AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 senpai notice me ; oxyde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Masculin

MESSAGES ▲ : 26
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 26/02/2015
AVATAR ▲ : mary ; ib
DIT ▲ : l'Éclat.
ANECDOTE ▲ : amoureuse du sucré.
MessageSujet: senpai notice me ; oxyde
Dim 15 Mar - 22:51

Senpai notice me
Tu considérais.

Depuis plusieurs jours déjà, tu considérais. L'oiseau bleu. Cette fenêtre. Cet arbuste, ces cohues... Tout avait une valeur si nouvelle, si transcendante. Que le monde t'était étrange, Nova, qu'il était curieux ce beau monde. Ton éperdu cœur se larmoyait sous de tels amas cupides, et il fallut que tu méditas toute la soirée pour te décider à appréhender autrement ce frivole battement insensé. Le bras suspendu en l'air, tu mimais le faciès de ton tendre âme-soeur, attirant vers toi les nuages pour esquisser ses cheveux, grattant l'air pour atteindre la rétine des cieux. Oh, que le soleil te rappelait ton bel némésis, lui et ses yeux, ses yeux et lui si ternies par le postillon des fleurs. Il te calcinait ces si belles pupilles avec cette si pâle chrome ; mais tu t'en contre-fichais car tu aurais pleuré avec félicité pour qu'il te les arrache de lui-même. 

Pour qu'il te remarque. 
Pour qu'il s'entiche. 
Pour qu'il s'amourache.

Ah... À tes rêves si lubriques, tu assassinais milles fois tes frayeurs. Et tu t'imaginais déjà dans ses bras. Lui te caressant. Toi l'embrassant. Tu ignorais si sardoniquement la signification de ces noirauds lubies mais ne t'en préoccupais point ; car amoureuse. Amoureuse !, amoureuse ! De qui ?

D'Oxyde.
Oxyde.
Oxyde.
Oxyde.

Oh, ce bel amant. Qu'il était charmant, ton prince. Il était grand, ou peut-être pas en fait, fort, encore un mensonge certes, mais qui s'en souciait ? Ses cheveux étaient les meilleurs ! Ils étaient si extraordinaires. Si fins. Si soyeux. Tu les examinais avec véhémence, l'attention torpillante, guettant le jour où tu viendrais baiser sa tête. Merveilleux. 

L'amour n'est-il pas un sentiment merveilleux ?
Toi, il te rendait si radieuse. Tu souriais tellement plus.

Ah... 
Oxyde.
Oxyde.
Oxyde.

Que ce nom te hantait. Oxyde était corrosif, il broyait tes songes. Il dénudait tes vils vices. Car égoïste, que tu supportais mal que le monde s'accapare de lui. Fort heureusement pour toi, il ne connaissait aucune fille. 

Et que tu étais contente, Nova, quand il te remarqua un jour. Là, juste là. Vous vous êtes fixés dans le blanc des yeux et tu as senti ton cœur s'époumonait. Cracher sa pollution. Quémander de l'oxygène. Tu t'es noyée, Nova. Tu t'es noyée tu t'es noyée.

Oh, que tu ne regrettes rien. Pour toi, à tes idéaux dépéris, il n'y avait pas être plus fabuleux que Lula. Mais Oxyde arrivait troisième. 

Et pour cela, tu l'aimais.
Tous les jours, tu allais le voir.

Tu savais où il habitait.
Tu savais où il mangeait.
Qui il fréquentait.
Leur adresse.

Tout. Tout. Tout. 
Car quand tu aimes Nova, tu aimes tout. 

N'est-ce pas ?


C'est bien pour cela, n'est-ce pas, que tu t'étais rendue chez lui, à sa rencontre, pour te présenter et l'épouser. Car dans les contes, la princesse se mariait toujours à l'amour de sa vie l'heure d'après. 

Et ça t'émoustillait. Tu couinais devant sa porte, attendant sa réponse, des sucreries pleins les mains pour les lui offrir.

À Oxyde. L'amour de ta vie soleil de tes nuits.

Nova & oxyde
proses en # eb6a81
© macaron


j'aime des gens voilà :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


Masculin

MESSAGES ▲ : 38
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 28/12/2014
AVATAR ▲ : nakigitsune ▬ touken ranbu
DIT ▲ : renard & oxygène
ANECDOTE ▲ : il a adopté un bébé renard
FICHE RS ▲ : •• white howling

MessageSujet: Re: senpai notice me ; oxyde
Lun 16 Mar - 18:37














nova & oxyde


483 words





// help


La confusion et l'incompréhension sont deux sentiments similaires et tu étais bien placé pour le savoir actuellement Oxyde. Comment ? De quoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Explique moi donc au lieu d'exposer les conséquences sans faits.

Ça a commencé ... Tu ignores comment. Une impression, la sensation de se faire observer, un simple tout de ton imagination paranoïaque. Puis une chevelure blonde et deux grands yeux bleus qui te fixe.

On te juge.
On te juge
On te juge.

La peur, le malaise, tu fais tout pour les fuir mais à faire. La gamine te suivait .... Pardon Oxyde répète donc ? Tu as peur d'une g-a-m-i-n-e ? Un mioche de maximum un mètre trente avec des yeux bleus et des cheveux blonds ?  Incompréhension. Par Thémis explique moi POURQUOI une loli de neuf piges à tout casser irait te juger ? ... Ah oui, tes cheveux. Blancs, blancs, blancs. Disparaissez. Elle doit trouver ça étrange, elle doit chercher à comprendre. Rien de grave. Mais c'est ça le problème. Cependant tu la laisses faire, ce n'est qu'une enfance ça lui passera.

Enfin c'est ce que tu penses. Silencieusement. T'en sais rien. Mais elle continue, partout tu la vois sans te rappeler pour autant quand exactement. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? La tragédie tourne presque au comique.

Et je trouve ça pathétique. Pourtant tu ne comprends toujours pas. Imbécile ? Un peu quand même. Mais dans ce contexte précis c'est compréhensible ; Tu te fais poursuivre par une gamine putain de merde. Tu devrais peut-être en parler à Thresh ou à Bis. Non, non, non ... Tu avais peur de voir la tête qu'ils feraient lorsqu'ils apprendraient que tu flippes d'une gamine de neuf ans.

Ils te jugeraient. A tous les coups ils te jugeraient. Ils savent que t'es fragile mais pas à ce point quand même ... Même toi tu l'ignorais. Au moins cette gamine t'en auras fais apprendre sur toi-même ... Vois le bon côté des choses Oxyde, dis toi que normalement t'es mort et que même si tu ne le sais pas t'étais un toxico avec pour meilleur ami un me qui se faisait butter dans tous les sens du terme par son père. La tragédie redevient comique.  

Tu soupires et secoues la tête, installé dans ta médiocre pièce à vivre, tu te relèves. Toc,toc fais le bruit de ta porte. Qui ça pouvait bien être ? Bis ? Thresh ? Aucune idée et tu doutais qu'à cette heure ils soient libre pour te rendre visite. Tu te diriges vers l'entrée.

Des cheveux blonds.
Des yeux bleus.

.... GDJDVEIDFVSIDVZJ POURQUOI ? POURQUOI ? POURQUOI ? OK CALME OXYDE. NON PAS CALME.

Tu restes impassible, alors que l'Apocalypse s'installe dans ta tête.

.... C'est pour ? La voix plate, basse, un peu tremblante tu la fixes de haut. Et elle te fait peur, avec ses un mètre trente.


robb stark





cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Masculin

MESSAGES ▲ : 26
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 26/02/2015
AVATAR ▲ : mary ; ib
DIT ▲ : l'Éclat.
ANECDOTE ▲ : amoureuse du sucré.
MessageSujet: Re: senpai notice me ; oxyde
Lun 16 Mar - 20:17

C'est un mètre trente-trois sale pd
Oh, quelle douce sécrétion. Il te cantonnait de si belles couleurs. À toi et à toi seule, Nova. Des tâches pourpres rubiquaient sur ta voûte blanche ; et tu bégayas à trois reprises quand il fallut lui répondre. Alors tu fermais ta bouche, te contentant de l'admirer, de là où tu étais. Qu'il était grand, ton Oxyde. Son attitude froide te laissait de marbre ; t'enjolivait même. Et, masochiste peut-être, tu répondais avec adoration à cette attitude calamiteuse digne d'une tapette -mais cela tu ne pouvais le savoir. D'aussi près, ça te coupait le souffle car tu n'avais jamais remarqué à quel point il était blafard. Cela te terrifia, bien entendu, mais tu lui trouvais un charme nouveau. 

Complètement détraquée la prude Nova.

Toute écarlate, timide devant cet individu, tu fermais délicatement le paquet de bouffonneries entre tes doigts bouffis, laissant un sourire s'animer gaillardement afin de dévoiler ces délicieuses fossettes. Tes longues boucles et toi, que vous ressembliez à un ange. Il n'y avait pas plus exquis que ta carcasse ; alors, adorable comme toujours, tu laissais glisser quelques œillades à l'intérieur de son asile. L'exaltation lisible, tu poussais des acclamations expressives tandis que ton corps se mouvait dans ce qui te sembla être l'une des seules immenses pièces. Et tu désignais avec ton maigre index tout ce que tu voyais. 

Cette chaise était celle où Oxyde reposait son coccyx ;
Cette porte là était celle qu'il caressait le matin en partant ; 
Ces murs là, peut-être qu'il les câlinait également ;

Et alors, le monde te parut plus radieux, plus idyllique. Tu te laissais émouvoir par n'importe quoi ; ici, tout appartenait à Oxyde, de toute manière, n'est-ce pas ? Oh, pauvre chose... Éperdue dans l'orgueil d'être aussi aimée par ce bel homme, tu n'interprétais pas ses mimiques dénudés de virilité pour de la frayeur à ton encontre. Que tu étais naïve ; ou plutôt, que tu étais arrogante, Nova.

Toi, une petite bambin de dix-ans ;
qu'espérais-tu petit oisillon ?
Que désirait cet aimable scintillement ?
Yo ! ton putain de jardon qui venait de la cité Nova, fallait que tu le sortes devant lui alors que tu voulais être élégante comme une babtou. Thémis, guidez cette tapette d'oxyde Nova ne sait pas vraiment comment s'exprimer, mais elle voudrait te lire ce qu'elle a écrit pour toi.
Et là, je crois apercevoir sa mine s'anéantir, petit à petit. Déjà parce que tu t'incrustes chez lui après l'avoir stalké pendant des mois. Puis car tu voulais sans doute violer son rectum et détruire ses chances de garder une plausible dignité. Mais ça, tu t'en préoccupais pas trop. T'allais faire du rap car c'était ta spécialité. Dans la téci, on t'appelait Novathug. Pardon idk ce que je raconte mdr.
Nova t'aime énormément,
Je crois même qu'elle est totalement
Tombée sous ton charme
Des fois y'a des putains de larmes
Qui coule sur son visage
Merde elle est pas trop belle cette image
Que je suis en train de faire sur moi
Mon cœur se couvre d'émois
Car en te voyant Oxyde
Malgré ton air timide
J'aime beaucoup la fragilité 
Qui caractérise ton identité
Ce poème est le témoin
De l'affection que je t'apporte
Comme toi quand t'as besoin
De te frotter contre ta porte
Je t'aime
En vrai j'ai plus honte pour moi que pour Nova. Bon. Voilà. Tout était dit. Dire que t'avais passé des semaines à chercher la signification de chaque rime et que, nuit blanche sur nuit blanche, tu avais du répéter tout cela avec un sens rythmique harmonieux. Tu lui tendis donc tes bonbons si durement obtenus ; après tout, tu achetais sa réponse avec ça merde.

C'est pas pour dire, mais c'est vrai que tu l'aimais vraiment beaucoup ce Oxyde. Tu mérites mieux que ça, petite Nova.
Nova aimerait t'épouser senpai !!!

Nova & oxyde
proses en # eb6a81
© macaron


j'aime des gens voilà :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


Masculin

MESSAGES ▲ : 38
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 28/12/2014
AVATAR ▲ : nakigitsune ▬ touken ranbu
DIT ▲ : renard & oxygène
ANECDOTE ▲ : il a adopté un bébé renard
FICHE RS ▲ : •• white howling

MessageSujet: Re: senpai notice me ; oxyde
Lun 16 Mar - 22:59














nova & oxyde


483 words





// help


La gamine rougissait.
La gamine te fixait.
La gamine se trémoussait.
Et toi s'agissait comme une tapette.

C'est ce que t'étais dans le fond. Vu comme ça elle n'avait pas l'air méchante non, d'attitude timide, le rouge aux joues, le sourire aux lèvres. Ses cheveux blonds encadrant joliment son visage rond de pré-pubère nique ta mère, OK ? Elle te fixe, puis semble fixer ton intérieur. Le regard illuminer comme blandine devant glutamine, elle pointe du doigt l'intérieur.

Mais toi pauvre Oxyde, toi si fragile tu ne comprends pas. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Putain de merde qu'est-ce qu'elle foutait là. Elle n'avait pas l'air méchante au contraire. Mais toi Oxyde si méfiant tu ne pouvais pas lui faire confiance. Du haut de ses minuscules cent trente trois (content sale enfoiré) centimètre, la petite blonde te glaçait le sang. Quelle merde sérieusement. Tu espérais et tu priais Thémis pour que Thresh ou bien Bis viennent à ton secours. Comme tout seme vienne aider leur uke préférer. Le uke c'est toi ok ? Fragilité incarné, fervant serveur de l'homosexualité - bien que tu l'ignores - il n'était pas si choquant que ça qu'une loli comme celle de Durarara vienne toquer à ta porte ... Et mon Dieu si elle est comme celle de Durarara. Remember Shizuo tout ça, je parle pas à toi Oxyde, tu connais pas ce genre de chose de toute façon.

Yo ! Comment ça yo ? .... Tu trembles, ça se trouve c'est une thug. Mais genre vraiment. Quelle gamine de neuf ans parlerait comme ça. Les yeux écarquillés tu prends un léger recul, tes prières continuent, tu veux être secouru.

Elle te parle d'un truc. Un truc qu'elle a écrit pour toi .... Dans ta tête tu ne veux pas savoir et crois moi aussi t'as raison cette gamine est tarée. Tu essaies de trouver tes solutions pour t'enfuir. Tu pourrais t'enfermer chez toi mais ça fait des mois que Nova, tel était le nom de l'enfant de satan, (dixit le damné salut) de stalk. Elle n'hésiterait pas à continuer. Tu devrais partir dans l'est comme ça tu squattes chez Bis et tout les soucis sont régler. Mais elle serait capable de te suivre. Et Thresh ? .... Non pour ton bien Oxyde c'est pas une bonne idée et ceux avec tout l'amour que je porte pour Thresh. T'étais coincé bloqué.
Obligé à écouter son poème.
Par pitié.

Malgré ton air timide
J'aime beaucoup la fragilité


Pardon ? ... Non essaie même pas de défendre ta cause Oxyde, c'est peine perdue.

Je t'aime.

Mais mon Dieu cette gamine est tarée. T'as pas bougé. Absolument pas bougé. Les yeux ronds, tu n'essaies même pas de la juger.

Donc. Résumons :

Cette gamine s'appelle Nova elle a neuf ans mesure un mètre trente, te stalk pendant des mois, viens frapper à ta porte pour te lire un poème où elle rappelle durement que tu n'as aucune virilité et se déclare à toi.

Ok, salut, je me casse de ce monde.

Attendez !?

...

Oui. Non.
Elle t'a donné des bonbons.

Malgré tout tu bafouilles un merci. Pour elle ce paquet de bonbon à la valeur d'une maison entière. Tu ne sais pas quoi en penser.

Cependant elle semble déterminée à t'épouser.

Je- euh. Merci Nova c'est très gentil. Imbécile si tu la complimentés ça va être encore pire ! Tu tiens à ton honneur ou quoi ? ... Non en fait t'en as pas.

Mais ... Voilà. Je ne peux pas retourner ces sentiments, tu es trop flip- jeune pour ça. Puis je ne te connais pas. Tu voulais tellement pleurer.


robb stark





cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corps éthéré de pureté
avatar
corps éthéré de pureté


Masculin

MESSAGES ▲ : 26
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 26/02/2015
AVATAR ▲ : mary ; ib
DIT ▲ : l'Éclat.
ANECDOTE ▲ : amoureuse du sucré.
MessageSujet: Re: senpai notice me ; oxyde
Dim 22 Mar - 10:15

laisse blandine et glutamine tranquilles ok
Tu te tortillais. 
Au fond, tu frétillais. 
Piquée à vif, tu contemplais.

Stressée à outrance, toi-même amoindrie par la confession, ignare des débandades que tu avais semé dans l'esprit fragile d'Oxyde, tu semblais noyée d'amour à donner. Comme si, souveraine d'on-ne-sait-quoi, tu devais par l'onde divine de Thémis être redevable au bétail qui jugulait sournoisement tes expansifs songes. Et oh !, que tu avais l'air bien débile pour quiconque te lirait, Nova. Tu espérais tant de ferveur dudit garçon que tu calculais avec démesure votre avenir, préconisais vos alliances, imaginais vos enfants -ce qui est impossible, t'as même pas tes règles enfin bon bref. Dans son sanglant regard d'ambre, tu ne perçus même par la frayeur immodérée qui le croquait ; et tu te contentais de les trouver beaux lorsque lui te trouva immonde. Quelle atroce bête hilare fais-tu, Nova, alors que tu ne comprends guère pourquoi ton cœur bat, débat contre la raison, n'intempérant point l'ingénu de ces grotesques affections. Guère arrêtée par l'humilité, tu osais toucher les paupières du ciel et réclamer ses faveurs. Effrontée comme Icare, les parures que tu arbores ne te porteront pourtant guère plus loin. Ainsi, déchue en enfer, interprétée par Charon, tu mimais avec fourmillement l'audace de Candide. 

Et ça chutait.
Chutait chutait.

Au fur et à mesure de ses réflexions, tu lui offrais une macabre figure. Glacée jusqu'à l'orteil, asphyxiée par le rejet, tu fixais avec désarroi le sol. Elle te semblait plus cruelle encore, cette folie de l'aimer. Et tu ne respirais plus. Tu ne respirais plus. Tu ne parlais pas non plus, assimilant, tant bien que mal, plus avec mal qu'avec bien, ce qui dégoutait Oxyde de ta carcasse condamnée sous les traits maudits d'un enfant. Et toi aussi, tu la maudis, cette vilaine bouille qui chassait ce que tes bras réclamaient. Hélas, tu ne comprends pas tellement ce qui se passe, toi, la lumineuse Nova. Tu savais qu'il fallait abhorrer ce corps ; pourquoi pourquoi ? On t'avait toujours dit que tu étais belle, mignonne à croquer, resplendissante à souhait. Alors tu te désagrégeais sous d'entières frustrations. Sous d'énormes incompréhensions, tu reniais l'acidité de sa prescription. Et tu te retenais, Nova, de perdre encore plus la notion. 

Malheureusement, pathétique, tu sanglotais.
Pleurant, hoquetant, tu te surprenais et tu aurais aimé t'arrêter. Mais alors que tu agrippais, tremblante, les pans de ta robe, les larmes te broyaient le faciès. Conciliantes, elles ne rendaient qu'affreuse la stupidité de ton amour. Et tu n'osais lever la tête ; le regarder ; peut-être le mépriser, qui sait. Tu ne voulais pas qu'il te juge -c'est déjà fait va. Alors tu te retenais. Mais ton corps tremblote. Mais ton corps trahit. Et toi, chialant, l'âme en peine, rendant n'importe qui moqueur de ton sort, tu te mettais à devenir bruyante, à renifler, à geindre. À faire l'enfant. Pour cela, tu te frappais avec aigreur car tu aurais aimé luire un portrait bien moins pitoyable.
D'accord ugh j'ai j'ai j'ai chcompris snif Nova est trop moche et elle a pas de seins ché pour ça qu'elle est trop jaune -SNIIIIFFFFHDHFHFHXJJSODJX parce qu'ochide il veut des vemmes avec des seins je- uuuhh uhh uhhh.... Oinnnnh bourkoi j'ai pas des tétons ughtghgh
Au fond, n'importe qui aurait peur que tu te suicides. Mais tu restas ainsi, là, devant lui, à pleurer pleurer pleurer. Inlassablement. Comme si t'étais chez toi. Même quand Rin a grave mal parlé à Haruka t'avais pas chialé comme ça merde. Sans jamais relever la tête, ton corps ne voulait bouger que pour mimer ces pauvres cons dans les shojos. Et tu restas plantée des minutes durant, des dizaines peut-être.

Avant cette divine illumination.
Mais merde, que tu te dis.

Soudainement, le geste furtive, tu tempêtas avec mépris, relevant ta tignasse, toisant Oxyde le moche le galeux la tapette de putain de pd de merde. Et tu lui donnas un coup de ta jolie jambe dans la sienne.
En fait, snif, Nova est très jolie. C'est juste que t'es un petit uke pd !!!! Nova s'en était pas rendue compte mais elle trouvait ça grave chelou que tu ne traines avec aucune meuf----sniiiffff noooonn je suis tombée aboureuse d'unn homo mé bourkoii ughhghghghhghg uuuuuuuuuuhh oinnnnnnn
Au fond, Oxyde te fait pitié. Et toi aussi, tu fais pitié parce que t'as réussi à l'aimer. Ce qui te désole le plus mais que tu n'avoueras jamais, c'est que t'aurais préféré qu'il soit un seme, histoire de sauver ta dignité.

Il te mérite vraiment pas.

Nova & oxyde
proses en # eb6a81
© macaron


j'aime des gens voilà :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coeur souillé de noirceur
avatar
coeur souillé de noirceur


Masculin

MESSAGES ▲ : 38
DATE D'INSCRIPTION ▲ : 28/12/2014
AVATAR ▲ : nakigitsune ▬ touken ranbu
DIT ▲ : renard & oxygène
ANECDOTE ▲ : il a adopté un bébé renard
FICHE RS ▲ : •• white howling

MessageSujet: Re: senpai notice me ; oxyde
Lun 6 Avr - 16:32














nova & oxyde


620 words





// uke-kun


La gamine pleure.
Le commencement de tes malheurs.
Pauvre enfant rejetée,
Tout ça parce que t'es PD.


Et tu paniques, tremblant, relevant les bras dans une position défensive - pourquoi ? - tu trembles. En général les enfants ne vont jamais te voir, t'es le monstre blanc au masque de renard après. M'enfin, ce surnom est bien trop viril pour ta fragile personne. Tu ignores quoi faire, Nova pleure et toi tu as peur. Tapette. Par Thémis mais qu'est-ce que tu as foutus Oxyde ? Je veux dire, cette gamine à 10 ans. Ses larmes coulent, coulent, coulent .... Que faire Oxyde, que faire ? Tu l'ignores, tu as peur. Cette gamine pleurait comme une blandine qui venait de faire face à la mort d'Izaya. Tu ne sais pas, tu ignores. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Ouais, ça t'arrive toujours à toi.

D'accord ugh j'ai j'ai j'ai chcompris snif Nova est trop moche et elle a pas de seins ché pour ça qu'elle est trop jaune -SNIIIIFFFFHDHFHFHXJJSODJX parce qu'ochide il veut des vemmes avec des seins je- uuuhh uhh uhhh.... Oinnnnh bourkoi j'ai pas des tétons ughtghgh Concrètement : ?????????????????????????? C'est ce qui se passe dans ta tête, tu voudrais un peur la réconforter mais tu agraverais ta propre situation. De plus,  est-ce que t'es au moins capable de la porter deux minutes sans finir essouffler sur le point de crever ? Tu devrais laisser tomber. MAIS LAISSER TOMBER QUOI ?????? Je veux dire, cette gamine est quand même entrain de parler de ses tétons.

Les minutes passent, le silence comblé par les pleurs de l'enfant blessée. Et toi le Lâche dans ta peur muette tu la contemple comme le monstre au fond de la caverne. Cours, enfuis-toi, pars loin d'ici, jusqu'à ce qu'elle disparaisse de ta vie. Jusqu'à ce que tu disparaisses tout court peut-être mais pourquoi être dramatique lors que la crédibilité s'effrite au fil et des mots et des lignes ? Tu n'en sais rien, tout s'arrête d'un coup, tes mouvements, le sang qui coule dans tes veines, ta respiration et tout le reste.

La gamine a levé la tête.
Le mépris quotidien dans ses yeux.

Et tu trembles. La peur te reprend. Coup de jambe contre la tienne, c'est bon t'as compris c'est une yandere et elle va te tuer. PUTAIN DE MERDE MAIS TU PEUX PAS MOURIR ICI NORMALEMENT ????? En fait, snif, Nova est très jolie. C'est juste que t'es un petit uke pd !!!! Nova s'en était pas rendue compte mais elle trouvait ça grave chelou que tu ne traines avec aucune meuf----sniiiffff noooonn je suis tombée aboureuse d'unn homo mé bourkoii ughhghghghhghg uuuuuuuuuuhh oinnnnnnn


..... Adieu je quitte ce monde.  


C-calme toi Nova, ça n'a rien à voir avec toi et et tu es très jolie tu sais mais je - ... Ta voix trembles, tes yeux jaunes brillent tellement que tu veux pleurer, tu t'abaisses à son niveau, essayant de la calmer en baissant tes mains tremblantes sur un rythme fragile.

Et puis ... Qu'est-ce qui te fait dire que je suis homo ? Je veux dire euh, non rien laisse tomber ...  Le rouge au joue, tu ressembles à un uke ancestrale de yaoi cliché je ne sais pas ce que je dis mais vu au point où j'en suis yolo quoi.

Mais arrête de pleurer s'il-te-plait.... Parce que Nova fait trop de bruit et ça te fait mal aux orielles. D'une poche de ton manteau tu sors alors un mouchoir et lui tend.

Essuie-toi avec ça, t'es beaucoup plus jolie quand tu ne pleures pas. Oxyde passion hétérosexualité, Oxyde passion pédophilie, un rêve qui ne dura qu'une seule nuit pour la petite, tendre et surtout très flippante Nova.


robb stark





cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: senpai notice me ; oxyde

Revenir en haut Aller en bas
 

senpai notice me ; oxyde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: Libra, la Citadelle :: Rues de Libra-
Bouton UpBouton Down