit que sa veste fut mise sur sa tête et entendit qu'il allait être arrêté pour exhibitionnisme s'il ne la mettait pas.

« Venant de quelqu'un qui se laisse déshabiller par une personne comme moi, ce n'est pas logique. Tu devrais être arrêté avant ♥ »

Ce fut justement à la fin de sa plaisanterie que sa veste fut mise correctement et il se tourna vers le gardien pour lui montrer son fin sourire moqueur et légèrement provocateur. Ça faisait vraiment du bien de pouvoir l'embêter comme les autres fois ! Par la suite, la gentillesse soudaine de Summer étonna Spring, qui ne le cacha pas du tout. Un premier lieu à visiter ? Il avait déjà sa petite idée et au vu de leur état, ce serait sûrement le meilleur choix.

« Tu sais... Je ne pense pas qu'on devrait aller loin, surtout à cause de ton état. Ce serait dommage qu'il s'aggrave et que je puisse faire ce que je veux de toi, tu comprends ? » Il s'agissait là d'une manière comme une autre pour montrer son inquiétude. « Les habitants paniqueraient s'ils te voyaient comme ça donc j'espère que ton appartement n'est pas trop loin, tu pourrais te changer et c'est le premier lieu que je veux visiter ! »

Cette idée l'excitait comme un gosse dans un magasin de jouets. Mais il ne fallait pas crier victoire trop vite, le fan de fleurs était persuadé que le blond dirait non ou chercherait une autre excuse pour faire autre chose donc avant de s'y opposer, Spring ajouta :

« Je suis un touriste qui visite Libra, il faut que tu sois un bon guide pour que j'aie une autre opinion de cette cité. »


Merci à Silas pour cet avatar qui gère trop *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 34
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 17/01/2015
AVATAR ▲ : Shizuo Heiwajima | Durarara !!
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Lun 21 Sep - 15:26

Dès qu’il avait appris que le brun avait été kidnappé, le blond avait décidé qu’il irait le chercher, même si ce n’était pas en tant que soldat puisque ses supérieurs ne voulaient pas faire ce que demandaient les kidnappeurs. Il avait fini par trouver l’endroit où ils se trouvaient après des recherches plutôt musclées. Sur les lieux, il avait eu à se battre avec quelques sous-fifres, se faisant alors blesser au bras, avant d’avoir un combat avec celui qui était de toute évidence le chef du groupe. Alors qu’il était face à ce chef, il se fit poignarder au-dessus de la hanche droite. Cela énerva un peu plus le blond qui défoula toute sa colère sur ce gars en le frappant jusqu’à ce qu’il s’évanouisse.

Quand l’homme fut inconscient Summer se releva et se dirigea vers le brun sans perdre une minute, le détachant alors de ses liens, lui disant en même temps que le brun était vraiment doué pour s’attirer des ennuis. Ce dernier lui répondit alors que la malchance était sa meilleure amie. Chose à laquelle le blond ne put s’empêcher de répondre que la malchance n’avait pas de chance. À peine fut-il libéré de ses liens que le brun fit le tour de la pièce, sous le regard interrogatif de Summer qui ne comprenait pas ce qu’il était en train de faire. Spring ne tarda pas à revenir vers le soldat et le força à s’asseoir avant de commencer à déboutonner sa chemise pour ensuite retirer son pull. Le blond du avouer qu’il s’était senti gêné à ce moment, et avait tourné la tête sur le côté, jusqu’à ce que Spring est fini de bander les blessures à l’aide de son pull.

Il tourna de nouveau son regard vers le brun lorsqu’il entendit ce dernier le remercier. Il se leva alors en prenant le manteau de celui qu’il était venu chercher et mit le manteau sur la tête du printemps en lui disant d’enfiler ça sinon, il l’arrêtait pour exhibitionnisme. Bien-sûr, il n’était pas sérieux en disant ça, mais c’était sa manière de dire qu’il n’avait pas besoin de remerciement. La réponse du brun fit sourire en coin le blond.

« Tu es celui qui m’a déshabillé donc je devrais t’arrêter deux fois. »

Le blond lui fit alors remarquer que maintenant, il n’avait plus d’excuses pour ne pas faire visiter la ville à Spring. Le brun lui répondit qu’ils ne devraient pas aller loin, à cause des blessures d blond, qu’il ne fallait pas que ça s’aggrave et que le brun puisse faire ce qu’il voulait du brun. Un léger rire amusé franchi les lèvres du blond. C’est vrai, qu’il ne pensait même plus au fait que ses blessures pouvaient toujours se rouvrir. Il avait encore mal, mais il ne voulait pas que Spring garde une mauvaise image de la ville. Comme Spring semblait s’inquiétait pour ses blessures, il s’attendait à ce qu’il veuille l’emmener voir un médecin, mais non. Le brun demandait à se rendre dans l’appartement du blond.

Il regarda alors Spring comme s’il n’avait pas compris ce qu’il venait de lui demander. Il était vrai que le blond s’était déjà imposé chez le brun lors de leur première rencontre, mais il ne s’attendait pas à ce que le brun veuille également se rendre chez lui. D’ailleurs, il n’avait pas eu le temps de répondre que le printemps ajoutait qu’il était un touriste qui visitait Libra et qu’il fallait que l’été se comporte en bon guide pour que son opinion sur la ville change.

« Tch. Tu lâcheras pas l’affaire hein ? »

Il commençait à connaitre le fleuriste et savait que ce dernier n’allait pas le laisser dire non. Il se mit alors à marcher pour sortir de cette pièce, une main toujours posée au niveau de sa blessure au ventre. Puisqu’il n’avait pas le choix, autant l’emmener où il voulait. Il marchait alors dans les rues de la ville pour se rendre dans son appartement. En route, il croisa l’un de ses collègues. Il le prévint alors de la prise qu’il avait faite et lui donna l’adresse pour que du monde soit envoyé pour les récupérer.

Une fois arrivé devant le bâtiment, il monta à son appartement et ouvrit la porte, laissant le brun rentrer en premier. Il entra après lui et ferma la porte avant de se diriger vers sa chambre cherchant un haut qu’il pouvait prêter au brun. Lorsqu’il en trouva un, il revint dans la pièce et le tendit au brun.

« Tiens, met ça, t'auras moins chaud qu'avec ton manteau. Je te rachèterais un pull plus tard. »


Merci à Springounet pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 40
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 13/01/2015
AVATAR ▲ : Izaya Orihara | Durarara !!
DIT ▲ : Le sans-gêne
ANECDOTE ▲ : Une certaine malchance et une tendance à se déshabiller pour le fun
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Mer 7 Oct - 14:02

Les soins venaient d'être faits, mais Spring s'en voulait qu'ils soient si mauvais... En même temps, il ne pouvait pas faire mieux vu ce qu'il avait sous la main. Pour penser à autre chose, le brun tenta une petite plaisanterie, qui le rendit con sur le coup, mais à force, il avait l'habitude. Dès qu'il fut à nouveau debout, il remercia, timidement, Summer de l'avoir sauvé et fut un peu surpris de ne rien entendre de la part du blond... Il pensait qu'il allait se moquer de lui vu qu'ils passaient la majorité de leur temps à se chercher et à trouver une bonne occasion pour ridiculiser l'autre. Finalement, il ne connaissait pas assez le gardien et devait tout faire pour en savoir plus sur lui afin de ne pas tirer de conclusions hâtives comme maintenant.

Voilà que, sans qu'il ne s'y attende, sa veste fut mise sur sa tête suivie de peu par un conseil : il devait l'enfiler sinon il serait arrêté pour exhibitionnisme. Cette phrase eut le don de faire sourire le printemps, qui dut se retenir de rire. Commençant à la mettre, il finit par lui répondre que venant d'une personne qui se laisse déshabiller par une personne telle que lui, ce n'était pas logique. Il devrait être arrêté bien avant ! Cependant, il n'arrivait pas à prendre le dessus, surtout quand Summer lui dit qu'il devrait être arrêté justement pour cette raison. A cet instant précis, une envie bien étrange prit possession du jeune fleuriste, le poussant à se retenir pour ne pas dire que c'était un plaisir de le faire.

Le sujet finit par être changé... Les plaisanteries étaient terminées et laissèrent leur place à ce qu'ils pourraient faire maintenant. L'été proposa à son partenaire du moment de lui faire visiter la capitale afin qu'il ne garde pas une mauvaise image de celle-ci, mais le brun ne voulait pas que le blondin souffre à cause de ses blessures trop récentes, qui pouvaient faire peur aux habitants, par la même occasion. La réaction du soldat était étrange selon le fleuriste... Pourquoi riait-il ? C'était pour se moquer de lui ? En y réfléchissant, ce n'était pas le cas ; autrement, il aurait fait une remarque du genre « T'es un marrant, toi ! » Comme ils ne se connaissaient pas bien, Spring ne pourrait pas le deviner donc il laissa tomber. En plus, il avait, en quelque sorte, le choix du premier lieu à visiter donc il en profita pour se jeter directement sur l'appartement de Summer. Son excuse était un peu bête, car c'était plus pratique de voir un médecin pour faire disparaître les blessures, se changer ferait revenir les taches de sang, mais c'était Spring et quand une idée l'excite comme là, il ne réfléchissait pas tellement. Et comme pour prouver qu'il était, parfois, très têtu, il ajouta qu'il n'était qu'un touriste à Libra et que l'été devait être un bon guide s'il voulait qu'il oublie ce mauvais épisode sur sa capture pour attirer le second homme. Son coup marcha très bien puisque Summer demanda s'il ne comptait pas lâcher l'affaire, Spring avait hoché sa tête pour lui faire comprendre que son avis ne changerait pas et ils marchèrent ensemble en direction de l'appartement du blond.

Pendant le trajet, le fan de fleurs pensait à la potentielle apparence l'appartement de son sauveur et tentait de l'imaginer de plusieurs façons tout en se demandant s'il était proche de la réalité ou pas. En bref, il était ailleurs et suivait le fumeur en silence. Quelques minutes plus tard, le duo fut à l'intérieur du fameux endroit et le printemps ne pouvait pas s'empêcher de regarder de partout, ses yeux étant illuminés par la curiosité et la joie. Il ne vit même pas que le propriétaire était parti dans sa chambre pour lui donner de quoi s'habiller, il s'en rendit compte qu'au dernier moment. L'été lui tendit l'un de ses pulls et il le prit en souriant légèrement. Ensuite, il retira sa veste, la posa sur un meuble, en espérant qu'elle ne gêne pas, et mit le pull. Il portait quelque chose que portait Summer et il avait envie de faire une autre remarque... Finalement, il se retint une nouvelle fois. Néanmoins, le jeune homme se dit qu'il ne pouvait pas partir d'ici tant qu'il n'avait pas vu la chambre du gardien ! Ce fut en souriant et sautillant comme un gamin qu'il chercha cette salle et la trouva au bout de quelques instants.

« Ah le voilà ! Le lit de Summer-chan ♥ »

Et sans attendre plus longtemps, il se jeta dessus pour le câliner et rouler dessus comme un rouleau à pâtisserie. Réaction exagérée ? Évidemment ! Mais il voulait que ce cher Summer-chan vienne pour l'engueuler comme le ferait une maman ! Puis, il devait l'attirer pour qu'il puisse faire un nouveau jeu qu'il avait en tête depuis peu, ce serait tellement parfait si tout marchait comme il le souhaitait... Or, peut-être que sa malchance naturelle ferait en sorte que ce soit différent ?


Merci à Silas pour cet avatar qui gère trop *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 34
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 17/01/2015
AVATAR ▲ : Shizuo Heiwajima | Durarara !!
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Mar 13 Oct - 17:25

Une fois les soins apportés par Spring, le blond avait décidé de l’emmener visiter la ville afin qu’il ne garde pas une mauvaise image de cette dernière et qu’il ne veuille plus y venir. Mais avant ça, il redonna sa veste au brun qui venait de le remercier en lui disant qu’il devait s’habiller si il ne voulait pas se faire arrêter pour exhibitionnisme. La première destination que choisit le brun pour visiter fut : L’appartement de Summer. Et il ne laissait pas le choix au soldat puisqu’il lui dit qu’il ne devait pas s’éloigner trop avec les blessures qu’il avait reçues et qu’en tant que guide, il devait faire en sorte que le brun garde une bonne image de la ville, sous-entendu qu’il devait l’emmener où il voulait. Bien-sûr le blond se doutait que l’arrivant de Canaan n’allait pas lâcher l’affaire aussi facilement et il dut donc se résoudre à l’amener chez lui.

Le trajet se fit rapidement et plutôt en silence. Une fois sur place, l’été ouvrit la porte et laissa entrer le printemps avant de le suivre à l’intérieur. Il le laissa alors explorer la pièce dans laquelle il se trouvait et se dirigea dans sa chambre pour aller chercher un haut à donner au brun. Après tout, i avait déchiré son pull pour lui faire des bandages, c’était le moins qu’il pouvait faire. Il lui tendit donc en lui disant qu’il lui en rachèterait un. Il le laissa donc retirer son manteau, se disant que c’était une habitude pour ex de finir à moitié nu à chaque fois qu’ils se voyaient, même si la dernière fois, qui était aussi la première, uniquement Spring s’était retrouvé à moitié nu puisqu’il avait voulu faire une blague de très mauvais goût à Summer.

Une fois que le brun eut enfilé la veste, le blond le vit vadrouiller dans d’autres pièces que celle dans laquelle ils se trouvaient. Il fronça alors un peu les sourcils, se disant que pour vadrouiller ainsi, le brun devait avoir une idée derrière la tête et ça ne le rassurait pas du tout après tout, le brun avait souvent des idées bizarres. En tout cas, il avait toujours fait preuve d’une grande imagination et d’idée bizarre, depuis qu’ils se connaissaient. Même si ce temps était relativement court. Il fut d’ailleurs ramené à la réalité lorsqu’il entendit le jeune homme s’exclamait joyeusement qu’il trouvait enfin son lit. Alors c’était sa chambre qu’il cherchait ?! Le blond se dirigea alors directement vers sa chambre, entrant dans celle-ci et s’approchant du lit en fronçant les sourcils lorsqu’il vit le jeune homme qui s’amusait à rouler dessus.

« Descend de mon lit ! C’est bon t’as assez joué ! »

Il s’approcha alors d’un des côtés du lit avec pour but d’attraper le brun lorsqu’il se roulerait de ce côté du lit de nouveau. Il ne savait juste pas que le brun avait quelque chose en tête et qu’une fois de plus il allait tomber dans son piège. Pour lui, ce que le brun avait en tête, c’était uniquement de trouver la chambre du blond pour y mettre le bazar et don, il l’avait interrompu avant que ça n’arrive.


Merci à Springounet pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 40
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 13/01/2015
AVATAR ▲ : Izaya Orihara | Durarara !!
DIT ▲ : Le sans-gêne
ANECDOTE ▲ : Une certaine malchance et une tendance à se déshabiller pour le fun
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Jeu 17 Déc - 16:51

Ça y est, une demande personnelle de Spring venait d'être acceptée par Summer : il allait enfin voir son petit chez lui. Après tout, le blond avait vu son magasin donc il était plus que logique que ce soit à son tour maintenant... Oui, il pouvait être comparé à un gamin faisant du chantage à sa mère pour avoir le jouet à la mode. Le trajet pour arriver à destination se fit dans un silence quasi religieux, une chose que le fleuriste n'appréciait pas en temps normal, mais comme il était occupé par autre chose, ce n'est pas un problème. En vérité, il imaginait comment serait l'appartement de son cher ami et se demandait s'il était proche de la réalité ou non. Cependant, il n'eut pas le temps de trouver de réponse à cette dernière question, ils venaient d'arriver.

Summer ouvrit la porte d'entrée de son appartement et laissa Spring entrer en premier. La réaction fut immédiate : les yeux rubis du jeune homme se mirent à briller d'excitation et de curiosité, il fallait qu'il en découvre plus en vitesse ! L'excitation prit le dessus sur la curiosité et le fan de fleur resta scotché à l'entrée, sans se rendre compte que le gardien de Libra était parti dans sa chambre pour lui apporter de quoi s'habiller. Il revint peu de temps après et lui tendit un pull, ce qui permit au brun de revenir dans la réalité. Pendant un court instant, il avait fixé le vêtement en se demandant à quoi il pouvait bien servir, mais il finit par le comprendre assez rapidement, surtout lorsque l'été lui avait dit qu'il aurait moins chaud que sous sa veste... Justement, il était frileux donc il lui fallait de quoi le tenir au chaud, mais il n'allait pas parler de ses points faibles à cet homme.

Une fois que le pull fut mis, Spring posa sa veste sur un meuble et partit en exploration. En sautillant et souriant comme un gamin, il cherchait une pièce très importante pour lui qui pourrait certainement combler sa curiosité, en passant. Quelle est cette fameuse salle ? Il s'agit tout simplement de la chambre du blondin. Oui, il fallait absolument qu'il sache comment elle est et peut-être qu'elle pourrait l'aider à en apprendre plus sur cet habitant de Libra... Il ne fallait pas oublier qu'ils ne se connaissaient pas tant que ça et que le brun devait en savoir plus sur sa première rencontre de ce monde.

Quelques minutes plus tard, le printemps trouva cette pièce fortement importante et s'enjoue, encore une fois, comme un enfant. Pour continuer sur les réactions immatures et exagérées, il se jeta sur le lit de Summer pour le câliner et finit par rouler sur celui-ci. Tout ceci faisait partie d'un plan bizarre qui venait de naître dans sa tête : il allait attirer le propriétaire dans cette salle pour se faire engueuler, mais aussi pour jouer avec lui. Comme prévu, le blond arriva assez vite et ne perdit pas de temps pour lui ordonner de descendre de son lit. Le joueur avait cessé juste le temps de regarder le gardien et de lui faire un sourire moqueur avant de l'ignorer pour reprendre son jeu. Esquivant toutes les tentatives de l'été pour l'arrêter, le printemps finit par se diriger vers l'oreiller, le saisit et le balança en plein sur la face du second homme.

« Ah, ah ! Je t'ai touché ! Maintenant, je propose que tu participes à mon jeu, ce n'est pas si drôle que ça de jouer seul ! »

Il avait complètement oublié que le blond avait été blessé pour le sauver, mais d'un autre côté, il ne fallait pas rester focaliser sur ça et se détendre à la façon Spring, ce n'était peut-être pas une mauvaise chose. Néanmoins, le soldat ne semblait pas être quelqu'un d'aussi joueur que lui, il lui fallait une idée pour qu'il finisse par se lancer contre son gré... Quoi de mieux qu'une petite provocation ? Se dirigeant vers un coin de la chambre, il pointa Summer du doigt et prit un ton faussement hautain.

« En fait, tu ne joueras pas parce que les gardiens sont trop sérieux pour ce genre de choses... Peuh ! Je pourrais dire à ma clientèle qu'en vérité, ils ne savent que boire et penser à eux... Les citoyens sont que des gêneurs peut-être ? »

Le fleuriste attendit la réaction de Summer, mais peut-être qu'il était allé trop loin dans ses propos ? Après tout, c'était son sauveur et dire ça juste pour qu'il entre dans son jeu... C'était peut-être un peu fort ?

Hors RP:
 


Merci à Silas pour cet avatar qui gère trop *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 34
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 17/01/2015
AVATAR ▲ : Shizuo Heiwajima | Durarara !!
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Lun 11 Jan - 13:15

Le brun avait utilisé une très bonne excuse pour que le blond accepte de l’emmener chez lui. Il devait l’emmener où il voulait pour qu’il garde un bon souvenir de la capitale malgré ce qu’il venait de se passer. Ceci plus le fait que le blond était blessé et que donc il ne fallait pas que les gens le voient se promener avec une telle blessure, ce qui risquerait de leur faire peur. À contre cœur, le blond avait donc accepté d’emmener le fleuriste chez lui. Ils ne se connaissaient pas depuis longtemps, mais le blond sentait qu’il allait le regretter qu’il accepte ou non.

Le chemin jusqu’à l’appartement du blond fut relativement rapide et calme puisqu’il n’eut pas à supporter le brun qui semblait perdu dans un autre monde, ou dans ses pensées, de toute façon, le blond doutait que dans l’esprit du brun le monde soit identique au monde réel. Une fois arrivé chez le blond, il laissa d’abord entrer le printemps avant d’entrer à son tour, refermant la porte derrière lui. Il se dirigea ensuite tout de suite vers sa chambre où il prit un pull qu’il donna au brun dès qu’il fut retourné avec ce dernier. Lorsqu’il lui donna, il lui dit qu’il serait mieux qu’en portant son manteau et lui promit de lui racheter un pull. Le blond laissa alors le brun se changer avant que ce dernier ne décide de partir explorer un peu l’appartement. Un soupire franchi les lèvres du blond, il était vraiment pire qu’un gosse !

Il ne fallut pas longtemps pour que Summer retourne dans sa chambre où bien évidemment se trouvait le brun. Brun qui était en train de se rouler sur son lit. Le blond fronça alors les sourcils en le regardant faire avant de lui demander de descendre de son lit. La seule réponse qu’il reçue fut un sourire moqueur de la part du brun. Il se moquait de lui, ça ne faisait aucun doute, mais le blond fonça tête baissé dans le piège tendu par le brun puisqu’il s’approcha du lit pour le faire descendre. Il fallut moins d’une minute supplémentaire pour Spring attrape l’oreiller du blond et lui envoie dessus. Bien-sûr Summer ne vit rien venir et se prit l’oreiller en pleine figure. Le fait que le blond se le prenne en pleine figure amusa beaucoup le gamin qui était toujours sur son lit, puisqu’il se félicita d’avoir réussi à toucher le blond avant de lui dire que maintenant, il n’avait plus d’autre choix que de jouer à son jeu parce que jouer tout seul n’était pas amusant. Le problème était que le blond ne comptait pas rentrer dans le petit jeu du brun. Ce n’était pas vraiment son genre de faire ça.

« Pourtant, tu vas continuer de jouer tout seul parce que je ne jouerais pas. Et descend de mon lit ! »

Le blond croisa de nouveau les bras tout en fixant celui qui était toujours sur son lit. Apparemment, il avait compris puisqu’il venait de se lever du lit pour aller se mettre dans un coin de la pièce. Ceci avant de se mettre à pointer du doigt le gardien. Ce dernier s’attendait à ce que le plus petit des deux lui fasse la morale comme quoi il était méchant et ne savait pas s’amuser ou quelque chose du genre. Il n’en était pas vraiment loin, sauf que le brun se montrait un peu plus "méchant" dans ses paroles. En effet, il lui dit que si il ne voulait pas jouer, c’était parce que les gardiens étaient trop sérieux. Sur ce point, il n’avait peut-être pas tort, après tout, il fallait un certain sérieux pour assurer la défense de la population, mais la suite de ses paroles plurent beaucoup moins au blond. Il poursuivit en lui disant qu’il dirait à sa clientèle que les gardiens ne savaient que penser à eux et boire. Le blond fronça les sourcils. Ça y est, le brun l’avait énervé. Pas énervé au point qu’il perde le contrôle de lui-même et se mette à tenter de le frapper, mais au point où il n’avait pas envie de faire plus d’effort pour le brun.

« La prochaine fois que tu te feras kidnapper ou que tu auras des ennuis, tu te débrouilleras. Maintenant vas t’en. Va visiter la ville seul ou rentre chez toi, mais pars d’ici. »

Le blond avait parlé plutôt froidement. D’habitude, il ne laissait pas transparaître beaucoup d’émotion, mais pas au même point qu’à ce moment-là. Il fixait le brun d’une manière tout aussi peu aimable. Alors qu’il restait ainsi à attendre que le brun quitte le coin de la pièce et l’appartement en général, il ressentit une nouvelle douleur là où il s’était fait poignarder quelques dizaines de minutes plus tôt. Il serra donc les dents en tentant de cacher sa douleur, mais finit par poser sa main dessus.


Merci à Springounet pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 40
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 13/01/2015
AVATAR ▲ : Izaya Orihara | Durarara !!
DIT ▲ : Le sans-gêne
ANECDOTE ▲ : Une certaine malchance et une tendance à se déshabiller pour le fun
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Ven 15 Jan - 18:36

Les deux venaient enfin d'arriver dans l'appartement de Summer. La curiosité de Spring le poussa à regarder de partout, comme si aucun détail ne devait pas lui échapper. C'était essentiel pour lui d'en apprendre plus sur la seule personne qu'il connaissait depuis ses derniers souvenirs et maintenant, c'était son sauveur ! D'un autre côté, il ne pouvait pas s'empêcher de le voir comme un ami et ce n'était pas grave si ce n'était pas réciproque. Spring était quelqu'un de très gamin et agaçant quand il le veut, c'est plus que logique de dire que beaucoup de personnes ont du mal avec lui. Mais il s'en fiche, il ne va pas changer pour faire plaisir aux autres, il faut que le plaisir ne soit rien que pour lui.

Tandis qu'il était plus occupé à regarder la première salle de l'appartement du blond, le brun n'avait pas remarqué que celui-ci n'était plus à ses côtés. Il n'eut même pas le temps de se demander où il était parti qu'il se trouva devant lui et lui donna un pull. Retirant sa veste pour la poser sur un meuble, le jeune homme mit le cadeau de Summer et ne perdit pas de temps pour explorer l'appartement du gardien. Dans sa tête, il avait un objectif : trouver la chambre de ce dernier. Normalement, c'était l'endroit parfait pour en apprendre plus sur une personne ! Les goûts devaient être plus mis en avant et peut-être qu'il y aurait des photos privées qu'il pourrait s'amuser à regarder ! Ou du moins, quelque chose qui pourrait ressembler à ça !

Néanmoins, lorsque le fleuriste trouva la chambre de l'autre sauvé, il ne put pas résister à cette forte envie de se jeter sur le lit du véritable propriétaire et de jouer dessus comme un vrai gamin. Evidemment, la réaction du second homme ne tarda pas à arriver et comme prévu, il n'était pas content. Spring lui répondit par un simple sourire moqueur et finit par balancer l'oreiller en plein dans la face de l'été dès qu'il fut assez proche. Etant ravi de l'avoir touché, le fan de fleurs se félicita et espéra qu'il vienne avec lui, au moins pour un temps court... Il ne fallait pas oublier qu'il était blessé à cause de sa faiblesse face au téléporteur. Mais la déception le rattrapa rapidement et lui fit faire certainement une énorme bêtise. En effet, le printemps se mit dans un coin de la pièce pour prendre ses distances du blondin, il ne fallait pas oublier qu'il est très dangereux, et le provoqua. A vrai dire, dans sa déception et sa folie de ne pas avoir obtenu ce qu'il voulait, il était allé trop fort puisqu'il raconta quelque chose qu'il ne ferait jamais de sa vie. Pourquoi dire à sa petite clientèle que les gardiens étaient que des bons à rien alors qu'ils passent la majorité de leur temps à se sacrifier pour des bons à rien comme lui ?

Bien sûr, le sauvé ne comprit ça qu'une fois que Summer l'engueula, lui disant que la prochaine fois, il ferait rien et le laisserait dans ses embrouilles. Ses yeux furent écarquillés face à cette froideur et la peur s'empara doucement de lui... Toutefois, il ne pouvait pas partir. Le fumeur avait mis une main au niveau d'une de ses blessures et sa grimace n'était pas passée inaperçue. Prenant son courage à deux mains, le printemps prit un air plus sérieux et se mit bien en face du blessé.

« Navré, mais je ne peux pas partir en te laissant comme ça. » Il ferma ses yeux fortement, étant prêt à se prendre un poing dans la figure à n'importe quel instant. « Tu crois pas que j'ai remarqué que ça va pas du tout ? Laisse-moi t'aider, si ça peut me permettre de me faire pardonner de la connerie que j'ai dite ! »

Il était sincère en disant ça... Même, le pardon, il s'en fichait, il ne pouvait pas laisser le blond comme ça ! Doucement, il rouvrit ses yeux et montra qu'il était prêt à ne pas l'écouter... Il partirait que lorsqu'il irait mieux, un point c'est tout ! Maintenant, ce fut à son cerveau de jouer, il devait trouver un moyen de le soigner... Summer est un gardien et dans cette profession, très risquée, les médecins ne pouvaient pas être à portée de main donc il devait avoir une espèce de trousse de secours ! Avec ses connaissances sur les plantes, le fleuriste pourrait lui faire un médicament pour qu'il oublie la douleur et un autre qui permettrait aux blessures de se refermer correctement. De plus, il faudrait changer les bandages très souvent alors il aurait forcément besoin d'un docteur improvisé et Spring ne voyait que lui !

« Tu as sûrement une trousse de secours, non ? Dis-moi où elle est, je vais la chercher ! Et je pense que tu devrais t'allonger sur ton lit. »

Le brun ne savait pas s'il allait être écouté ou non, mais qui ne tente rien n'a rien.


Merci à Silas pour cet avatar qui gère trop *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 34
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 17/01/2015
AVATAR ▲ : Shizuo Heiwajima | Durarara !!
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Lun 18 Jan - 19:08

Lorsqu’il avait amené le brun chez lui, le blond s’était attendu à son comportement plus qu’enfantin. Ils ne se connaissaient pas depuis longtemps et pourtant, Summer avait déjà compris que Spring était un véritable enfant. Alors quand ce dernier s’était mis à explorer la maison, enfin l’appartement de Summer, après que le blond lui ait donné un haut à mettre plutôt que son manteau, il n’avait pas été surpris. Par contre lorsqu’il retrouva Spring dans sa chambre et surtout en train de jouer sur son lit, il ne l’accepta pas. Tant que son jeu ça restait de l’exploration, ça ne dérangeait pas le soldat, mais là, il était carrément en train de se rouler sur son lit, ça dépassait ce que pouvait tolérer le blond qui lui demanda alors de descendre du lit.

Malheureusement pour lui, descendre du lit ne semblait pas être une possibilité envisageable pour Spring. Summer se rapprocha donc du lit avec pour but de le tirer hors de ce dernier, mais il fut accueilli par un projectile en pleine figure. Son oreiller. Spring venait de lui envoyer en pleine figure son oreiller. Le blond n’apprécia pas vraiment, mais à sa bonne surprise, Spring descendit du lit et alla se placer dans un coin de la pièce. Enfin pour le moment la surprise était bonne, mais ça n’allait pas continuer longtemps. En effet, le brun se mit à pointer le blond du doigt et il lui dit que si il ne voulait pas jouer, c’était parce qu’il était trop sérieux, comme tous les soldats. Jusque-là, il n’y avait rien qui dérangeait le blond, mais la suite, il n’apprécia pas vraiment. Il ne pensa même pas que ces mots avaient pu dépasser la pensée d brun uniquement, car il était vexé et frustré de ne pas pouvoir jouer.

Il venait d’énerver Summer, heureusement pour lui, pas encore au point qu’il perde le contrôle. Le blond répondit alors à celui qu’il avait sauvé que la prochaine fois, il le laisserait se débrouiller tout seul et il lui demanda de partir. Il ne voulait pas que le fleuriste reste chez lui plus longtemps. Mais, ce fut à ce moment que son corps décida de l‘embêter en le faisant souffrir. Ou plutôt la blessure due au coup de poignard qu’il avait reçu plus tôt recommençait à lui faire mal. Il tenta d’abord de dissimuler sa douleur jusqu’à ce que le brun soit partit, mais rapidement, elle devint si forte qu’il fut incapable de la cacher. Il serra donc les dents et posa ses mains au niveau de la blessure, une grimace de douleur sur le visage. Ceci suffit pour qu’il aperçoive le brun se mettre devant lui et qu’il lui dise qu’il ne comptait pas partir en le laissant dans cet état. Il vit même qu’après avoir dit ça, le brun avait fermé les yeux relativement forts, comme si il s’attendit à être frappé. Mais le blond n’avait pas la force de le frapper. Il poursuivit en lui disant qu’il avait bien vu que ça n’allait pas et qu’il comptait l’aider pour se racheter des conneries qu’il avait dit.

Le blond ne répondit pas, mais la douleur était telle, qu’il ne tenait même plus sur ses jambes, il tomba donc à genoux. Il avait beau dire qu’il voulait l’aider, le blond ne voyait pas vraiment ce qu’il pouvait faire pour ça. De toute façon, il n’arrivait presque plus à penser. C’était comme si la douleur se répandait dans chacune de ses cellules. Penser qu’un simple bandage suffirait alors qu’il s’était fait poignarder, il avait été naïf sur ce coup-là. Cependant, la question du brun sur où se trouvait sa trousse de secours fit revenir un peu le blond à lui, réveillant quelques-unes de ses capacités de réflexion. Il n’avait pas la force de le jeter dehors, il n’avait donc pas le choix, il n’avait pas envie que le brun retourne tout l’appartement à la recherche de cette trousse de secours.

« Dans la salle de bain… C’est là porte là-bas »

Il donna un petit coup de tête en direction d’une porte de l’autre côté de la chambre. Il posa ensuite une main sur l’épaule de Spring et s’appuya dessus pour se relever avant de se diriger vers le lit en titubant. Il avait l’impression que ses jambes allaient le lâcher à chacun de ses pas. Mais par chance, il arriva jusqu’à son lit et s’assit dessus, non sans que sa grimace s’agrandisse un peu à cause de la douleur. Il réussit tout de même à retirer sa chemise pendant que Spring était dans la salle de bain, voyant ainsi que sa blessure s’était rouverte puisque le bandage commençait à être imbibé de son sang. La main du blond se posa dessus alors qu’il se remit à serrer les dents. Et merde.


Merci à Springounet pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 40
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 13/01/2015
AVATAR ▲ : Izaya Orihara | Durarara !!
DIT ▲ : Le sans-gêne
ANECDOTE ▲ : Une certaine malchance et une tendance à se déshabiller pour le fun
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Jeu 28 Jan - 14:48

Spring venait de faire la plus grosse boulette de sa vie, il n'y avait pas de doutes là-dessus. Au départ, tout se passait bien, il ne faisait que jouer sans rien abîmer et dans la limite du raisonnable... Cependant, Summer ne voulait pas se joindre à lui et ça frustra énormément l'autre homme. Des mots finirent par aller plus vite que sa réflexion et s'en prit à Summer, mais aussi à ceux qui prenaient beaucoup de risques afin de protéger des idiots comme lui. La froideur du gardien lui fit comprendre qu'il était allé trop loin et qu'il n'avait pas à dire ça... Le brun se sentit bête et s'en voulut... Si seulement il pouvait avoir un moyen de se faire pardonner, il était certain qu'il saisirait cette occasion parce qu'au fond de lui, Spring apprécie énormément Summer. Après tout, c'était la première personne qu'il rencontrait ici, il était gentil et amusant à sa manière... Il ne pouvait pas perdre son seul ami !

Le fleuriste aurait bien écouté le blond et serait parti de son appartement pour ne pas le gêner plus que ça, mais une simple grimace le convinquit de ne pas partir tout de suite. Les blessures de l'homme semblaient se réveiller et le firent souffrir. Spring, n'aimant pas le voir ainsi, décida de s'approcher de lui, ferma fortement ses yeux et lui fit part de sa détermination au risque de se prendre un coup sur le visage. Aucune réponse ne vint, ce qui eut le don d'inquiéter le brun... Mais la suite se révéla pire puisque l'été ne tenait plus debout. Rapidement, le printemps trouva une solution pour sauver son ami : il allait se servir de ses connaissances sur les plantes pour lui faire un cicatrisant et un médicament pour lui faire oublier la douleur quelque temps. Oui, il allait devenir le médecin improvisé de Summer ! Cette idée lui aurait plu et aurait été marrante, mais le temps n'était pas pour ça ! Le sauvé lui montra où se situait sa salle de bains et avant d'y aller, le fan de fleurs l'aida à se mettre sur son lit.

Sans attendre plus longtemps, Spring fonça en vitesse vers la porte que Summer lui avait montrée. A l'intérieur de la salle de bains, il chercha de partout la trousse de secours et des choses qui pourraient lui être utiles. Evidemment, il fit un sacré bordel, mais il le rangerait plus tard, c'était la moindre des choses. Avant ça, il trouva un bon cicatrisant qu'il mit de côté et chercha quelques herbes qui pourraient lui servir de remède. Dès qu'il trouva celles qu'il voulut, il fit son propre médicament qui allait lui faire oublier la douleur. Ceci fut mis dans un verre d'eau, ce serait plus facile à avaler qu'une espèce de gélule. Une fois de retour à la chambre du blond avec son matériel improvisé, le jeune homme lui montra le verre.

« Ceci te permettra d'oublier la douleur quelque temps... Par contre... Je dois te prévenir d'une chose : tu risques d'être pas mal à l'Ouest, si tu vois ce que je veux dire... Mais c'est un risque à prendre. »

Il se sentit désolé à ce moment, il ne pouvait pas faire autrement... Posant le verre sur un petit meuble situé à côté du lit, il attendit patiemment qu'il boive le verre avant de passer à la suite.

Hors RP:
 


Merci à Silas pour cet avatar qui gère trop *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 34
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 17/01/2015
AVATAR ▲ : Shizuo Heiwajima | Durarara !!
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Jeu 4 Fév - 8:31

Le blond n’était pas d’un naturel patient, ce n’était un secret pour aucune des personnes qui le connaissait. Pourtant, il faisait d’énormes efforts avec le brun, sinon il aurait déjà cherché à le frapper plus d’une fois. Mais ce n’était arrivé qu’une seule fois. Pourtant, cette fois-ci, le brun avait définitivement franchi les limites, le blond ne pouvait même pas faire d’effort pour rester calme. Enfin si, il en fit tout de même puisqu’au lieu de chercher à lui mettre son poing dans la figure, il lui ordonna juste de quitter son appartement immédiatement. Si le brun ne partait pas, le blond savait qu’il allait le frapper et étrangement, il n’en avait pas spécialement envie malgré ce qu’il avait dit. Mais à peine eut-il ordonné au brun de partir que la blessure due au coup de poignard se remit à lui faire mal.

Il tenta de cacher sa douleur, mais rapidement, elle devint insupportable et il fut obligé de poser sa main au niveau de sa blessure tout en se mettant à grimacer à cause de la douleur. Bien-sûr le brun s’en rendit compte et prévint Summer qu’il ne partirait pas en le laissant dans cet état. Il vit le brun fermer fortement les yeux après lui avoir dit qu’il restait. Mais le blond n’avait pas la force de le frapper, il ne fit donc rien et indiqua à Spring où se trouvait la trousse de premier secours comme il lui avait demandé. Le soldat se leva ensuite avec l’aide du fleuriste, tout en gardant sa main sur sa blessure et se dirigea vers son lit, soutenu par le brun. Lorsqu’il fut seul, il se mit à déboutonner sa chemise et la retira. Il se rendit alors compte que le bandage improvisé par Spring était en train de s’imbiber de sang, signe que sa blessure s’était rouverte. Il appuya alors dessus en serrant les deux. Le temps que Spring passa dans la salle de bain pour lui préparer un médicament lui parut durer une éternité.

Lorsqu’il vit enfin le brun arriver, il fut un peu soulagé, mais son esprit était trop concentré sur la douleur pour vraiment être soulagé. Il regarda le verre que lui tendait Spring et l’écouta ensuite. Il attrapa le verre sans aucune hésitation. Il se moquait des effets secondaires que cela pouvait avoir, il voulait juste ne plus ressentir la douleur. Il eut l’impression que le médicament mettait des heures à faire effet, pourtant, il ne dut pas se passer plus d’une dizaine de minutes. Finalement, le médicament fit effet et les dents du brun se desserrèrent alors que la grimace de douleur sur son visage disparaissait petit à petit. Il garda cependant sa main appuyée sur la blessure étant assez conscient pour se souvenir qu’il devait tenter de diminuer le saignement. Mais comme l’avait prévenu Spring, il se sentait partir de plus en plus, en fait, il contrôlait moins ce qu’il faisait. Il tourna alors son regard vers le brun et lui sourit légèrement, sans se contrôler, bien-sûr.

« Merci Spring »

Le blond tourna ensuite son regard vers sa blessure et releva légèrement sa main afin de voir à quel point le saignement était important. Puis sans raison particulière, il se mit à rire avant que son bras libre aille s’appuyer derrière lui sur le matelas pour éviter qu’il ne se retrouve allongé. Le médicament l’avait définitivement bien mis complètement à l’Ouest.

« Putain, ton médicament est vraiment fort ! »


Merci à Springounet pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 40
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 13/01/2015
AVATAR ▲ : Izaya Orihara | Durarara !!
DIT ▲ : Le sans-gêne
ANECDOTE ▲ : Une certaine malchance et une tendance à se déshabiller pour le fun
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Ven 12 Fév - 0:56

Depuis que Spring avait aperçu la grimace de Summer, il avait décidé de ne pas lui obéir et de rester chez lui. Ne pouvant pas le laisser dans cette situation, il s'approcha de lui, ferma ses yeux pour se préparer à recevoir un coup, qui ne vint jamais finalement, et lui fit part de sa détermination à vouloir le soigner... Il fallait bien rattraper la connerie qu'il avait dite sans avoir réfléchi une seule seconde aux conséquences. Aucune réponse ne sortit de la bouche du blond, ce qui eut le don d'inquiéter le fleuriste, et ce fut pire lorsqu'il ne tenait plus debout ! Ce fut en vitesse qu'il demanda au gardien s'il n'avait pas une trousse de secours pour qu'il puisse l'aider, car grâce à ses connaissances sur certaines plantes et autres choses, il pourrait lui faire un médicament qui pourrait lui faire oublier la douleur quelque temps, mais le plus important était de faire un bon cicatrisant.

Dès que Summer fut placé sur son lit et qu'il allait se tenir tranquille pendant quelques minutes, le sauvé courut jusqu'à la salle de bains qui lui avait été montrée. Malgré le fait que la panique le possédait entièrement, le brun parvint à se concentrer et à faire tout ce qu'il voulait. Le remède pour oublier la douleur était sous forme de poudre qui fut mise dans un verre d'eau tandis que le cicatrisant était une pommade. En temps normal, le printemps aurait eu plein d'idées mal placées, mais malheureusement, l'occasion ne fut pas pour ce genre de choses. Une fois de retour dans la chambre de l'été, il posa le verre sur un petit meuble proche du lit et lui fit quelques explications... Eh oui, il fallait bien le prévenir que le médicament serait fort et le changerait un peu, il ne fallait pas non plus lui faire de mauvaises surprises tout le temps.

Mais quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il remarqua que l'habitant de Libra ne fit pas attention à tout ceci et but le contenu du verre rapidement. Son regard désolé se changea pour de l'étonnement et il ne lâcha pas Summer. Comment pouvait-il faire ça sans s'énerver contre lui ? Peut-être que lorsque c'était pour son bien, il était prêt à faire des efforts... Il y avait trop de choses à apprendre sur lui. Avant de passer à la suite, les deux hommes durent attendre quelques minutes pour que le médicament improvisé du fan de fleurs fasse son effet. Dès que ce fut bon, le jeune homme était prêt à expliquer la suite, mais il ne s'attendait pas à ce que le propriétaire des lieux commencent en lui souriant et le remerciant. Directement, Spring se mit à rougir et écarquilla ses yeux... C'était la première fois qu'il le voyait sourire ainsi, ce qui était normal puisqu'ils ne se connaissaient pas depuis longtemps. Mais l'autre chose étonnante était qu'il le trouvait mignon à ce moment précis. Tournant rapidement la tête de gauche à droite comme pour penser à autre chose, il prit la pommade et la montra à son sauveur.

Encore une fois, le printemps ne put pas s'exprimer... Summer se mit à rire pour rien et lui dit que son médicament était vachement fort. Il ne put pas s'empêcher de tirer une mine blasée et de soupirer, il l'avait prévenu et le remède lui avait fait déjà oublier ça ? Pourtant, c'était juste la sensation de douleur qui devait passer à la trappe pendant quelque temps. Ah ! Mais c'est vrai que le temps était compté, même s'il était certain qu'il s'endormirait avant la fin de l'effet, ce qui ferait que tout serait normal une fois qu'il serait réveillé. Bref, il ne fallait pas oublier la pommade qui se trouvait toujours entre les mains de Spring et devant les yeux de Summer, sa posture n'avait pas changé depuis tout ce temps.

« Je t'avais prévenu pour le médicament... Mais au moins, ça me permettra de passer à la suite. Tu vas t'allonger doucement sur le lit et je te mettrai cette pommade sur ta plaie pour qu'elle puisse se refermer dans de meilleures conditions. »

Une nouvelle fois, il aurait pu s'amuser de cette situation, mais l'envie n'était pas là... Puis, il ne pouvait pas se permettre de plaisanter alors qu'il n'y avait rien de marrant. Pour une fois qu'il était sérieux, il fallait en profiter ! Afin d'éviter que le gardien ne se fasse trop mal en s'allongeant, l'habitant de Canaan l'aida jusqu'à ce qu'il se sente à l'aise.

« Même si tu ne sentiras rien, tu peux te rassurer, j'irai doucement. » Dit-il tout en mettant un peu de cette fameuse pommade sur les doigts.

Délicatement, il posa son index sur la plaie et passa sur tout le long de celle-ci. Ensuite, ce fut deux doigts et il termina par tous les mettre et fit un petit massage improvisé. Une fois qu'il jugea que tout était bien fait, il fit signe à Summer de se relever doucement pour lui mettre un bandage sur la plaie.

« Voilà, ça devrait être bon ! » Etant tout fier de lui, il continua son rôle de mauvais médecin. « Mais maintenant, tu ne pourras plus trop bouger donc si tu as besoin de quelque chose, tu n'as qu'à me le dire et je te l'apporterai ! »


Merci à Silas pour cet avatar qui gère trop *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 34
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 17/01/2015
AVATAR ▲ : Shizuo Heiwajima | Durarara !!
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Jeu 25 Fév - 18:05

Il est clair que le blond ne voulait pas que e brun reste, il était en colère contre lui alors quand sa blessure avait commencé à lui faire mal, il avait fait de son mieux pour le cacher. Mais malheureusement, il n’y réussit pas et Spring se rendit compte que ça n’allait pas. Lorsqu’i annonça à Summer qu’il allait rester tant qu’il n’irait pas mieux, le blond ne protesta pas, il ne le frappa même pas. Il n’avait pas la force de le faire, ni vraiment l’envie. Il se contenta donc de répondre à la question de Sping sur l’endroit où il pourrait trouver une trousse de premier secours. Une fois qu’il lui eut dit qu’elle était dans la salle de bain et qu’il lui eut montré d’un signe de tête où était la salle de bain, il tenta de se relever pour aller sur son lit, mais il avait beaucoup de mal à marcher, heureusement Spring vint à son aide.

Une fois que Spring fut dans la salle de bain, le blond se débarrassa de sa chemise afin qu’elle ne gêne pas lorsqu’il faudrait s’occuper des soins. Le fleuriste revint quelques instants plus tard avec un verre d’eau. Il le posa sur un meuble proche du blond et le prévint qu’il risquait d’y avoir des effets secondaires à cause du médicament. Mais là, le blond n’en n’avait rien à faire, il prit donc le verre sans hésitation et le bu d’une traite. Il voulait juste guérir rapidement pour retourner travailler comme si de rien n’était. Il put d’ailleurs voir de la surprise dans le regard du brun alors qu’il venait de boire le verre sans hésitation. Est-ce que Spring pensait vraiment qu’il allait hésiter à boire ce verre ? Summer avait au moins assez confiance en Spring pour se douter qu’il ne tenterait pas de l’empoisonner. Les deux hommes ne dirent pourtant rien, restant silencieux quelques minutes avant que le blond commence à sentir les effets du médicament que lui avait donné Spring.

Se sentant complètement ailleurs, le blond ne se contrôlait plus et ne savait même pas vraiment ce qu’il faisait. Il se mit donc à sourire avant de regarder le brun et de le remercier. Le blond se mit ensuite à rire pour rien et lui dit que son médicament était vraiment fort. Jamais il ne se serait comporté ainsi normalement, mais là, il ne se contrôlait vraiment plus à cause de ce qu’il venait de boire. Au moins, il ne se rendrait pas compte quand le brun soignerait sa blessure, c’était le plus important. Lorsque le brun reprit la parole, le blond tourna la tête vers lui et écouta ce qu’il disait se contenant d’hocher la tête à ses paroles. Il ne comprenait pas tout ce qu’il lui disait, sûrement à cause du médicament, mais il avait compris que le brun lui passerait une pommade sur la blessure.

Lorsque le brun l’aida à se coucher le blond se laissa faire, apparemment, il fallait qu’il se couche et il n’avait pas fait attention à ça dans ce que lui avait dit Spring quelques secondes avant. Une fois allongé, il ferma les yeux l’espace de quelques secondes, mais il les rouvrit lorsqu’il entendit le brun reprendre la parole pour le prévenir qu’il ne sentirait rien. Il hocha légèrement la tête et referma les yeux. En effet, il sentit que le brun touchait sa blessure, mais il n’avait pas mal, son médicament fonctionnait bien. Il le remercierait encore après. Il rouvrit les yeux en entendant que c’était bon. Il se serait endormi si le brun ne l’avait forcé à rouvrir les yeux à ce moment-là.

Il se redressa alors avec l’aide du fleuriste et le laissa ensuite bander la blessure une nouvelle fois. Son regard se tourna une nouvelle fois vers le visage du brun lorsque ce dernier lui annonça que désormais Summer ne devait plus bouger et que donc si il voulait quelque chose, il devrait le demander à Spring. Le blond se rallongea alors en posant sa main sur sa blessure. Il alla doucement même si il ne sentait pas la douleur. Il était assez conscient pour savoir que si il allait trop vite, il aurait mal dès que le médicament arrêterait de faire effet. Une fois allongé, le jeune homme tourna la tête vers Spring

« Merci… Reste avec moi alors… »

Il aurait été lui-même, il se serait frappé pour avoir proposé ainsi au brun de rester avec lui. Surtout qu’en plus, il venait de lui faire signe de se mettre dans le lit avec lui. En fait, il ne se serait pas juste tapé, il se serait auto-tabassé. Mais là, la possible présence du brun dans le lit ne le dérangeait pas. En fait, même dans son état normal, ça ne l’aurait sûrement pas dérangé, mais c’était une question de "fierté". Il n’était du genre à inviter comme ça les gens à venir dans son lit, même si c’était juste pour veiller sur lui. Mais là, il n’était pas lui-même, alors il s’en moquait. Il finit cependant par fermer les yeux, il resta ainsi quelques secondes avant de reprendre la parole.

« Spring… Tu pars pas hein… ? »

Heureusement qu’il ne se rendait pas compte de ce qu’il disait puisqu’il ne se serait vraiment pas reconnu à demander ainsi à Spring de rester, comme un enfant qui aurait besoin de personne près de lui pour s’endormir, c’était vraiment ridicule !


Merci à Springounet pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 40
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 13/01/2015
AVATAR ▲ : Izaya Orihara | Durarara !!
DIT ▲ : Le sans-gêne
ANECDOTE ▲ : Une certaine malchance et une tendance à se déshabiller pour le fun
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Dim 6 Mar - 2:16

Spring passa à la seconde partie de son soin improvisé, à savoir : mettre le cicatrisant sur la plaie de Summer. Doucement, il l'aida à s'allonger sur son lit pour que ce soit plus confortable pour les deux. Ensuite, il mit un peu de pommade sur l'un de ses index et passa sur la blessure. Peut-être que le blond ne sentait rien grâce à son remède contre la douleur, mais ce n'était pas une raison valable pour être brutal. Il n'avait aucune connaissance en médecine, seulement sur les plantes et c'était ça qui sauvait Summer en ce moment, pas autre chose ! Si le printemps n'y connaissait rien, ils seraient chez un médecin et ça aurait été plus long et douloureux pour le plus grand des deux. Une fois que le brun jugea que la blessure de son patient s'était habituée à la présence de son index, il mit petit à petit tous ses doigts pour bien étaler la pommade. Enfin, il put bander la plaie pour qu'elle cicatrise tranquillement, car si jamais elle avait le malheur de s'ouvrir à nouveau, ce serait gravissime pour le soldat.

Aucun des deux hommes ne fut préoccupé par ça, Spring préféra dire à Summer que si jamais il avait besoin de quelque chose, il irait le chercher pour lui. Ainsi, il ne bougerait pas de son lit et il n'y aurait aucun risque... Oui, le brun est quelqu'un de très soucieux quand il le veut ! Il regarda le propriétaire des lieux s'allonger de nouveau sur son lit et il le remercia. Le fleuriste se doutait bien que le médicament le changerait quelque peu, mais pas à ce point... En plus, pourquoi le rendait-il aussi mignon et adorable ? Une petite minute... Selon Spring, le blond est toujours mignon et adorable, même quand il s'énerve ! En y repensant, c'est ce qui fait son charme, mais le voir ainsi est pas mal aussi. S'il était réellement malsain, il en aurait profité, mais cette idée ne lui traversa même pas l'esprit. Cependant, le jeune homme ne sut pas comment réagir lorsque l'été lui demanda qu'il reste à ses côtés. Peut-être devrait-il être attendri par cette demande ? Après tout, le gardien pouvait être comparé à un petit-frère qui demande à son grand-frère de rester auprès de lui pour qu'il le protège des monstres qu'il y aurait sous son lit. Ou peut-être qu'il devait s'inquiéter ? C'est vrai que le plus fort des deux est Summer, il n'y a pas de doutes là-dessus, alors c'était peut-être la bonne réaction à avoir ? Mais s'il réagit de cette façon, il peut inquiéter le sauvé à son tour donc ce n'était pas le mieux... Et puis, pourquoi réfléchir à ça ?

« Ne t'en fais pas, je ne comptais pas te laisser dans cet état ! »

Un sourire plus que sincère étira ses lèvres, s'il pouvait le rassurer de cette manière alors ce n'était que du bonus ! Dès qu'il reçut le signal lui accordant l'accès au lit, le fan de fleurs ne se gêna pas une seule seconde et fit le tour du lit pour se retrouver à côté de Summer. Pour l'instant, il resta assit sur le bord du lit et s'était tourné vers Summer pour ne pas le quitter du regard. Il ne voulait pas prendre toute la place, le blessé avait besoin de repos et c'était chez lui donc c'était un peu normal de se faire petit, surtout quand, il y a quelques minutes plus tôt, il lui avait ordonné de partir parce qu'il avait fait l'imbécile. Il ne lui en voulait pas pour ça, sa réaction était plus que logique et le seul fautif était lui-même ! D'ailleurs, il ne devait pas oublier de s'excuser le lendemain, lorsque l'habitant de Libra serait mieux !

Ce dernier finit par lui redemander qu'il ne parte pas... Spring se sentit désolé pour lui, c'était de sa faute s'il était dans cet état... Est-ce qu'il avait bien fait de lui avoir fait goûter ça ? Il n'y avait pas d'autres solutions pour lui... Enfin, il verrait le lendemain ! S'il se prend un poing dans la face, ça voudrait dire qu'il avait mal fait, mais si, au contraire, il n'y aurait aucune réaction de la part de Summer, il pourrait être soulagé ! Sans vraiment s'en rendre compte, le printemps saisit la main du second homme et lui dit d'un ton rassurant :

« Je resterai à tes côtés autant de temps que tu le voudras. »

Une étrange sensation parcourut le corps de Spring, mais il ne voulut pas s'interroger là-dessus... L'état de Summer était bien plus important ! De plus, il ne devait pas oublier des choses essentielles comme le repas et beaucoup d'heures de repos pour le blessé. Voilà que ce fut avec un grand sourire confiant qu'il annonça :

« Si jamais tu as faim, tu me préviens ! J'essayerai de te faire un bon plat ! Enfin, non ! Pas essayer, mais plutôt je te ferai un bon plat ! »

Mais avec sa malchance naturelle, ce n'était pas gagné. Puis, il aurait du mal à laisser Summer quelque temps alors qu'il venait de lui dire qu'il resterait avec lui. Ce n'était pas un mensonge, mais il y avait des choses essentielles à ne pas oublier. Dans tous les cas, il fera selon Summer.


Merci à Silas pour cet avatar qui gère trop *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


MESSAGES ▲ : 34
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 17/01/2015
AVATAR ▲ : Shizuo Heiwajima | Durarara !!
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Mar 22 Mar - 21:50

Maintenant que Summer était dans un état second, il ne se contrôlait vraiment plus, raison pour laquelle il sourit à Spring en le remerciant avant de se mettre à rire pour une raison qui lui était totalement inconnue. Mais en tout cas, ce médicament fonctionnait vraiment puisqu’il sentit les doigts du brun passer sur sa blessure, mais il ne sentit pas la douleur de ce contact. Lorsqu’il avait fallu que le fleuriste bande sa blessure, le blond s’était redressé et l’avait laissé faire sans contester le moins du monde. Une fois fait, les soins furent terminé pour le blond qui put se rallonger sur le lit alors que le brun lui dit que si il avait besoin de quoi que ce soit, il n’avait qu’à le demander à Spring. Summer le remercia une nouvelle fois, il était vraiment shooté pour remercier quelqu’un aussi souvent. Surtout si ce quelqu’un était Spring.

Finalement, alors qu’il était allongé sur son lit, Summer demanda à spring de ne pas le laisser, alors que quelques minutes plus tôt, il lui ordonnait de ne pas monter sur son lit. Le brun eut alors une réponse qui "rassura" le blond, si l’on pouvait utiliser ce terme, puisqu’il lui dit qu’il ne comptait pas le laisser dans cet état. Un léger sourire apparu sur les lèvres du blond lorsqu’il vit celui du brun, ceci avant qu’il autorise par un signe, le fleuriste à venir s’installer dans son lit. Il ferma les yeux en sentant son matelas s’affaisser légèrement lorsque Spring s’installa au bord de ce dernier. Finalement, le blond finit par redemander au brun de ne pas partir, il fallait qu’il soit sûr qu’il n’allait pas le laisser tout seul avec cette blessure et surtout dans l’état où il était. Si il se passait quoi que ce soit, il ne pourrait vraiment pas se défendre, enfin normalement personne ne viendrait le déranger ici, mais on ne savait jamais.

Lorsque le brun prit la main du blond, ce dernier rouvrit les yeux pour poser son regard sur Spring. Il sentit quelque chose de bizarre, il aimait bien que Spring lui tienne la main et qu’il lui parle ainsi. Mais il n’aurait pas su dire si c’était à cause des médicaments ou si c’était autre chose, mais c’était une sensation agréable, il aimait savoir le brun près de lui. Il finit par refermer les yeux tout en refermant ses doigts sur la main de Spring. Lorsque ce dernier lui parla d’aller lui préparer quelque chose s’il avait faim, le blond hocha la tête en silence tout en gardant les yeux fermés. Pour le moment, il n’avait pas faim, il voulait juste que Spring reste avec lui. Il serait sûrement gêné parce qu’il avait ressenti ceci, mais il ne le dirait pas bien-sûr, c’était le genre de chose qu’il garderait pour lui.

Après avoir gardé les yeux clos quelques minutes, il finit par sombrer dans les bras de Morphée, mais il ne lâcha pas la main du brun pour autant. Son sommeil fut plutôt calme, il n’avait pas mal et arrivait à bien dormir, mais il ne se sentait pas dans son état habituel, il sentait même dans son sommeil qu’il n’était pas dans son état normal. Lorsqu’il rouvrit les yeux, il sentit la douleur à sa blessure le prendre d’un coup. Apparemment, le médicament ne faisait plus effet. Une légère grimace apparut alors sur ses lèvres alors qu’il posait une main au niveau de sa blessure. Il tourna alors la tête pour voir Spring. Il se souvint alors de ce qu’il s’était passé alors qu’il n’était pas dans son état normal, si il n’avait pas eu mal à sa blessure, il aurait surement toussoté pour faire partir la gêne, mais là, il ne fit rien.


« Désolé de t’avoir demandé de rester, comme je l’ai fait. »

Il parlait du fait d’avoir vraiment insisté pour l’empêcher de partir. Il se doutait que le brun avait deviné qu’il n’était pas dans son état normal à cause des médicaments, mais ce n’était pas une raison pour ne pas s’excuser de s’être comporté de la sorte alors que Spring avait fait en sorte de le soigner. Le blond tenta alors de se redresser, mais finit par se résoudre à rester couché. Il ne voulait pas forcer et risquer de rouvrir sa blessure, ce serait problématique. Tant pis, il allait attendre quelques minutes et trouverait bien un moyen pour se lever. Soudain, il questionna sur l’heure qu’il était, il voyait bien que la luminosité avait commencé à baissé, si il se faisait tard, il fallait éviter que Spring reparte, surtout vu comme il réagissait aux téléporteurs, il les supportait au moins autant que le blond.

« Il commence à faire nuit non ? Tu peux rester dormir ici si tu veux. »


Merci à Springounet pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Féminin

MESSAGES ▲ : 40
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 13/01/2015
AVATAR ▲ : Izaya Orihara | Durarara !!
DIT ▲ : Le sans-gêne
ANECDOTE ▲ : Une certaine malchance et une tendance à se déshabiller pour le fun
MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]
Lun 28 Mar - 22:45

Après les soins, Summer demanda à Spring de ne pas le laisser tout seul. Au départ, il fut très surpris par cette demande puisque juste avant ça, il lui avait ordonné de partir de son appartement et maintenant, il semblait avoir peur de finir tout seul... C'était bizarre qu'un homme aussi fort que lui ait peur de se retrouver tout seul, mais le médicament qu'il avait pris en était la cause et le fan de fleurs culpabilisait pour cette raison. Spontanément, il lui dit qu'il ne comptait pas le laisser dans cet état et l'homme blessé s'était mis à sourire, comme s'il était satisfait par la réponse.

Peu de temps après, l'été lui fit un signe pour qu'il vienne s'installer à ses côtés, sur son lit. Spring ne comptait pas refuser cette invitation qui tombait à pic. Etant donné qu'il n'avait pas l'habitude de rester debout trop longtemps, les jambes du brun commençaient à lui tirer, mais pas au point à ce qu'il se fasse un petit massage improvisé. Doucement, il prit place sur l'un des rebords du lit pour que Summer ait plus de place et pour ne pas le déranger. Ce fut à ce moment précis que le second sauvé lui redemanda de ne pas partir. Inconsciemment, le fleuriste saisit la main du blond pour lui dire, d'un ton qui se voulait rassurant, qu'il resterait avec lui autant de temps qu'il le faudrait. Une étrange sensation parcourut son corps, mais il n'y fit pas attention, l'état de son potentiel ami était plus préoccupant.

Comme le gardien se sentait mal, Spring se disait qu'avec un bon repas ça irait mieux et lui proposa de lui préparer quelque chose s'il avait envie. En fait, s'il avait besoin de quoi que ce soit, il pouvait compter sur lui. Cependant, il se contenta de hocher la tête sans demander quoi que ce soit donc il n'avait besoin de rien pour l'instant. Le brun resta aux côtés de Summer, à l'observer en train de dormir... Une pensée traversa son esprit, du genre : « qu'est-ce qu'il est mignon quand il dort » et il se mit à sourire comme un débile. Il était vrai qu'il était mignon et innocent comme ça, pourquoi ce n'était plus la même chose une fois qu'il est éveillé ? C'était dommage. Discrètement, le printemps se mit à bâiller... Il ne pouvait pas bouger, il n'avait pas de moyen pour s'occuper... Ah si, il s'était mis à caresser la main du blond comme pour l'encourager à aller mieux rapidement ! Ou peut-être pour une autre raison ? C'était difficile à dire.

Malheureusement, ce calme fut perturbé par l'effet du médicament qui cessa et Summer se réveilla en sentant à nouveau la douleur. Spring voulut l'accueillir joyeusement en lui demandant s'il avait bien dormi, mais ce fut le propriétaire de l'appartement qui commença en s'excusant. Pourquoi il s'excusait ? Il n'y avait pas de mal ! Et puis, c'était justement une demande, l'originaire de Canaan aurait très bien pu la refuser s'il faisait vraiment quelque chose de sa vie !

« Tu n'as pas à t'excuser, j'ai accepté de mon plein gré ! Et puis, j'ai eu la chance de te voir dormir alors je suis un homme heureux ! »

Fidèle à lui-même, le fleuriste avait dit ça pour embêter le soldat, mais il ne se rendait pas compte que sa phrase pouvait avoir un autre sens. Lorsque ce dernier tenta de se relever, le jeune homme s'était rapproché de lui pour l'en empêcher... C'était mieux d'éviter que ça s'ouvre à nouveau, tout était récent. Mais il n'avait même pas eu besoin de tenter quelque chose, l'été s'était rallongé tout seul une fois que la douleur fut trop forte. Il finit par lui proposer de dormir chez lui, l'heure passait vite et maintenant, la nuit avait pris la place du jour.

« Oh... Tu me proposes de coucher avec toi ? C'est gentil ! J'espère qu'il y a assez de place pour deux personnes sur ton lit ! » Répondit-il en souriant malicieusement.

Néanmoins, ce double sens finit par atteindre son cerveau et il se mit à rire d'une façon qui montrait bien qu'il était gêné. Il fallait qu'il se calme... Il y avait des limites à la plaisanterie ! Reprenant un air sérieux tout en fronçant ses sourcils, il ajouta :

« C'est... C'est pas ce que j'ai voulu dire. Le canapé fera l'affaire ! »

Oui, il ferait l'affaire même si le lendemain, il finirait avec un mal de dos, mais ce n'était pas grave. Voilà qu'il se releva et descendit du lit pour se tourner, il n'osait plus regarder Summer à cause de sa mauvaise blague.

« Bon... Tu m'excuseras, mais je vais faire un petit saut à la cuisine, je vais boire de l'eau fraîche pour me calmer. »

Un nouveau petit rire gêné se fit entendre et il partit chercher la cuisine puisqu'il avait oublié de demandé à l'homme habituellement habillé comme un barman où elle était... Mais il allait l'esquiver jusqu'à ce que ses blagues soient un peu plus normales et moins embarrassantes.


Merci à Silas pour cet avatar qui gère trop *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche d'un peu d'action [PV : Summer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: Libra, la Citadelle :: Rues de Libra-
Bouton UpBouton Down